Celebrity Silhouette - Italie, Croatie, Malte, Montenegro

Crête, Croatie, Espagne, France, Grèce, Italie, Malte, Montenegro, Slovénie.

Modérateurs : Vana, toutou

Avatar de l’utilisateur
Marie-Claude
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 4209
Enregistré le : mar., 12 oct. 2004, 7:43
Localisation : St-Eustache, Québec

Messagepar Marie-Claude » sam., 16 juin 2012, 16:38

Me voilà de retour... avec toute une journée... des péripéties, des aventures en veux-tu, en v'là!!!



Civitavecchia – Orvieto et Tarquinia

Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas toujours! Mais ce matin, le réveil sonne à 6h00 car nous partons tôt encore aujourd’hui pour une journée en Ombrie, la région italienne juste au sud de la Toscane. Nous avons rendez-vous à 7h30 au Café El Bacio car nous rejoignons les membres de Cruise Critic dans une des nombreuses excursions organisées par Stephany. Une fois de plus je dois regrouper mon groupe de 8 car je suis à nouveau ‘van leader’. Mais aujourd’hui, c’est plus de 75 personnes qui sont regroupés au café pour rejoindre leur groupe qui ira soit à Rome ou soit en Ombrie. La pauvre Stephany doit avoir l’aide d’une amie afin de prendre la présence de tout le monde. Je retrouve nos comparses rapidement, et nous décidons de descendre afin de pouvoir débuter notre journée aussitôt que possible.

Arrivés sur le quai de Civitavecchia, nous retrouvons une fois de plus, une rangée de chauffeurs de Rome In Limo qui nous attendent avec des petites pancartes aux noms des ‘van leaders’. Une fois mon nom repéré, j’amène mon groupe et rencontre notre guide chauffeur Mauro. OK Mauro, on est prêts… Andiamo!! Mais Mauro ne veut pas partir tant et aussi longtemps que les 5 véhicules ayant le même itinéraire que nous soient prêts à partir… Pardon? Quoi? Pas question, nous sommes prêts, allons-y. Rien à faire, Mauro est plus têtu qu’un vieux bouc, et il ne bouge pas. Le chef de la bande de chauffeur vient m’expliquer que plusieurs chauffeurs n’ont jamais fait cette route et on doit s’attendre… Non mais vous êtes malade??? On prend une excursion privée pour ne pas avoir à endurer 40 personnes qui embarquent, débarquent, font la file pour le pipi etc. On m’assure alors que c’est seulement pour le départ mais qu’ensuite, nous serons plus libres… on verra bien!

Nous prenons la route direction Orvieto. Nous sommes un peu tassés dans le véhicule car nous sommes 8 passagers + Mauro, et le véhicule est à sa capacité maximale. Il y a donc 3 personnes par rangée, et Mariette et moi avons été élues pour être à l’avant avec Mauro car nous sommes les deux seules qui ‘fittent’!! Ouf… on l’a échappé belle!

Après 1 heure de route, on demande si on peut arrêter pour faire un arrêt pipi. Pas de problème, Mauro nous trouve un café à Villanova. Que vois-je? Les 4 autres véhicules qui se garent derrière nous et en moins de deux, une file de 40 personnes pour LA toilette du café… Je suis livide et très très très enragée… Je vais voir Stephany qui prend un café toute relax au bar! Je lui dit que nous n’avons aucune envie de se suivre toute la journée à queue leu leu. Bien sûr, répond-elle. Nous non plus. Pas de problèmes, vous n’avez qu’à faire ce que vous voulez… Nous reprenons la route 45 minutes plus tard, avec quand même une bonne moyenne, à peine 1 minute pour chaque pipi…

La campagne d’Ombrie est magnifique avec des champs vallonnant tout verts et de petites villes parsemées ici et là. On commence aussi à voir plusieurs vignobles dont le fameux vignoble Est, Est, Est de Viterbo. Nous arrivons à Orvieto vers 10h00. La ville est installée sur un rocher de tuf, à 325 m d'altitude, et domine la vallée où coulent les fleuves Paglia et Chiani. Cette plateforme énorme en tuf volcanique brunâtre fut créée par l'action de quelques volcans qui y déposèrent une quantité énorme de matériaux. L'histoire de la ville remonte à l’époque étrusque, civilisation qui fleurit en Italie centrale entre 800 av. J.-C. et 200 av. J.-C. C’est d’ailleurs pour visiter les sous terrains aménagés par les Étrusques que les touristes viennent à Orvieto. Nous entrons dans la ville pour se rendre à la place du Duomo. Les ruelles sont si étroites que les miroirs de la voiture frôlent les murs de pierre! Mais Mauro en a vue d’autres! Après un tournant, nous apercevons le fameux Duomo, la cathédrale d’Orvieto. Wow… elle est tout simplement éblouissante. Sa façade est ornée d’un immense triptyque d’où ressortent des bas-reliefs, des mosaïques dont les couleurs vives sont exaltées par le soleil qui brille. La partie supérieure est caractérisée par une splendide rosace centrale et se termine par trois pignons surmontés de statues de saints. Vraiment, du gothique dans toute sa splendeur! Le côté de la cathédrale rappelle celle que nous avions vue à Sienne avec de grosses rayures noires et blanches, faites de marbre blanc et de basalte. Nous quittons notre véhicule et là Mauro nous explique que nous avons un guide privé pour aller visiter la ville étrusque, super! Pour le groupe des 5 véhicules… ah non, pas encore eux autres!!! Il faut donc attendre que tout le monde arrive. Puis finalement, plusieurs préfèrent explorer la ville par eux-mêmes, il règne donc une atmosphère un peu chaotique. On décide de suivre le groupe, mais je m’assure auprès de Mauro que la visite n’est pas trop difficile pour ma mère, et quelques personnes du groupe qui ont des cannes. Non, non, seulement 3-4 marches, me dit-il… je sens que vous connaissez déjà la suite!

Nous partons donc à la découverte de la ville souterraine. Nous descendons sur un sentier qui borde la falaise de la ville d’où nous avons une vue magnifique sur la campagne environnante. Les champs verts avec un vieux monastère en ruine font une photo mémorable. Nous atteignons enfin les galeries toutes creusées dans le tuf. Le tuf est un bien drôle de minéral car il s’effrite à rien, mais on le dit aussi bien solide. Si on touche la paroi, ce que la guide nous invite à faire, la pierre devient poudre et s’effondre… pas très rassurant d’être à 200 mètres sous la ville dans ces galeries… Nous pouvons voir comment les étrusques avaient aménagés les puits qui reliaient le sommet à des citernes. Nous avons vu aussi plusieurs presses à huile d’olive. Nous sortons de la première galerie et avant d’entrer dans la seconde la guide nous dit qu’il y aura 55 marches à monter, puis ensuite, il faudra s’accroupir dans un tunnel exigu afin de pouvoir ressortir à l’autre bout… non mais c’est quoi ça?? Mauro nous a dit 3-4 marches?? Puis je peux vous assurer qu’au poids que certaines personnes ont, j’ai bien peur que certaines resteront coincées dans le tunnel… La pauvre Mariette souffle déjà seulement à imaginer les marches. Je dis donc à notre guide que nous allons terminer notre visite ici. Elle me dit alors de rester sagement au gros soleil à attendre que tous les autres reviennent… pourquoi? Car elle a peur que je ne puisse pas trouver comment ouvrir la barrière pour revenir à la place du Duomo… Try me, comme disent les chinois. Aye, la madame, je vais pas rester à poireauter comme une dinde à me faire rôtir au soleil quand je peux simplement retourner et explorer la ville un peu. Je suis déjà assez enragée qu’on nous a dit que cette visite se faisait bien quand en fait c’est une visite plutôt ardue, où il fait super noir pour les gens qui ont des problèmes de vision, et avec beaucoup de marches… Elle finit par plier. Je récolte quelques personnes qui préfèrent aussi simplement retourner en ville. Nous remontons le sentier, toujours avec une vue magnifique, mais avec un peu moins de souffle!!! Arrivés en haut à la barrière nous n’en croyons pas nos yeux. Il y a une pancarte écrite en anglais et en italien : Pour ouvrir la porte appuyer sur le bouton rouge , dit bouton qui fait certainement 6 cm de diamètre. Non, mais pour qui elle me prend la guide? Elle avait peur que je ne sois pas capable de comprendre comment ouvrir la barrière… on a finalement bien rien de cette épisode, puis on est parti à la recherche d’une gelateria pour se rafraîchir un peu. Heureusement, on en a trouvé une juste à côté de la cathédrale… mmmm… toujours bons les gelatos italiens!

Mais maintenant, nous devons retrouver le fameux Mauro… d’ailleurs, j’ai deux mots à lui dire… 3-4 marches! Je finis par le retrouver, lui et ses collègues. Là, je lui dit que notre groupe préfère rester ici quelques temps plutôt que d’aller à notre prochaine destination – Bagnoregio. En fait, cette petite ville médiévale n’est pas très loin, mais elle n’est accessible qu’à pied et il faut monter une rampe très à pic de plus d’un kilomètre. Ça vaut la peine de regarder la photo… http://upload.wikimedia.org/wikipedia/c ... oregio.jpg
Chat masqué et Princesse seraient ravis, mais je ne peux imposer cette escalade à ma mère, ni aux gens de notre groupe. Mauro est bien d’accord que personne ne pourra grimper cette rampe et que la visite ne sert à rien, mais il s’obstine à me dire qu’il faut suivre le groupe de Mme Stephany… alors là je pète les plombs, et lui dit d’aller la chercher la Stephany. Ça fera le niaisage… Stephany arrive avec un air un peu exaspéré me disant, Bon, qu’est-ce qui se passe, vous ne voulez pas suivre le programme? Je lui explique la situation, lui rappelant que quand j’avais réservé avec elle, je lui avais demandé si la visite de Bagnoregio était approprié pour ma mère, ce à quoi elle avait répondu que oui, c’était super facile, et de toute façon on pouvait faire ce qu’on voulait avec le guide en autant que tous étaient d’accord. J’ai du faire dire à Stephany, devant Mauro, que nous pouvions faire ce que nous voulions et que nous ne voulions plus suivre tout le groupe! Non mais, vraiment!! Notre petit groupe était au bord du désespoir… les sangs s’échauffaient! Mais le pire de tout ça c’est que nous étions dans une ville magnifique, mais que nous avons perdu des heures à s’astiner… Finalement, Mauro accepte de se séparer du groupe et nous dit que nous partons pour le restaurant où nous avons une réservation à 14h30… QUOI?????? Nous avons tous déjeuné à 6h00 ce matin, on est mort de faim car il est midi et il faut attendre jusqu’à 14h30!! Là, vraiment, j’ai bien cru que le pauvre Mauro ne s’en sortirait pas vivant…
Il finit par nous dire qu’il va téléphoner au restaurant pour devancer la réservation. Bon, tout le monde est content, on part! On roule dans la campagne, on roule, et on roule encore. 12h30, 12h45, 13h00… Bon Mauro, il est où ton resto??? Mais il est à Tarquinia, on a encore 45 minutes de route à faire. Le cauchemar continue… je lui dit qu’il faut arrêter aux toilettes, car je ne suis toujours pas aller, depuis que j’ai quitté la cabine ce matin!!!! Il nous trouve un café, au moins nous ne sommes plus que 8… j’en profite pour acheter une bouteille de vin de la région. Mais là, il va y avoir une émeute… les membres du groupe sont enragés… on a tous faim, on s’est fait manipuler par ce phénomène italien depuis le début de la journée, et tout ça a vraiment gâché notre journée qui devait être si belle. Comme je suis assise en avant, à côté de Mauro, il me marmonne toutes sortes de justifications, d’excuse et je ne sais quoi… je suis de marbre à toutes ces excuses et je n’ai aucune envie de lui en passer une, ni à lui, ni à la Stephany…

Nous arrivons finalement à Tarquinia vers 13h45. Mauro nous amène dans un superbe restaurant qui s’appelle la Cantina dell’Etrusco http://www.vinoetrusco.it/vino_etrusco- ... rante.html . En plus du restaurant, les proprios ont un vignoble et un bar à vin. Le restaurant date de plusieurs siècles. Il n’y a personne dans le restaurant, que nous. Puis on nous apporte de grandes assiettes d’antipasto, sans même que nous ayons commandé quoique ce soit… là, un des membres de notre groupe perd les pédales et réclame Mauro. Mais c’est quoi cette arnaque? On demande d’aller manger dans un petit resto vite fait pour pouvoir visiter un peu, et là on se retrouve 2 heures plus tard dans un grand restaurant avec un menu fixe réglé d’avance, on ne sait pas ce qu’on va manger ni combien ça va coûter… Mauro nous explique que le menu est optionnel, qu’il coûte 20 Euros par personne, c’est un 4 services, et que c’est l’hospitalité italienne qui veut que les hôtes soient reçus avec les antipastos… Finalement, certains choisissent des plats au menu, d’autres décident de prendre le menu fixe… on a faim, on est écœuré, et on veux juste en finir!!!

Mais le repas est excellent, les antipastos de viandes séchées, de légumes grillés et fromage nous remettent d’aplomb. On se lance aussi assez gaiement dans le vin qu’on nous apporte et qu’on renouvèle sans trop rechigner! On va toujours bien profiter de ce repas puisque nous n’avons pas pu profiter d’Orvieto, et que nous avons sauté la visite de Bagnoregio!!!
Deux services de pâtes se succèdent… un ravioli au bœuf braisé, puis un pappardelle à la truffe… délicieux!! Encore du vin s’il vous plaît! Pas de problème… Puis, café et dessert, une tarte au chocolate ET un gâteau au Limoncello!! Miam miam… on se bourre la face! Puis, vient le temps de payer. La charmante serveuse, un peu apeurée par ces américains enragés au début du repas, nous dit que le chauffeur a pris la note, pour tout le monde. Je pense que Mauro se sent bien coupable de nous avoir ‘scrappé’ la journée… à moins qu’il n’ajoute le coût du repas à la note de l’excursion… on verra bien!

Nous exigeons ensuite d’avoir un peu de temps pour explorer Tarquinia avant de rentrer à Civitavecchia. Tout est fermé, mais la ville possède plusieurs belles églises et des tours de gardes carrées, des fortifications, un beau musée. Nous avions déjà visité la nécropole de Tarquinia, ces tombes étrusques ornées de fresques magnifiques qui ont valu à Tarquinia d’être inscrite au patrimoine de l’UNESCO. Nous partons avec deux dames de notre groupe explorer les petites rues qui nous ont menés jusqu’à l’église Santa Maria in Castello et la tour du château. Nous avons pris le chemin du retour vers 16h30, et à 17h00 pile nous étions de retour au port.

Comme j’étais la ‘van leader’ j’ai ramassé l’argent de tous pour le donner à Mauro. Le coût de l’excursion était de 650 Euros pour 8 personnes, donc 162 Euros par couple… Je peux vous dire que Mauro n’a pas eu un gros tip aujourd’hui… À ce coût, nous avions dû payer 5 Euros par personne pour visiter la ville souterraine, et 3 Euros pour la cathédrale… finalement, notre dîner nous a été offert, et franchement, c’était la moindre des choses. Mais le pire de toute cette histoire, c’est qu’au retour, j’ai contacté la compagnie, prétendant vouloir faire ce même tour au mois de juin, et ils m’ont fait une proposition pour 580 Euros, le coût standard m’ont-ils dit… Stephany sollicitait beaucoup les gens sur Cruise Critic nous disant que plus nous serions, meilleurs seraient les coûts, et qu’elle bénéficiait d’un meilleur tarif… En fait, nous avons payé 70 Euros de plus que si on avait réservé seuls!!! Alors le dîner, finalement, on l’a probablement bien payé, en plus de la commission de Stephany…
C’est dommage car hier, nous avions eu une journée magnifique, sans embuches, avec un guide merveilleux, mais aujourd’hui, disons que cette journée ne restera pas dans les annales comme la meilleure… mais j’ai appris ma leçon, et je ne pense pas me faire reprendre dans une telle aventure de sitôt…

Mais en conclusion, malgré tout ça, je retournerai probablement à Orvieto pour visiter cette ville magnifique et j’irai manger où ça me tente, quand ça me tente! L’Ombrie est une région magnifique et c’est certain que nous y retournerons lors d’une prochaine escale à Civitavecchia!!!

Pour les photos de cette journée inoubliable…
https://picasaweb.google.com/1043629772 ... _Tarquinia
Avatar de l’utilisateur
Marine
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 1686
Enregistré le : lun., 04 sept. 2006, 18:23
Localisation : Repentigny

Bagnoregio

Messagepar Marine » sam., 16 juin 2012, 18:56

Bonjour Marie-Claude,

OUF, quelle journée. Une chance qu'on vous avait averti que la montée vers Bagnoregio était facile. :evil: Quand j'ai visionné ta photo, j'ai dit ''batard de verras'' :x: la Stephany s'est sûrement payé sa tête. :blink1: :blink2: Et pour la ville souterraine d'Orvieto, Mauro ne savait peut-être pas compter quand il vous a dit qu'il n'y avait que 4 à 5 marches tout au plus. :wohow:

Une chance que vous avez eu votre repas ''gratuit'', car comme tu le dis si bien, au prix ou vous avez payé votre excursion, votre repas aurait du être gratuit au départ. :twisted:

Malgré tout ce niaisage, tu as tout de même vu des choses magnifiques, comme le démontrent si bien tes photos. :up:

Toujours intéressant de te lire

Marine :sailor: :sailor:
2004: Costa Classica - Iles du vent (21 au 27 mars) 7 jours
2005: Golden Princess - Antilles du sud (28 février au 5 mars) 7 jours
2006: Sapphire Princess - Riviera Mexicaine (1er au 8 avril) 7 jours
2007: Coral Princess - Canal de Panama (9 au 19 mars) 10 jours
2008: Emerald Princess - Caraibes de l'Est (25 mars au 4 avril) 10 jours
2008: Emerald Princess - Méditérannée + transat du (3 au 21 oct.) 18 jrs
2009: Carnival Spirit - Honolulu - Vancouver (24 avril au 6 mai) 12 jours
2010: Star Princess - Scandinavie-Russie (1er au 11 juin) 10 jours
2011: Norwegian Epic - de Miami à Barcelone (7 au 22 mai) 15 jours
2012: Sea Princess - Alaska (22 juin au 2 juillet) 10 jours
2012: Norwegian Dawn - Can. - E-U (28 sept. au 12 oct.) 14 jours
2013: Carnival Legend - Norvège - Pays-Bas (1 au 13 sept.) 12 jours
2014: Celebrity Infinity - France - Esp. - Portu. (19 sept au 1 oct.) 12 jours
2016: Regal Princess - Transat Danemark New-York (10 au 24 sept) 14 jours
2017: CTMA Vacancier - Montréal - Îles de la Madeleine (14 au 21 juillet) 7 jours
Image
Avatar de l’utilisateur
Marie-Claude
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 4209
Enregistré le : mar., 12 oct. 2004, 7:43
Localisation : St-Eustache, Québec

Messagepar Marie-Claude » sam., 16 juin 2012, 20:49

Salut Marine! Merci de ta compassion!!! LOL

Mais tu sais quoi, je pense que le pire dans tout ça c'est qu'une semaine avant de partir pour la croisière, l'amie de Stephany a écrit à toutes les personnes qui avait booké un des tours privés avec elle afin de nous demander, de nous suggérer, qu'en guise de récompense pour tout le travail que Stephany avait mis à organiser tous ces groupes, la madame elle nous suggère de donner chacun 10 Euros à Stephany comme 'pourboire'... :shock: :shock: J'avais trouvé ce courriel hautement déplacé... pour qui elle se prend elle de dire à plus de 75 personnes de donner un pourboire à son amie... Je pense que chacun peut trouver la façon de remercier les membres d'un forum qui travaillent à garder le Roll Call ou organiser une excursion ou quoique ce soit, mais le fait est que c'est à chacun de faire ce qu'il veut... me faire dire que je 'devrais' donner un pourboire, ça m'avait pas mal insultée... mais la cerise c'est quand j'ai découvert qu'on nous avait chargé plus pour chacun des tours faits avec elle que si on l'avait fait par nous-même... :evil: :evil: :evil:

Bonne leçon d'apprise... je ne me laisserai plus prendre... vive la transparence... j'aurais dû m'en douter quand elle ne voulait pas nous dire avec quel opérateur elle avait réservé, ni me fournir d'itinéraire détaillé de la journée...

On passe à autre chose... Prochaine escale: Montenegro... wow...
Avatar de l’utilisateur
dangae
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 457
Enregistré le : dim., 05 juil. 2009, 18:35
Localisation : Ste-Julie

Messagepar dangae » dim., 17 juin 2012, 18:58

Wow! Marie-Claude quel journée! je serais comme vous fâchée car ça ne me dérange pas de payer pour quelque chose de beau et bon mais de là à me faire dire combien je dois donner de pourboire et avec toutes les mauvaises infos (3 marches etc,) que vous avez eues....

Enfin, avec votre expérience, tout se règle, mais moi, qui n'a pas cette expérience dans les "europes" je ne sais pas comment je réagirais.

Merci et au plaisitr de vous lire. :book:

En passant vous et Francine Hamel n'avez jamais songé à organiser une croisière pour les membres du monde des croisières....je lance ça comme ça :lol: :lol: :lol:

Danielle
Danielle et Gaëtan

À venir : Westerdam 18 jours (Hawaii - 14 février 2017)

S.S. Dolphin 4 jours (Bahamas 1979)
S.S. Galileo Chandris 7 jours (Bermudes 1983)
Azur Chandris 7 jours (Caraibes 1990)
Sea Princess 10 jours (Caraibes 2000)
NCL 10 jours (Hawaii 2004)
Sea Princess 12 jours (Caraibes 2006)
RCCL Brillance of the Sea 12 jours (Caraibes 2008)
Royal Princess 12 jours (Caraibes mars 2010)
Nieuw Amsterdam 14 jours (Caraibes mars 2011)
Celibrity Equinox 11 jours (Caraibes - 26 mars 2012)
Noordam 11 jours (Caraïbes - 11 mars 2013)
Grand Princess 10 jours (Riviera Mexicaine - 2 mars 2014)
Celibrity Eclipse 14 jours (Caraibes mars 2015)
Eurodam Holland America 14 jours (Caraibes Est/Ouest- 13 mars 2016)
Avatar de l’utilisateur
Marie-Claude
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 4209
Enregistré le : mar., 12 oct. 2004, 7:43
Localisation : St-Eustache, Québec

Messagepar Marie-Claude » dim., 17 juin 2012, 21:19

Salut Danielle!

On a songé à votre suggestion bien souvent au fil des années, mais c'est très difficile de s'accorder sur une destination, le temps de l'année etc.
Mais c'est pour ça que j'avais créé le Registre à l'époque, pour inciter les gens à voir les croisières des autres membres et ainsi pouvoir se rassembler quand c'est possible!!!!

Et maintenant la suite...


26 mai 2012 : En mer – Volcan Stromboli et le détroit de Messine

Pas de déjeuner en salle à manger ce matin car tout le monde s’affairent à préparer le brunch qui aura lieu de 10h00 – 13h00. Nous montons donc au buffet car de toute façon, nous voulons voir le volcan Stromboli. Le capitaine nous a dit que nous le longerions vers 8h30. Dès notre arrivée au buffet, il était là, dans toute sa splendeur!! C’est génial de pouvoir le voir de jour – nous l’avons vu à plusieurs reprises de soir, et même en pleine éruption, mais aujourd’hui, il est entouré d’un léger brouillard qui lui donne une teinte bleutée. On peut voir la fumée qui s’échappe du cône. C’est quand même toujours impressionnant de voir les villages accrochés au flanc de ces volcans…

Vers 10h30, nous avons traversé le détroit de Messine. Ce détroit sépare la Sicile et la Calabre et fait à peine 3,3 km à son point le plus étroit. Tout le monde est groupé sur le plus haut pont, à l’avant du bateau afin de pouvoir bien voir les deux côtés du détroit. Nous l’avions traversé de soir il y a deux jours, maintenant la traversée de jour nous offre un point de vue différent!

A 12h30, nous sommes allés au Sky Lounge pour la réception du Captain’s Club. C’était assez ordinaire… on nous avait promis, en plus des cocktails et comme c’était l’heure du lunch, des délices culinaires, mais ce n’était que les bouchées habituelles en pire… car tout était froid : des bouchées de fish&chips ‘frette’, des boulettes de viandes ‘frettes’… beurk…
Et le capitaine a commencer son discours en disant qu’il était malade aujourd’hui et donc pas très en forme. Donc il n’était pas trop loquace! On a donc quitté pour aller se régaler d’un gros hamburger au grill!!!

Ce soir était la 3e soirée de gala. Au menu, bisque de homard, vol-au-vent aux champignons sauvages, queue de langouste et chateaubriand… c’était délicieux! Puis le spectacle, The Show, était extraordinaire – et j’emploie rarement ce qualificatif pour les spectacles de bateau car ça finit toujours par se ressembler, mais celui-ci, était vraiment fantastique. Il mettait en vedette la troupe du bateau et des athlètes fabuleux.


27 mai 2012 : Kotor, Monténégro

C’est un peu gris ce matin et de gros nuages couvrent le ciel. Nous nous sommes réveillés tôt car notre excursion – Grand tour du Monténégro, part à 7h45. De plus, on nous a dit que l’arrivée et la navigation dans la baie de Kotor sont à ne pas manquer. On dit que ça ressemble un peu à un fjord norvégien…

En effet, la vue est à couper le souffle. De part et d’autre de ce bras de mer qui entre dans le continent, on voit des montagnes rocailleuses recouvertes de plaques vertes et parsemées de minuscules villages. Le ciel laisse passer le soleil par quelques trous dans les nuages ce qui crée des jeux d’ombre et de lumière impressionnants sur les falaises de ce fjord. Le Silhouette sera à l’ancre dans la baie de Kotor aujourd’hui car le Seabourn Spirit est accosté. Nous retrouvons les groupes d’excursions au théâtre et faisons la rapide course en navette pour rejoindre le quai. Dès notre sortie de la navette, il se met à pleuvoir à boire debout…

Nous partons pour notre découverte du Monténégro et notre première destination est le village de Njegusi où nous irons déguster des spécialités locales. Mais pour s’y rendre, il faut d’abord grimper la montagne sur une route en lacets qui compte 25 courbes en têtes d’épingle… oui, 25! C’est hallucinant. On en a fait des routes sinueuses et des corniches… en France, en Italie, en Espagne, dans les fjords norvégiens… mais des routes comme celle-là, jamais… à peine plus large que l’autobus, sans aucun garde-fou, à peine quelques roches plantées ici et là, comme si la roche pouvait freiner un autobus… La montée dure environ 1 heure, et chaque courbe est numérotée – plus facile de s’y retrouver en cas de pépins! La guide nous explique qu’il y a une espèce de convention avec les gens de la place pour que les gens montent la route le matin, et la redescendent en après-midi, question d’éviter les croisements de véhicules… mais il y a toujours quelques touristes un peu hardis ou carrément perdus qui font l’inverse… ouf… reculer jusqu’à ce que la route soit assez large pour passer c’est pas toujours le fun!! Plusieurs personnes ne peuvent carrément pas regarder par les fenêtres et certaines poussent des cris à tout moment… Cette route n’est pas pour les cœurs faibles! Mais tout au long de la route, nous voyons la baie de Kotor avec notre bateau qui devient de plus en plus petit! C’est vraiment le point fort de notre journée…

Nous arrivons à Njegusi, population 17 habitants, vers 10h00. Situé à plus de 3800 pi d’altitude, le village est connu comme le lieu d'origine de la famille royale des Petrović-Njegoš, qui ont dirigé le Monténégro de 1696 à 1918. Il a notamment vu la naissance de deux princes-évêques du Monténégro : Petar II Petrović-Njegoš et Danilo Petrović-Njegoš.
Le village a une architecture traditionnelle bien préservée. Nous sommes attendus dans le restaurant du village, un genre de cabane à sucre monténégrine! Les bancs des tables sont recouverts de peaux de vache et de chèvre. Au milieu de la place trône un beau foyer et un peu partout, on retrouve des objets du patrimoine et des antiquités. On nous accueille avec une assiette des spécialités de la place : deux types de jambon fumé, des fromages, du pain ménage, des boulettes de pain frit, du miel. On nous offre vin, bière et aussi un hydromel fait sur place qui est absolument divin… pas surprenant qu’on le surnomme le nectar des dieux! Cette petite pause saveur était tout à fait délectable!

La pluie intense nous a empêché d’explorer le petit village, nous avons donc repris la route pour se rendre à l’ancienne capitale royale, Cetinje. Fondée au 15e siècle, la ville compte aujourd’hui 18 000 habitants, et c’est ici que le président y a sa résidence. On dénombre 7 musées dans cette petite ville ce qui lui vaut le surnom de ville-musée. Nous y avons visité le musée du Roi Nikola, l’ancien palais royal. On y trouve plusieurs collections de timbres, de monnaie, de récompense militaire, de vêtements traditionnels et la majorité des pièces au 2e étage sont encore aménagés avec le mobilier d’origine. Une des filles du roi avait reçu une des premières caméras du Monténégro et a pris plus de 11 000 photos dans sa vie - c’était bien avant l’époque du numérique… plusieurs de ces photos ornent les murs du palais. Un livre recueillant les photos était disponible à la librairie pour seulement 30 Euros… mais il pesait une tonne, ce qui m’a retenu de l’acheter… je le regrette car j’ai beau chercher sur Internet, et je n’arrive pas à le trouver… A la sortie du musée, un petit marché s’était installé près du stationnement des autocars afin d’offrir quelques petits souvenirs aux touristes de passage.

Prochaine direction : Budva, La région côtière de Budva, appelée Budva Riviera, est le centre du tourisme au Monténégro, et est appréciée pour ses plages de sable, sa vie nocturne active. Elle comporte de beaux exemples de l'architecture méditerranéenne médiévale. Vieille de 2 500 ans, Budva est l'une des plus anciennes localités sur la côte de la mer Adriatique. En chemin, nous faisons un arrêt photo à Sveti Stefan, un ancien village de pêcheurs. En 1890, il n'y avait que trois maisons, puis, c’est devenu un complexe hôtelier où de nombreuses stars du cinéma y ont séjourné au cours des années 1950. C’est en fait une petite île entourée d’une muraille avec toutes les maisons aux toits orangés, si typique de l’Adriatique. Aujourd’hui, l’île est reliée à la côte par une petite bande de terre et on accède à l’île à pied!

Arrivés à Budva, nous avons entrepris une visite de la vieille ville médiévale mais comme nous étions en retard sur le programme, notre guide nous a pratiquement fait courir derrière elle… elle allait si vite que nous avons perdu la moitié du groupe, on ne pouvait même plus l’entendre avec nos audio-guide car nous étions hors de portée. J’ai fini pas la rattraper en lui disant que c’était cinglé… mais elle repartit aussi vite pour ressortir de la ville… on a fini par retrouver le groupe qui se dirigeait vers le restaurant pour notre lunch. Il faudra revenir à Budva car je n’ai rien vu, pas même pris de photo…

Le lunch était bien, un bon potage au poulet et légumes, une salade de tomates savoureuses, suivi d’une assiette de grillades – poulet, saucisses, porc – servies avec frites. Pour dessert, un baklava bien imbibé de miel!

Le retour s’est fait par la route côtière, pas question de refaire la route aux 25 lacets… De retour à Kotor vers 16h00, comme par magie, le soleil est enfin sorti! Nous sommes donc partis à la découverte de la magnifique vieille ville de Kotor.

La vieille ville de Kotor, entourée d’une impressionnante muraille de défense, est particulièrement bien préservée et classée sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Entre 1420 et 1797, Kotor et ses environs dépendaient de Venise. On voit beaucoup l’influence vénitienne dans la structure et l’architecture de la ville. La ville est interdite aux voitures et même au vélo – piéton seulement. Les rues sont très étroites, les maisons toutes collées les unes sur les autres. Chaque virage nous amène sur une petite place qui abrite une église et quelques cafés. Nous avons exploré la ville au gré de nos pas, puis plutôt fatigués de cette journée bien remplie, nous sommes revenus à bord avec la dernière navette. En fait, les navettes avaient été remontées sur le bateau afin de pouvoir partir rapidement. Nous sommes donc retournés au bateau en montant à bord d’embarcations louées aux gens de la place!

Pas question d’aller souper à la salle à manger ce soir… nous voulons profiter au maximum du panorama que la sortie du fjord nous offrira. Nous allons donc souper au buffet, et nous ne sommes pas les seuls! Le paysage nous rappelle vraiment la Norvège, sauf qu’ici, le bord de mer est planté de palmiers!

Notre journée au Monténégro a été inoubliable… un pays méconnu que nous avons appris à connaître à travers une histoire tumultueuse. Le Monténégro est la plus petite des anciennes républiques yougoslaves. Son peuple slave, les Monténégrins, furent d’ardents adversaires de la conquête turque en Europe, et ont toujours résisté. Ces combats constants ont renforci le nationalisme et la foi orthodoxe. Après la deuxième guerre mondiale, le Monténégro tombe sous le régime communiste de la Yougoslavie. Suite à la guerre de 1989, la Slovénie, la Croatie, la Bosnie-Herzégovine et la Macédoine se séparent de la Yougoslavie. La Yougoslavie devient alors un État fédéral formée sur le territoire de la Serbie (incluant les territoires de Voïvodine et du Kosovo) et du Monténégro. Le 4 février 2003, le nom « Yougoslavie » est abandonné et le pays est baptisé Communauté d'États Serbie-et-Monténégro. Il fut dissout à son tour le 3 juin 2006, suite à l'indépendance du Monténégro.
La séparation par référendum d’avec la Serbie en 2006 n’a fait que renforcer le sentiment nationaliste des Monténégrins. Le Monténégro est aujourd’hui un État souverain.

Pour les photos du Monténégro :
https://picasaweb.google.com/1043629772 ... Montenegro
Benoit
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 393
Enregistré le : dim., 02 nov. 2008, 17:05
Localisation : Montérégie

Messagepar Benoit » lun., 18 juin 2012, 5:35

Bonjour Marie-Claude
Merci de nous faire découvrir ce coin de pays qui est Monténégro. Se sont des images qui font pensé que c'est un pays d'Europe où le moderniste n'a pas touché ces paysages magnifiques.
De toute beauté, tu fais de très belles photos.

Continue de partager avec nous cette magnifique croisière.

Bonne jounée
Liliane
Liliane
(La mer à besoin de nous, comme nous avons besoin de la mer)

À venir:



Réalisation de Croisières:
Croisière Méditéranean de l'Ouest du 8 au 19 mai 2017 Célébrity Réflection.
Iles Britaniques du 21 mai au 2 juin 2015. Royal Princess.
Croisière de l'ouest du 8 au 15 février 2015 Ms Eurodam.
Canada & Nouvelle Angleterre du 19 au 26 juillet 2014 Maasdam.
Croisière en Alaska du 25 mai au 1 juin 2014 Grand Princess.
Croisière de l'Ouest du 8 au 15 février 2014, Carnival Liberty
Les îles Grecques, 12 jours du 9 au 21 septembre 2013. Ruby Princess
Caraibe du Sud, 3 mars au 10 mars 2013 Carnival Valor
Caraibe du Sud du 17 au 27 janvier 2012 Emerald Princess
Alaska du 17 au 24 juillet 2010 Zuiderdam de Hollande
Canada et Nouvelle Angleterre septembre 2009 Canival Triumph
Croisière de l'est février 2009 Crown Princess
Melia Don Juan novembre 1996
Avatar de l’utilisateur
Francine Hamel
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 3403
Enregistré le : lun., 12 mai 2008, 5:57
Localisation : mirabel, québec

Messagepar Francine Hamel » lun., 18 juin 2012, 14:16

bonjour

Je te fais une coucou vite fait... je n'ai pas eu le temps de lire tes péripéties... mais rapidement comme cela, je vois qu'il y a eu des petits pépins.... Vive les aventures des voyages....cela met du piquant dans nos vies... :lol:

Comme dit Vana: une mauvaise journée en croisière est mieux qu'une bonne journée au "bourreau"..(bureau...)...

En passsant, je m'ennuie de mon Van Houtte moka crème...zut de flûte...

Lâche pas...je te lirai dès que possible...

Au plaisir
Francine qui gèle en Angleterre en attendant de geler pour vrai en Norvège...
==
1054 jours sur différents styles et taille, en passant du 12 passagers, par le cargo mixte, jusqu'au 220 000 tonnes=Visité plus de 142 pays-territoires sur Travelers' Century Club's
===
Vogué à bord :
Princess; Coral, Diamond, Sea, Crown, Caribbean, Grand, Ruby, Pacific, Emerald, Sun, Royal, Golden
Royal Caribbean : Serenade, Majesty, Jewel, Radiance, Voyager, Explorer, Navigator, Brilliance, Independance, Allure, Mariner, Rhapsody, Liberty, Vision, Oasis, Adventure
Celebrity : Summit, Equinox, Silhouette, Millenium, Constellation, Reflection
NCL : Dream, Crown, Dawn, Spirit, Epic, Breakaway, Gem, Getaway
Costa : Classica-----Carnival : Valor, Spirit---- HAL : Statendam, Noordam, Westerdam, Eurodam, Maasdam, Koningsdam
Divers :Olympic Countess,SS Indenpendance, R3 de Renaissance,Caprice, Aranui 3,Victoria Star, Monet,Durmaz
==
à venir:
Explorer OTS:30 janv 18, Sydney, pacifique sud,10 jours
Sea Princess: 11 fév18, Brisbane,Nouvelle-Zélande,14 jours
Sea Princess:25 fév18, Brisbane,Papousie, Nouvelle-Guinée,11 jours
Celebrity Equinox:7 avril18,caraïbes,8 jours
Grand Princess:16 mai 18,Alaska,10 jours
Koningsdam HAL:16 sept18, Méditerranée,32 jours
Anthem OTS:25 nov18,Caraibes, 11 jours
Costa Mediterranea:11 janv19, Dubai, 7 jours
Costa Victoria:19 janv19, Afrique etc., 14 jours
Avatar de l’utilisateur
Jacques O
Membre intermédiaire
Membre intermédiaire
Messages : 42
Enregistré le : mer., 10 janv. 2007, 16:23
Localisation : PARIS

Messagepar Jacques O » lun., 18 juin 2012, 15:18

Bonjour Marie-Claude
COmme d'habitude, ton récit est passionnant. merci pour prendre le temps de nous le communiquer. Désolé de lire que l'excursion en Ombrie-Toscane n'a pas été un succés! Pourtant Orvietto et Tarquinia sont magnifiques; on voit de si belles choses que l'on oublie le coté cahotique du tour!
Tres interessant, le passage sur Split.
D'ici quelques semaines je pars sur le Solstice depuis Barcelone, et nous feront quelques escales similaires aux votres; Pour Split, on va faire une excursion avec des compagnons de CruiseCritic (Split et Trogir + les excavations de Salona.
A bientot pour la suite

Jacques O.
QE2 traversée transatlantique aller- retour, Southampton / NY Sept 1990
P&O's Canberra Mediterranée Sept 1992
QE2 traversée Westbound sur NY Oct 1994
Norway dans les Caraïbes Sept 1995
QE2 Croisières aux Bermudes depuis NYC Mai 1996
Adriana Nice / Lisbon, Juin 1998
QE2 Bermudes et Bahamas Juillet 1999
Millennium 1ère traversée transatlantique sur NYC Novembrer 2000
Galaxy vers les Capitales de la Baltique Mai 2001
Spendour of the Seas, croisère de repositionnement sur le Brésil, Novembre 2001
Mistral et European Stars (Festival) Méditerranée occidentale, Juillet et Novembre 2002
Constellation autour de la Grande Bretagne et Norvège, Juillet 2003
Costa Europea vers les Iles de l'Atlantique, Fevrier 2004
Costa Magica Mediterranéen Orientale, Fevrier 2005
Golden Princess autour de la Grande Bretagne Juin 2005
QM 2 voyages transatlantique aller/ retour, Octobre 2005 - Southampton-NYC-SOuthampton
Oceanic (Pullmantur) croisière en Méditerranée Occidentale, depuis Barcelone, avril 2006.
QE 2 en Iceland et Norvège Juillet 2006.
MSC Musica - Méditerranée Orientale -29 janvier 2007 depuis Gènes.
Sky Wonder (Pullmantur) - Mer Adriatique et Mer Egée, Venise/ Athènes Mai 2007.
Royal Princess (Princess Cruises) - Athènes/ Barcelone, 12 jours en juillet 2007.
MSC Poesia - Croisière inaugurale, Douvres/ Venize, 13 jours, avril 2008.
RCI Brilliance of the Seas - Mediterranée occidentale, 12 jours, juin 2008
Coral Princess (Princess) - croisière Panama Transcal - Novembre 2008 - Fort Lauderdale- Los Angeles
Queen Mary (1936) - Long Beach- LA- séjour de 3 jours, début décembre 2008
Queen Victoria - juin 2009- croisière de 14 jours en Norvège jusqu'au Spitzberg.
Queen Victoria - juillet 2010- croisière de 14 jours en Mer Baltique jusqu'à Saint Petersbourg.
Brilliance of the Seas - Nov. 2010, 12 jours en Méditerannée, jusqu'en Turquie.
Marina (Oceania Cruises) - 14 jours autour des Iles britanniques + Norvèges. Juillet 2012.
Horizon (Croisières de France) - 7 jours en Méditerannée occidentale, depuis Marseille - Mai 2012.
Solstice (Celebrity), 12 jours en Méditeranéé, depuis Barcelone (vers Venize) et retour - Juillet 2012
Queen Elizabeth (Cunard), 16 jours vers l’Islande, depuis Southampton - juillet 2013.
Constellation (Celebrity), depuis Amsterdam vers la Mer Baltique - 12 jours, juillet 2014

Avatar de l’utilisateur
Marie-Claude
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 4209
Enregistré le : mar., 12 oct. 2004, 7:43
Localisation : St-Eustache, Québec

Messagepar Marie-Claude » mar., 19 juin 2012, 19:38

@ Benoit: c'est vrai que la modernité n'a pas tout à fait rejoint le Monténégro... mais je pense qu'ils vont vite rattraper le temps perdu... à voir tous les investissements qu'on y fait... aller jeter un coup d'oeil à ce nouveau projet! Fait par un canadien... http://www.portomontenegro.com/

@ Francine: Une petite péripétie de voyage ne fait que mettre du piquant dans la vie! Et tu sais que quand la vie m'envoie des citrons... je tente toujours de faire de la limonade!!!

@ Jacques O: Tu vas adorer Split et Trogir... beaucoup moins touristique que Dubrovnik! Merci pour tes commentaires!


28 mai 2012 : Dubrovnik, Croatie

Enfin une journée un peu plus relaxe! Comme nous avions déjà visité Dubrovnik, nous avions l’intention de prendre une excursion dans la campagne croate, mais après avoir examiné attentivement les programmes, les excursions qui ne visitaient pas la vieille ville ressemblait drôlement à celle que nous avions fait à Split. C’est bien de goûter le jambon et le fromage local, mais là, on a pas mal donné jusqu’à maintenant! De plus, nous en sommes à notre 9e escale, et une petite journée à flâner est la bienvenue!

Le soleil est au rendez-vous et l’arrivée au port Gruz de Dubrovnik, le port situé au pied du pont Franjo Tuđman, est sublime. L’eau est d’un bleu turquoise, on se croirait dans les Caraïbes! Nous allons déjeuner à la salle à manger, et comme à tous les matins, nous sommes accueillies comme des princesses… tant d’attention, c’est qu’on s’y habitue!

Celebrity offrait une navette pour nous conduire jusqu’à la porte Pile de la vieille ville pour $14 par personne. Nous avons plutôt opté pour le taxi – tarif fixe à 10Euros. Beaucoup plus rapide!! Nous avons décidé de simplement retourner dans la vieille ville pour flâner un peu, faire du shopping, prendre une bonne bière sur une terrasse. Une fois en ville on a voulu aller au funiculaire, mais la côte à monter pour s’y rendre était trop abrupte pour Mariette… avoir su, on aurait demandé au taxi de nous y amener, en fait c’est le même tarif. Redescendre aurait été OK… on le saura pour la prochaine fois! Le petit pont qui mène à la porte Pile est bondé… les touristes se dirigent en masse vers la vieille ville, on ne sera pas seuls aujourd’hui. Une chance qu’il n’y avait que deux bateaux en ville – le Silhouette et le Costa Classica!!! Notre dernière visite à Dubrovnik remonte à 2005 et nous sommes vraiment étonnées de voir comment la vieille ville s’est commercialisée! Il y a des commerces partout, des opérateurs offrant des tours à pieds, en kayak, en bateau, des randonnées etc. Une file interminable s’était formée face au théâtre Dubrovnik 5D, la nouvelle attraction de la place… une autre activité pour une prochaine fois!

Nous faisons un peu de shopping, à se promener dans les petites rues, puis vers 11h30, l’estomac dans les talons, nous trouvons la meilleure pizzéria de la place! Une bonne bière fraîche nous permet de se remettre sur le piton. Et franchement notre pizza Quattro Stagione est une des meilleures que j’ai jamais mangée! Meilleure qu’en Italie! Nous avons bien profité de cette pause pour regarder le temps passer… Nous avons fait un arrêt au marché local où nous avons fait provisions d’orangettes! Avant de quitter la ville, nous avons fait un arrêt gelato près de la fontaine Onofrio, le point de rencontre de la ville, autant des locaux que des touristes – toujours un bon ‘spot’ pour faire du ‘people watching’!!!

Nous reprenons un taxi pour revenir au port, où je vais faire quelques emplettes dans une grande épicerie qui a été construit sur le quai! On peut y trouver de tout, même de très bons vins croates, et de l’eau! Nous avons passé le reste de la journée à se prélasser sur notre balcon!

Pour les photos de Dubrovnik:
https://picasaweb.google.com/1043629772 ... _Dubrovnik
Avatar de l’utilisateur
fée des Bois
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 494
Enregistré le : ven., 08 sept. 2006, 12:46
Localisation : Mascouche

Messagepar fée des Bois » mer., 20 juin 2012, 14:02

Bonjour à tous,
Marie Claude, toute une belle histoire avec cette Stéphany! Comme tu le dis si bien lorsque l'on te donne des citrons, il faut en faire une citronnade,,, "La Stephany" a bien dû voir que tu n'étais pas dupe non plus!!!!!
Une chance que tu en avais vu d'autres!
Les gens devaient être assez contents de t'avoir parmi leur groupe, car, malheureusement, souvent la plupart de ces personnes n'osent dire mots!

Bravo Marie Claude!
Je veux te remercié pour nous faire découvrir ce magnifique pays qu'est Monténégro, lorsque nous voyons les photos on voit bien tous les vestiges d'hier y sont toujours présents, et c'est ce qui fait son charme.
Avec toutes nos modernités, cela n'a pas nui à l'attrait de cette magnifique et charmante ville! D'ailleurs tout l'itinéraire est superbement riche en histoire, et tu la décris merveillement bien.....

Alors vivement la suite de ton récit, et ne lâche pas, car c'est toujours très intéressant..... Merci d'avoir pris le temps de le partager avec nous....
Vivement la suite......

Au plaisir
Amicalement ,
Mon rêve est de partir en croisière pour un tour du monde!
Fée des Bois, (Céline)
Croisière à venir:
Janvier 2015, Vietnam, 14 jours sur le Century de Celibrity,


croisières fait jusqu'à ce jour; Sea Princess, jan. 2006, 14jours
Jewel of the Sea, fév. 2007, 14jours
Grand Princess, fév. 2009, 14 jours
Coral Princess , fév. 2011, 15 jours
Brillance of the Sea, fév. 2012, 14 jours
Star Princess Janv.2013, 15 jours

Retourner vers « Europe: Méditérranée / Adriatique / Mer Noire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités