Grande Bretagne - Golden Princess - Août 2006

Angleterre, Écosse, Irlande.

Modérateurs : Vana, toutou

Avatar de l’utilisateur
Marie-Claude
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 4209
Enregistré le : mar., 12 oct. 2004, 7:43
Localisation : St-Eustache, Québec

Grande Bretagne - Golden Princess - Août 2006

Messagepar Marie-Claude » ven., 29 déc. 2006, 19:17

Bien que j'ai déjà publié mon compte-rendu, il est surement perdu dans la section générale. Alors le voici donc, dans la section appropriée, Grande-Bretagne:


Croisière sur le Golden Princess - Iles britanniques du 10-20 août 2006

Séjour pré-croisière à Londres
Nous sommes partis le 6 août pour un séjour pré-croisière de 3 nuits. Bien que notre vol ait été pris par l’entremise de Princess, nous avons réservé notre hôtel par le grossiste Tours Maison ce qui nous a permis de faire des économies de presque $900.

Notre vol direct avec British Airways s’est bien passé et nous sommes arrivés à Heathrow vers 9h30 le lundi 7 août. Nous avons dû attendre plus d’une heure pour passer les douanes et heureusement, le taxi que nous avions réservé par internet (justairports.com) nous attendait toujours à la sortie. Le trajet de Heathrow au centre de Londres a duré environ 45 minutes et le tarif était de £39.

Notre hôtel le Jolly St-Ermins était situé juste à côté du nouveau Scotland Yard, à quelques minutes de Westminster et de Buckingham. La station de tube de St-James Park est à 2 minutes de marche. A notre arrivée, le concierge a pris nos bagages et on nous a avisés que la chambre ne serait pas prête avant 14h00. Plutôt que d’attendre 3 heures, nous avons décidé d’acheter des billets pour le bus touristique (Hop On Hop Off) et nous sommes allés prendre une bouchée au pub The Albert avant de se rendre à Victoria Station pour rejoindre le bus touristique (£18 par personne – billet valide sur plusieurs routes et pour 24 heures). La température était un peu fraîche et nous avons eu quelques gouttes de pluie, mais la randonnée fut fort intéressante. Nous sommes descendus à Buckingham et sommes retournés à l’hôtel vers 15h00. Le lobby de l’hôtel est magnifique avec des moulures de plâtres au plafond dignes des plus beaux palais du 19e s. Notre chambre était spacieuse, avec deux lits, une grande salle de bain, l’air climatisé, un petit frigo, presse-pantalon et séchoir à cheveux. Tout ce qui faut!

Après une petite sieste de rigueur, nous sommes allés souper chez Pizza Express sur la rue Victoria (recommandation d’un membre de Cruisecritic qui vit à Londres). Après souper nous avons marché jusqu’à Westminster. La rue était bondée! Nous avons traversé le pont, et avons pu entendre Big Ben sonner les 9 coups du soir! Le parlement et l’œil de Londres brillaient de tous leurs feux du soir!

Londres Jour 2
Le petit déjeuner inclus dans notre forfait était copieux et typique des déjeuners européens – pains de toutes sortes, viennoiseries, viandes et fromages, confiture, céréales froides, fruits et yogourts. La salle de déjeuner est aussi vraiment magnifique.

Nous sommes partis tôt pour faire la visite de Buckingham Palace car hier après-midi, la file s’étendait sur plusieurs centaines de mètres sur le trottoir… Heureusement, à 9h15, nous n’avons attendu que quelques minutes et avons reçu des billets pour l’entrée de 10h00 (Billet £14). L’attente se fait sous de grandes tentes aménagées avec des bancs donc très confortable en toute température.
Nous avons visités les salles d’apparat, et avons aussi vu l’exposition spéciale des robes et bijoux de la reine, en l’honneur de son 80e anniversaire. Nous avons visité plusieurs palais et résidences royales au fil des ans, et bien que ce palais soit plutôt quelconque de l’extérieur, l’intérieur de ce palais est vraiment impressionnant! Les meubles, miroirs, tissus, tentures, œuvres d’art sont tous impeccables. L’exposition spéciale était aussi très intéressante, et on a pu y voir les différentes robes avec des photos et aussi des notes sur les différents couturiers qui ont habillé à reine depuis le début de son règne. Nous avons rencontrés des membres de Cruisecritic (Jacki et sa famille du Texas) dans la salle d’exposition!! A la fin de la visite, on nous a fait traverser les jardins du palais qui sont malheureusement complètement brûlés à cause de la canicule des dernières semaines.

Nous avons ensuite repris le bus touristique pour terminer le circuit commencé hier. Certains bus sont multi-langues avec des commentaires préenregistrés, et certains ont des guides ‘live’.

En début de soirée nous sommes allés au Royal Albert Hall pour le concert des Proms de la BBC, pour lequel j’avais acheté des billets par internet en avril dernier. Ces concerts qui sont offert tous les jours de juillet et d’août depuis plus de 100 ans, sont particuliers car on retire tous les sièges du plancher de l’orchestre afin que les gens puissent s’y promener (d’où le nom de Proms). Ces billets sont vendus le jour même du concert pour £5. Nous avions opté pour un peu plus de confort et avions commandé des billets dans un box privé (£18 ). Le hall est circulaire et a été construit de l’époque de la reine Victoria – magnifique. Nous avons soupé dans un des restaurants du hall, et la nourriture était excellente et tout à fait abordable. Somme toute, une soirée réussie!

Londres Jour 3
Ce matin nous sommes allés visiter l’Abbaye de Westminster (£10 adulte, £6 senior). Cette visite en vaut tout à fait le prix. L’histoire qui s’est déroulé entre ces murs! Depuis presque 1000 ans que les souverains anglais y furent couronnés, et que les nobles y trouvent le repos éternel. A ne pas manquer la chapelle de Henri VII, le coin de poètes, les tombes de Elizabeth I et Marie reine d’Écosse et aussi le musée qui contient des pièces surprenantes. A voir, le cloître, et les jardins de l’abbaye où un concert de cuivre avait lieu sur l’heure du midi.

Nous avons ensuite pris une passe pour l’autobus/tube pour la journée (£4.90) qui nous permet de prendre n’importe quel bus ou métro, puis nous sommes allés jusqu’à Piccadilly pour faire un peu de shopping chez Harrods! On a ensuite repris le bus à deux étages pour se rendre jusqu’au musée Victoria et Albert. Tous les musées de Londres sont gratuits et celui-ci est ouvert jusqu’à 22h le mercredi! Ce musée est absolument fantastique – l’édifice en soi est grandiose, et il contient des collections incroyables d’objets anciens, d’art décoratifs, de toiles, de meubles, de vêtements etc. Des panneaux explicatifs sont disposés partout pour faciliter la visite et on peut prendre des photos de tout – même avec flash. Nous avons aussi eu droit à un événement spécial dans la cour intérieure du musée : barbecue et soirée reggae! Il y avait une ambiance tout à fait inhabituelle pour un musée! Et aussi, vers 19h00, nous avons été invités à la salle Raphaël où se déroulait une soirée de musique alternative avec cocktail et danse. Nous avons repris le ‘double-decker’ pour rentrer à l’hôtel, où nous avons soupé.


Londres Jour 4 - Transfert de Londres à Southampton et embarquement
Le transfert de Londres à Southampton a été très facile! Nous avons pris un taxi de notre hôtel à la station Victoria Coach (£8 ) et avons facilement trouvé la plateforme réservé à Princess (la dernière #20). Un agent a pris nos billets et nous a expliqué que les bagages allaient dans un camion à part. J'ai été porté les bagages, puis suis revenue à l'intérieur pour attendre les bus. Nous avons été gâtées, car l'agent nous a fait monter à bord du bus pour personne à mobilité restreinte (on ne sait toujours pas pourquoi... il devrait trouver ma mère de son goût!!), mais c'était super car on avait beaucoup de place. En moins de 2 heures on a atteint Southampton, sans à se soucier de nos bagages. Bien que le transfert a été facile, il est quand même assez couteux ($95US). On pourrait facilement prendre le National Express au même endroit pour environ £6, et ensuite un taxi jusqu’au port, mais il faut alors s’arranger avec nos bagages. Nous avons opté pour la facilité, et je ne le regrette pas.

La file d'enregistrement était assez courte et en 20 minutes on était dans notre cabine!!


Cabine
Notre cabine E231 était situées sur le pont 8 Emerald. Nous avions opté pour la catégorie extérieure vue obstruée car la température n’était pas vraiment propice à passer beaucoup de temps sur le balcon. Nous avions une vue superbe car notre cabine était située entre les navettes!! De plus la situation était idéale car nous étions près des ascenseurs et escaliers. Un étage plus bas pour sortir sur le pont Promenade ou au bout du couloir pour atteindre le Upper Promenade, une véranda sur le devant du bateau très peu fréquentée!

La cabine est spacieuse avec une grande garde-robe ouverte qui offre beaucoup de rangement, puis plusieurs tiroirs avec coffre-fort. La salle de bain est de la grandeur habituelle, avec douche, et les bouteilles de lotion, shampooing et savonnette sont renouvelés à tous les jours. Les lits sont assez confortables. Nous avons demandé des oreillers supplémentaires et avons reçu de douillets oreillers de plume. Nous avons aussi demandé des robes de chambre que nous avons eues immédiatement. Les lits étaient assez hauts pour qu’on puisse ranger nos valises en dessous.

Nous avions reçu un magnifique bouquet de fleur et un coupon pour 2 photos de la part de notre agent de voyage – une pensée vraiment appréciée!

Notre femme de chambre Magaly était mexicaine. C’est en fait la première fois que nous avions une femme. Nous ne l’avons pas vu avant la deuxième journée – ce qui est inhabituel, et bien qu’elle ait rapidement répondu à nos demandes, son service était adéquat sans plus. Elle ne saluait personne dans les corridors, et entrait dans la chambre à tout moment sans cogner, bien que nous utilisions toujours la carte de consigne ‘faire la chambre’ à notre sortie de la cabine! Ça change du service personnalisé auquel on est habitué.

Départ et rencontre Cruisecritic
A 16h15 nous sommes allés au théâtre Princess pour l’exercice d’abandon qui dura une trentaine de minutes. Après l’exercice, le groupe de Cruisecritic s’était donné rendez-vous au Lounge Promenade. C’était super de pouvoir rencontrer les gens avec qui on avait échangé pendant plusieurs mois; c’était comme rencontrer de vieux amis!

Vers 17h30, nous sommes sortis sur le pont Promenade pour voir le départ du bateau. Le Golden était au quai Mayflower. Le QE2 de Cunard nous a devancés et était juste devant nous.

Salle à manger et buffets
Nous avions opté pour la salle à manger traditionnelle et pour le 2e service qui était à 20h30 à la salle à manger Canaletto. Cette salle à manger est un peu difficile d’accès; bien qu’elle soit au 6e on doit y accéder par le 7e car les cuisines bloquent l’accès par le 6e. Nous avions demandé une table pour 6 et nos compagnons de table étaient tous très gentils. Notre équipe de serveurs – Christian et Georges de Roumanie – était compétente, et Christian nous a amusés à tous les soirs avec des histoires de toutes sortes! La nourriture était bien – ce n’est plus la gastronomie 5* d’autrefois, mais digne de bons restaurants. Les viandes étaient particulièrement bonnes (porc, veau) et les queues de homard succulentes!

La nourriture au buffet Horizon était variée et adéquate, bien qu’après 10 jours le menu commence à être répétitif surtout pour le déjeuner. Nous avons eu des sushis à deux reprises, et différentes spécialités à chaque jour. En plus du buffet, il y a toujours le gril et la pizzéria qui sont des options pour le lunch ou pour une collation de fin d’après-midi – question de tenir jusqu’au souper!

Nous sommes aussi allés prendre le Thé à la salle à manger Bernini. On nous a servi de petits sandwich – ceux au saumon fumé sont exquis – et des scones avec confiture et crème fouettée… mmmm!

Le service aux chambres était très efficace. Bien que la feuille de commande n’ait que quelques items ‘continental’, on apportait tout ce qu’on pouvait inscrire – j’ai commandé des œufs avec bacon et saucisses et les ai eu à tous les coups. C’est bien pratique de pouvoir avoir le déjeuner à la chambre les matins d’excursions!

Parlant d’excursions, voici un résumé de nos ports d’escale :


Falmouth – à l’ancre
Notre premier port d’escale. Les premières navettes ont commencé à transporter des passagers assez tôt. Nous devions prendre les billets pour les navettes au salon Explorer. Nous somme sortis vers 9h30. Nous avons décidé de faire cette escale par nous-mêmes plutôt que de faire une excursion de Princess. Arrivés à terre, plusieurs gens locaux nous attendaient avec des cartes de la région. Deux autobus-navettes gratuites étaient offertes en continu pour nous amener soit au centre-ville ou encore pour aller jusqu’au château de Pendennis. Nous avons décidé de faire cette visite. Le billet d’entrée était de £4.5. Ce château a été construit par Henri VIII et a servi de forteresse jusqu’à la dernière guerre mondiale! Une visite fort intéressante et une vue splendide sur la baie de Falmouth et sur le Golden. Nous avons ensuite pris l’autre navette pour aller au centre de la ville. On y trouve quelques magasins, des pubs charmants et une magnifique église construite par Charles II. À ne pas manquer, les Cornish Pasties du Oggy Oggy Pasties – bon pour les yeux et pour les papilles!! Du centre de la ville on peut aussi facilement accéder au ferry pour traverser à St-Mawes où un autre château construit à la même époque que Pendennis peut être visité. Le retour au quai se fait soit par l’autobus-navette, ou simplement à pied par la route qui borde la mer, un trajet qui prend une vingtaine de minutes et qui permet de visiter le musée maritime, tout près du quai de navettes.

Holyhead – en mer!
Nous avions rendez-vous avec notre groupe de Cruisecritic pour une première excursion organisée par Nancy (Dawnprincess) vers 8h00. Malheureusement, vers 7h00 le capitaine a annoncé que nous ne pourrions pas faire l’arrêt prévu à Holyhead car la mer était trop houleuse pour utiliser les navettes pour transporter les passagers à terre. Nancy a rapidement envoyé un courriel à BusyBus, la compagnie avec qui nous devions faire notre excursion pour les aviser de ce contre-temps. Comme Nancy avait pré-payé la compagnie pour ce tour, la politique d’annulation est un remboursement de 50%. On a donc dû verser £30 comme pénalité.

Nous avons donc pu profiter d’une journée en mer de plus – la bienvenue car ça nous a permis de se reposer après un séjour à Londres bien chargé! Le directeur de croisière a rapidement réimprimé un nouveau journal de bord avec de nouvelles activités pour tous les goûts. La journée fut splendide; le navire a vogué direction sud sur la mer d’Irlande en journée, puis est remonté vers Dublin en soirée.

Dublin
Le navire était à quai très tôt cette nuit car étant donné l’escale manquée, on a pu arriver à Dublin vers 2h00. On pouvait sortir dès 7h00 et une autobus-navette était disponible pour se rendre au centre de Dublin. Le coût de la navette était de 5$ par personne par trajet, et était porté à notre compte de bord. La navette nous a déposés au coin des rues Nassau et Kildare, près du collège Trinity. De là nous avons pris le bus touristique Hop On Hop Off (€12.50 par personne – prix spécial avec le reçu de notre bus de Londres, sinon €15). On a pu voir le quartier géorgien de Merrion Square, la résidence d’Oscar Wilde, les cathédrales St-Patrick et Christ Church, le quartier de Temple Bar, on a longé la rivière Liffey puis on est allé au parc Phoenix, un immense parc urbain où se trouve la résidence de la présidente de la République. Nous avons aussi vu la rue commerciale O’connell puis nous sommes descendus au Collège Trinity. Nous sommes entrés dans l’enceinte du collège, mais la file pour voir le livre de Kells était un peu longue, on a donc opté pour aller sur Grafton Street. Après un lunch de Fish and chips et de Guinness dans un pub, nous avons repris le bus touristique. De retour à la rue Nassau, on a fait un peu de lèche-vitrine au House of Ireland et Blarney Woolen Mills puis on a repris la navette pour retourner au navire.

Après le souper, nous avons eu droit à un spectacle de danse et musique irlandaises tout à fait sympathique avec des artistes locaux – 4 musiciens, 3 danseurs adultes et 4 fillettes tout à fait mignonnes. Ils nous ont donné un spectacle varié de 45 minutes avec des chansons traditionnelles, des danses et des pièces musicales avec instruments typiques.


Belfast
En février dernier, j’avais décidé d’organiser une excursion pour aller à la Chaussée des géants par la côte d’Antrim avec visite de Belfast pour un groupe de 16 personnes de notre Roll Call de Cruisecritic.com. Après plusieurs semaines de recherche sur internet, j’avais finalement trouvé un tour opérateur – Dial-a-bus qui nous proposait cette excursion avec guide-chauffeur pour £270 (£17 ou environ 35$ par personne – toute une aubaine comparativement au $145US pour l’excursion de Princess qui elle n’allait même pas à Belfast mais seulement sur la côte et à la Chaussée). De plus, Dial-a-bus ne demandait aucun dépôt ni garantie! J’étais un peu nerveuse qu’il ne soit pas là, mais aussitôt sur le quai, nous avons repéré la Mercédès 16 places et Drew notre guide. Nous sommes partis tout de go par la magnifique route côtière. Notre premier arrêt : Ballygally Castle. Drew nous a fait visiter la tour ‘hantée’ de cette petite auberge construite en 1659. Nous avons vu le pont de corde Carrick-a-rede mais n’avons pas pu le traverser car la marche pour s’y rendre est de 20 minutes, et comme notre temps est assez limité, nous avons préféré garder du temps à la fin pour la ville de Belfast. Nous avons rejoint la Chaussée des géants vers 11h00. L’entrée et le stationnement pour les 16 étaient de £10.50! Nous avons visionné l’audio-visuel expliquant cette formation naturelle unique qui date de 60 millions d’année. Puis une navette nous a amené au bas de la falaise pour qu’on puisse explorer ces colonnes de basaltes aux formes hexagonales presque parfaites! Étalées comme des escaliers tout le monde escaladent ces colonnes qui se jettent dans la mer. Le site est vraiment époustouflant – un phénomène naturel tout à fait unique. Après l’exploration nous avons eu du temps pour prendre une bouchée à la cafétéria du Centre de visiteurs et aussi faire quelques achats.

Nous sommes repartis vers 12h45. Une file interminable s’était formée pour entrer sur le site – chapeau à notre guide qui a su arriver ici à temps pour l’éviter! Nous avons fait un arrêt au château de Dunluce, sur une falaise de la côte, puis un bref arrêt à la distillerie Bushmills. Nous devions visiter la distillerie, mais elle était fermée pour rénovation.

Nous avons ensuite pris l’autoroute pour revenir sur Belfast. Nous avons fait un tour de ville complet, incluant une visite des quartiers protestants et catholiques (Troubles area) qui sont encore divisés par un mur – le mur de la paix! On a pu voir les murales démontant les positions de chaque camps, les victimes de ces batailles etc. C’était très intéressant et de plus, les excursions de Princess n’ont pas été dans ces quartiers car on évite de montrer qu’il y a encore des hostilités à Belfast. Finalement, on a vu le quai sec où fut construit le Titanic, ainsi que les anciens bureaux de la White Star.

Nous sommes revenus au navire à 16h30 après une journée complète et variée. Le service offert par Dial-a-bus est sans reproche.

Greenock
Au petit matin, on pouvait entendre les notes d’un joueur de cornemuse qui était sur le quai pour nous souhaiter la bienvenue! Quel accueil! A la sortie du bateau, une grande tente était installée avec des kiosques vendant toutes sortes de marchandises écossaises incluant une grande variété de scotch. Un groupe de bénévoles était aussi disponible pour donner des brochures d’information sur la région. Ces mêmes bénévoles offrent des tours gratuits des environs, certains à pied, certains en bus – on n’a qu’à donner une contribution à la fin. Génial pour ceux qui ne veulent pas s’aventurer trop loin!

Mais nous ce matin, nous sommes partis en excursion avec Princess pour une visite de la ville de Glasgow. Notre guide Moira nous a donné l’histoire de la ville de Greenock notant l’importance qu’a eu le commerce du sucre et du tabac. Évidemment, suite à la guerre d’indépendance des USA, ces industries sont devenues obsolètes. Mais on peut encore voir les bâtiments des raffineries, qui aujourd’hui reprennent vie car on les transforme en condos. Puis en 45 minutes nous avons rejoint Glasgow. Notre seul arrêt fut à la cathédrale de Glasgow où nous avons pu la visiter et aussi admirer la plus vieille maison de Glasgow construite en 1400. Le tour de ville était sommaire, mais nous a permis de connaître un peu cette ville, la deuxième d’Écosse. Nous sommes revenus au navire vers 12h30. Nous voulions avoir un peu de temps pour se reposer avant notre expédition de ce soir vers Édimbourg au Tattoo militaire.

Notre bus a quitté Greenock vers 17h00 et nous sommes arrivés à Édimbourg à 19h00. Le bus s’est garé près du pont Georges IV, juste à quelques centaines de mètres de l’entrée du Château. Comme le festival bat son plein et que le spectacle ne commence pas avant 21h00, nous avons eu ample temps pour profiter de l’ambiance électrisante des festivités sur le Royal Mile, puis de prendre une Guinness et en profiter pour passer au petit coin (plutôt rare) avant de rejoindre la foule qui se dirigeait vers le Château. Comme nos sièges étaient assignés, nul besoin de se presser.

Le clou de notre croisière : Le Tattoo Militaire d’Édimbourg!!
Ayant comme décor naturel le château d’Édimbourg, ce spectacle donné sur l’esplanade du château est un feu roulant d’une douzaine de séquences, avec plus de 600 musiciens militaires, dont plus d’une centaine de cornemuseurs. Chaque tableau démontre l’étendue de leur talent par le biais de performances de masse, d’exercices militaires de précision et même de danse. Des invités venant du Chili, du Japon, du Népal, de Nouvelle Zélande et de Suisse ont démontré la versatilité de leur formation par des performances chorégraphiques originales et vraiment spectaculaires. Une série de projections sur les parois du château vient ajouter à la féérie de l’événement. Évidemment, la prestation poignante du ‘Lone Piper’ tout au haut de l’enceinte du château est tout à fait inoubliable.

Fait intéressant, le mot Tattoo vient du hollandais. Au 17 et 18e s., on appelait les soldats au combat en jouant de la cornemuse et on disait aux Taverniers: ‘Doe den tap toe’ (Fermez les robinets!)

Un petit truc : on peut louer des coussins au bas des estrades pour £1 – très bonne idée car non seulement c’est plus confortable, mais c’est aussi plus chaud! Fait à noter aussi, il y a des toilettes portables au Tattoo, mais les files sont longues – mieux vaut prendre ses précautions avant!

Enfin, assurez-vous d’avoir des films en quantité ou des cartes mémoire d’extra – j’ai rempli une carte de 512 MB!

A la fin du spectacle, nous avons rejoint le bus et sommes partis vers 23h30. A 1h15 nous étions de retour au port de Greenock. Heureusement, le buffet était ouvert, et on a rejoint la foule enthousiasmée de leur soirée pour prendre une bouchée avant de s’effondrer de sommeil.


En mer
Une journée de repos bien mérité. La mer était plutôt houleuse alors que nous rejoignions la mer du Nord, et le manque de sommeil n’aidant pas j’ai eu un peu le mal de mer en avant-midi (la première fois en 12 croisières!!) mais j’ai suivi les conseils de maman et j’ai grignoté du pain en sirotant du thé et c’est passé rapidement.

Une des membres de Cruisecritic.com avait organisé une rencontre pour notre groupe à la discothèque Skywalker. Le directeur de croisière Chris Nichols est venu nous rencontrer, et Princess nous a offert le champagne et mimosa!! Une quarantaine de personne sont venues et comme un autre membre s’était porté volontaire pour faire des étiquettes avec nos noms, on pouvait facilement reconnaître les gens avec qui on avait ‘chatté’ pendant des semaines!

A 15h nous sommes allés prendre le thé avec un groupe de nos nouveaux amis, puis on s’est préparé pour la soirée de gala.

Comme membre du Captain’s Circle, nous étions invités à un cocktail à 19h15 au Vista Lounge. Comme d’habitude, on nous a servi un cocktail et des canapés, puis le capitaine a fait les présentations d’usage. Nous avons fait la connaissance d’un autre couple de québécois fort sympathique!


Invergordon - Les Highlands
Après avoir monté l’excursion pour Belfast l’hiver dernier, je me suis mise à la recherche d’un guide pour cette région des Highlands. Le groupe de Cruisecritic était intéressé à participer à cette excursion aussi. J’ai donc envoyé un courriel à une guide dont j’avais trouvé le nom sur le site web des Blue Badge Guide of Scotland. Cette dame a transféré mon courriel à Alastair Cunningham qui est à la tête de Clans and Castles. Nous avons ensemble créé un itinéraire qui nous a permis de maximiser notre journée dans les Highlands. Tel que promis, Alastair nous attendait sur le quai d’Invergordon à 8h45, vêtu de son kilt au couleur du tartan familial.

Notre premier arrêt fut à Beauly, un magnifique petit village à quelques kilomètres d’Inverness. Nous y avons visité le prieuré qui date de 1230. Puis nous avons continué jusqu’au château Urquhart sur le Loch Ness. Un excellent audio-visuel nous raconte l’histoire de ce château et nous montre une reconstitution très réaliste de ce château. La séance se termine par la levée de l’écran et l’ouverture du rideau sur une immense fenêtre avec vue sur le château – vraiment époustouflant. Nous avons ensuite eu beaucoup de temps pour visiter les ruines, admirer le Loch Ness qui scintillait sous le soleil brillant de cette magnifique matinée, et pour prendre une bouchée à la cafétéria du centre de visiteurs. Une boutique est aussi bien garnie de livres et de souvenirs de toute sorte.

Nous sommes repassés par Drumnodrochit, la porte du Loch Ness, pour permettre au groupe d’acheter les fameuses peluches de Nessie. Anne m’a acheté un petit Nessie musical déguisé en cornemuseur en remerciement d’avoir organisé les deux tours – quelle gentillesse!

Ensuite, tour de ville rapide d’Inverness et en route vers Cawdor pour y visiter le château. La comtesse de Campbell de Cawdor habite toujours ce château qui fut construit dans les années 1400 et qui a ensuite subi des agrandissements dans les années 1700. La visite du château est encore plus intéressante puisqu’il est habité. Chaque pièce contient des objets anciens et rares, des œuvres d’art, des tapisseries et des meubles d’époque mais aussi des photos récentes, des livres, des bloque-note etc. Les jardins de style anglais et français sont aussi spectaculaires surtout en ce mois d’août où toutes les fleurs sont à leur apogée.

Notre prochain arrêt fut pour voir les tombes préhistoriques de Clava Cairns. Clava Cairns se compose de trois grands cairns (monticules de pierres) datant de la fin du néolithique (4400-2000 avant J.-C.). Deux étaient en partie souterrains, en communication avec des chambres funéraires, mais leur couverture a aujourd'hui disparu. Le troisième est à ciel ouvert.

Puis nous avons rejoint les champs de bataille de Culloden où s’est déroulée la dernière bataille de la cause jacobite menée sur le territoire britannique, et qui a pris fin le 16 avril 1746. A ce point, le temps s’était couvert et la pluie a commencé à tomber. Nous sommes donc retournés vers Invergordon pour une arrivée à 17h15, juste à temps pour entendre le groupe de cornemuseurs ( 8 en tout) qui étaient venus pour nous dire au revoir. Le bateau s’est éloigné au son des dernières notes de cornemuses qui doucement se sont éteintes au loin pour faire place au bruit des vagues… vraiment inoubliable!


South Queensferry pour Edimbourg – à l’ancre

Ce matin un brouillard épais nous empêche de voir l’imposant pont de South Queensferry sous lequel nous sommes ancrés… de la purée de pois! Le capitaine nous avise très tôt que les navettes ne peuvent transporter les passagers à terre pour l’instant à cause de la faible visibilité. J’avais acheté via internet avant de partir des billets pour le bus touristique et pour la visite du Yacht Royal Britannia. On était donc un peu nerveux de ne pouvoir aller à terre. Mais vers 9h00, on a annoncé que les navettes allaient circuler, et en plus le capitaine a engagé des bateaux de mini-croisières pour accélérer le transport des passagers. On a pu descendre rapidement à terre bien que le brouillard soit encore assez épais. Arrivé au port, nous avons trouvé un taxi qui nous a chargé £25 (pour 6 personnes) pour nous amener au centre-ville d’Édimbourg. Le trajet a duré une trentaine de minutes. Nous sommes débarqués au pont de Waverly d’où nous avons pris le bus qui nous a fait voir les quartiers extérieurs d’Édimbourg tel que New Haven et Leith. À Leith, nous sommes allés visiter le Yacht Royal Britannia. Comme nous avions acheté nos billets par internet, nous avons pu éviter la queue et sommes entrés immédiatement. Ce yacht a été construit en 1953 et a été utilisé par la famille royale jusqu’en 1997. En plus de voir les quartiers des officiers, des matelots et de la famille royale, nous avons pu voir les salles communes, les salons d’apparat et les salles de réception, en plus des salles des machines, buanderie, cuisine. La décoration est sobre mais de bon goût et a peu évoluée depuis sa conception dans les années 50. Le lit de la reine et celui du prince Philippe ne sont que des petits lits simples de 36 pouces… et le lit nuptial, commandé par le prince Charles pour son mariage avec Diana fait à peine 50 pouces! Les murs sont ornés de cadeaux reçus des divers pays que la reine a visités avec le yacht au fil des ans et de photos familiales. Un audio-guide est compris dans le tarif d’admission (£8 ) et nous permet de faire une visite vraiment complète. A la sortie de la visite, on peut aussi admirer la péniche royale. Le yacht est accosté à l’Ocean Terminal de Leith où se trouve aussi un grand centre commercial. On a donc cassé la croute dans un des restaurants du centre avant de reprendre le bus touristique pour terminer le circuit. Nous sommes débarqués sur le Royal Mile face à la maison de John Knox, un des acteurs principaux de la Réforme, après avoir vu le palais de Holyrood. On espérait faire un peu de shopping mais la pluie a eu le meilleur de nous et nous avons donc décidé de retourner à South Queensferry. Nous avons opté pour le train (£3.60). De Waverly station le trajet n’a pris que vingt minutes (3ième arrêt - Dalmeny). De Dalmeny, il faut prendre un petit chemin de forêt pour se rendre vers un grand escalier de 150 marches qui nous mènent au port de S. Queensferry. Le trajet est agréable mais l’escalier est en très mauvais état, surtout lorsqu’il pleut. Tout de même, on s’est rendu au port en une quinzaine de minutes… c’est nos cuisses qui en ont pris un coup!! Le retour sur le bateau s’est bien passé puisque plutôt que de prendre les navettes nous avons eu droit au petit bateau de mini-croisière.


En mer
Notre dernière journée a été ensoleillée mais fraîche, idéale pour un peu de relaxation avant la frénésie du retour. Nous avons profité de la mezzanine de la piscine couverte pour lire et écrire un peu. Nous avions les meilleurs sièges pour admirer la démonstration de sculpture sur glace – même si on a assisté à ces démonstrations plusieurs fois, c’est toujours impressionnant de voir le talent de ces jeunes hommes qui en moins de 15 minutes transforment un bloc de glace en poisson-ange ou en cygne gracieux!!

Princess nous a avisés que la majorité des valises devaient être sorties pour la fin de l’après-midi, ou du moins avant notre souper. On a donc passé une partie de l’après-midi à faire nos bagages. De plus, comme nous ne pouvons plus apporter de valises à bord de l’avion à cause du statut d’alerte des aéroports, nous avons dû planifier en conséquence.

Comme c’est notre dernière soirée, le spectacle était plus tôt. On a donc sortie nos valises, puis on est allé prendre un cocktail au Vista Lounge avant de rejoindre nos compagnons de table pour notre dernier souper!


Débarquement et Transfert de Southampton à Heathrow
Nous avions reçus les étiquettes Rose # 2 avec une heure de sortie de 8h40. Donc on avait réglé le réveil pour 6h30, mais dès 6h00, le débarquement a commencé et les annonces au micro à toutes les 10 minutes. Nous sommes allés déjeuner et bien que tout le monde devait libérer leur cabine avant 8h00, le Horizon Court n’était pas trop bondé. Nous sommes ensuite descendus à l’atrium du pont 5, près de la sortie pour attendre que notre couleur soit appelée. Encore une fois, c’était assez surprenant de voir qu’il y avait de la place pour s’asseoir et que les salons n’étaient pas remplis de monde. J’imagine que plusieurs personnes sont sorties très tôt! Nous sommes sortis vers 8h10. Le débarquement se fait très rapidement car nous n’avons pas à passer de douanes. Bien que j’aie dû chercher un peu pour une de nos valises qui avait perdu son étiquette, en moins de 15 minutes on était sorti et dans l’autobus de transfert pour Heathrow. L’autobus est partie à 9h00 pile. C’est franchement le débarquement le plus facile que nous ayons eu!

Pour ce qui est de Heathrow, ce fut une autre histoire... Notre vol était à 17h40 et le transfert de Princess nous a déposés à l'aéroport à 10h30 ...
On ne pouvait pas enregistrer nos bagages avant 14h30. On est donc monté au 2ième étage à la cafeteria et on a attendu jusqu’à 14h00. Par chance, nous étions avec l’autre couple de québécois avec qui on a pu échanger durant cette attente interminable. Après quoi on est allé au kiosque d'enregistrement self-serve puisque les billets de Princess sont des billets électroniques. Ça nous a sauvés un bon 2 heures en ligne. On a ainsi pu déposer nos bagages au Fast Track Bag Deposit. Ensuite on a nous envoyé dehors dans des tentes où on a attendu environ 3 heures (pas de toilettes... et peu de chaises) avant que notre vol soit appelé. Ensuite on a fait la file pour la sécurité (45 minutes) et aussitôt passé la sécurité, on a dû filer à notre barrière car le vol était en embarquement.

Je regrette de ne pas avoir pris l'excursion de Princess qui se terminait à Heathrow. Ça ne coutait que 20$ de plus que le transfert, et les gens sont allés à Stonehenge, puis sont passé par Salisbury et Windsor. Ils sont arrivés à l'aéroport à 13h30... beaucoup moins d'attente. Avoir su, on aurait définitivement fait cette excursion surtout dans les circonstances actuelles.

En conclusion :
- Nous avons fait une très belle croisière!
- J’appréhendais un peu visiter ce coin du monde sur un si gros navire, mais en fait, on n’a pas vraiment été incommodé par le grand nombre de passagers
- Le navire était en bon état et notre cabine tout à fait adéquate
- La nourriture était correcte avec certains soupers au dessus de la moyenne, et certains en dessous
- Les soirées de gala étaient Falmouth (première journée suivant l’embarquement) et notre première journée en mer (sixième journée suivant l’embarquement)
- Le directeur de croisière, Chris Nichols, a réussi à nous offrir plusieurs spectacles avec des artistes locaux (Dublin, Invergordon) et les solistes et orchestres étaient très talentueux. Toutefois, les spectacles de la troupe ainsi que le magicien (Gaetano) laissaient un peu à désirer – quand le directeur de croisière a une meilleure voix que le chanteur principal… y a un problème!!
- Le personnel du bureau d’excursion était franchement incompétent
- Le service en général est beaucoup moins personnalisé et sympathique qu’avant, avec pour exception la salle à manger où nous avons eu un excellent service
- Le clou de cette croisière fut le Tattoo d’Édimbourg – si vous considérez cet itinéraire, assurez-vous d’y aller en août pour pouvoir profiter de ce spectacle absolument extraordinaire et de toutes les festivités entourant le festival. C’est vraiment le meilleur temps pour visiter l’Écosse!

Voilà!!
A venir: ???

Croisières passées avec 296 jours en mer:
28 ) 2013, 12 décembre - Explorer of the Seas - Caraïbes - 10 jours
27) 2013, 24 octobre - Celebrity Infinity - Transatlantique Harwich à Miami - 14 jours http://bit.ly/1qVO5DG
26) 2013, 14 juillet - Celebrity Summit - Bermudes - 7 jours http://bit.ly/GzFYqY
25) 2013, 17 Mars - Celebrity Infinity - Amérique du Sud et Canal Panama - 15 jours http://bit.ly/18LXcey
24) 2012, 12 Octobre - Brilliance OTS - Québec à Québec (Terre-neuve, St-Pierre Miquelon, Maritimes) - 10 jrs http://bit.ly/1c1Q4hm
23) 2012 Mai - Celebrity Silhouette - Méditerranée et Adriatique - 13 jours http://bit.ly/1brWdAJ
22) 2011 Octobre - Celebrity Silhouette - Terre Sainte - 12 jrs:http://bit.ly/19TExKW
21) 2010 Décembre - Emerald Princess - Jour de l'An - Caraïbes Sud - 10 jrs: http://bit.ly/1g1to0P
20) 2010 Octobre - Celebrity Equinox - Transatlantique Rome-FLL - 16 jrs: http://bit.ly/15Hps3m
19) 2010 Juin - Azamara Journey - Fjords Norvégiens - 12 jrs: http://bit.ly/17pu4td
18 ) 2009 Octobre - Azamara Quest - Grèce, Turquie, Egypte, Rome - 14 jrs: http://bit.ly/GzAmwO
17) 2009 Janvier - Azamara Quest - Asie, 14 jrs: http://bit.ly/GzG0zh
16) 2008 Août - Princess Sea - Transatlantique Norvège, Islande, Groenland - 14 jrs: http://bit.ly/1520uct
15) 2008 Avril - Navigator of the Seas - Transatlantique Bermudes, Portugal, Espagne - 14 jrs: http://bit.ly/18LXVwg
14) 2007 Décembre - Princess Emerald - Caraïbes du Sud - 10 jrs: http://bit.ly/19fJzGt
13) 2007 Octobre - Serenade of the Seas - Hawaii - 15 jrs: http://bit.ly/16Fdwjr
12) 2007 Février - Princess Golden - Amérique du Sud et Cap Horn - 12 jrs: http://bit.ly/19VOUzf
11) 2006 Août - Princess Golden - Iles britanniques - 10 jrs: http://bit.ly/1520GrY
10) 2005 Novembre - NCL Star - Riviera mexicaine - 8 jrs: http://bit.ly/1hj6G1X / http://bit.ly/1c1QVyF
9) 2005 Mai - HAL Rotterdam - Mediterranée - 12 jrs: http://bit.ly/15HpQi8
8 ) 2005 Janvier - Costa Magica - Egypte, Turquie, Chypre et Grèce - 10 jrs
7) 2004 Août - HAL Zuiderdam - Caraïbes de l'est - 7 jrs
6) 2004 Mai - Princess Sun - Alaska - 7 jrs
5) 2003 Mai - Princess Regal - Baltique Russie - 12 jrs
4) 2002 Décembre - Celebrity Constellation - Caraïbes du sud - 7 jrs
3) 2001 Octobre - Princess Golden - Caraïbes de l'est - 7 jrs
2) 2001 Mars - Carnival Sensation - Caraïbes de l'ouest - 7 jrs
1) 1999 Avril - Costa Romantica - Caraïbes de l'ouest - 7 jrs


Suivez-moi sur: http://www.neptuneetgourmandise.ca

Image

Retourner vers « Europe: Îles Britanniques »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité