Navigator OTS - Transat Fort Lauderdale-Barcelone avril 2008

Vous y trouverez les différents comptes rendus de nos membres.

Modérateurs : Vana, toutou

Avatar de l’utilisateur
Marie-Claude
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 4209
Enregistré le : mar., 12 oct. 2004, 7:43
Localisation : St-Eustache, Québec

Navigator OTS - Transat Fort Lauderdale-Barcelone avril 2008

Messagepar Marie-Claude » dim., 04 mai 2008, 9:16

Navigator of the Seas - Transatlantique de Fort Lauderdale à Barcelone
du 12 avril au 28 avril 2008


Notre périple d’un continent à l’autre!

Je concède d’avance que ce voyage est commencé du mauvais pied pour nous, et s’est terminé un peu en queue de poisson à cause d’un bris mécanique qui a causé l’annulation de la moitié de nos escales. Cela étant dit, je vais tenter de dresser un portrait le plus objectif possible sur la prestation de Royal Caribbean durant cette croisière mais nous avons eu plusieurs déceptions quant au service, à la qualité et variété de la nourriture, état de notre cabine et à la résolution de problème (non relié au problème mécanique), et tous ces points n’ont rien à voir avec le fait que notre itinéraire ait été tronqué.

En fait, je n’ai aucune intention de discuter des rabais et offres de réduction donnés en compensation car à mon avis c’est très subjectif. Personne sur ce bateau n’a payé le même prix - nos voisins de cabines ont payé plus que le double de ce que nous avons payé pour la même cabine, certains ont bénéficié de crédits bords accumulés pour promotions, statut C&A etc. ce qui réduit grandement le coût total de la croisière. Donc la compensation en pourcentage du prix payé varie grandement d’une personne à l’autre, ce qui peut expliquer pourquoi plusieurs ont manifesté leur mécontentement avec la compensation offerte. De plus, il y a des choses qui ne se contrôlent pas comme la température, et d’autres qui relèvent de la responsabilité du voyagiste comme des bris mécaniques. Le plus important est que nous avons toujours été en sécurité ce qui est l’ultime responsabilité du capitaine. De plus, le capitaine Gunnar Todal a géré cette situation de façon remarquable.

Embarquement:
Nous sommes arrivés à Fort Lauderdale le jour même du départ vers 12h30. Après avoir récupéré nos bagages, nous avons pris un taxi de l’aéroport au port ($12.50) - un trajet rapide de moins de 15 minutes. En moins de deux, nos bagages étaient pris par les porteurs. Petite anecdote, le porteur était le même que celui qui avait pris nos bagages en décembre sur le Emerald!! Une fois dans le terminal, l’embarquement a été tellement rapide que j’en étais étourdie! Aucune file d’attente. On a remis notre Set Sail Pass et en deux minutes on avait nos cartes. Pas de file à la sécurité, et en dix minutes on était dans notre cabine à 13h45!! Vraiment, un enregistrement facile, rapide et très organisé - Chapeau!!

Notre cabine:
Dès notre entrée dans la cabine, on savait que quelque chose clochait. Il y avait une odeur de moisi vraiment très forte. En fait, le tapis était moisi près de la porte, nos oreillers sentaient le moisi et la garde-robe sentait le moisi... Le rideau plein jour était tout déchiré, les deux panneaux. On a tenté de trouver notre garçon de cabine mais en vain... impossible de le trouver! Il est finalement apparu après l’exercice d’abandon. On lui a dit que le rideau était déchiré, pour s’assurer qu’il ne pense pas que c’était nous qui avions endommagé le rideau et il nous a répondu que c’était comme ça depuis des mois, mais qu’il n’avait aucun rideau d’extra pour le changer!! Quand on lui a noté l’odeur de moisi, il a fait comme si de rien n’était - et je vous jure que ça n’était pas subtil! Il a finalement pris nos oreillers et les a remplacés par des neufs. Le tapis lui est resté tel quel...
Quand j’ai pris ma douche, je me suis coupé l’orteil car les tuiles étaient toutes levées et très coupantes. Finalement, le dessus de la table à café était décollé et comme il était en verre, on avait toujours peur qu’il foute le camp par terre et se casse. On finit par s’habituer à tout, et on a pris le tour de placer nos pieds à des endroits précis dans la douche, mais l’entretien et la propreté de la cabine laissait vraiment à désirer. Je vous jure que comme première impression, c’était très décevant.
Par contre, la cabine était très spacieuse, avec un grand sofa, et comme nous étions dans la bosse du bateau, on avait environ 2 pied de plus sur la profondeur de la cabine. Le balcon avait 2 chaises et un tabouret et était très spacieux. Comme on était sur le côté arrière de la bosse notre vue vers l’avant du bateau était bloqué mais on avait une très belle vue vers l’arrière.

Salle à manger:
Comme maman était encore un peu sous le coup de son séjour à l’hôpital et que, comble de malheur, j’étais criblée d’une migraine incroyable - l’odeur n’aidant pas - nous avons décidé de souper au Windjammer plutôt que d’aller à la salle à manger en ce premier soir.

Nous avons demandé le lendemain quelle table serait la nôtre et à notre surprise on nous avait mis à une table pour 10. Nous avions demandé une petite table (4-6). Comme tous les convives étaient anglophones, nous avons demandé au Maître D’ Ali, si nous pouvions être réassignés à une plus petite table au moins pour ce soir, le temps de se remettre un peu. D’un ton vraiment désagréable, il nous a dit que les tables à deux étaient rares et que si nous changions s’était pour toujours... dépêchez-vous car il y a plein de monde qui la veule cette table... OK OK!! On va la prendre!

On nous a amené dans une petite salle connexe à la salle à manger dans laquelle il y avait une douzaine de tables de grandeur différente. Il y avait un autre couple à part nous. Je vous dis que ça n’était pas trop gai... les serveurs étaient très gentils, mais comme ils n’avaient rien à faire, ils nous enlevaient l’assiette la dernière bouchée même pas avalée... à 9h15 on avait fini!! Habituellement on prend un bon deux heures pour manger!! En fait, c’était comme si on nous avait mis dans la boîte de punition...

Finalement, grâce à CNR1978 qui avait rencontré FapFap et qui nous a dit où on pourrait la trouver, on est allé lui dire bonsoir et on a fait connaissance avec elle et ses nouveaux compagnons de table - car elle aussi avait demandé à être changée, et tous nous ont chaleureusement invités à se joindre à eux. Le ‘head waiter’ a rapidement transformé la table pour nous accueillir avec un grand sourire.

Notre équipe de service était extraordinaire. Wilson des Philippines et son assistant Hanks de Bélize étaient très attentifs, connaissaient nos préférences après le premier soir et nous adressaient toujours par notre prénom. Deux vraies perles! A part notre prise à partie avec le Maitre D, rien à redire au sujet du service.

Toutefois, la nourriture nous a une fois de plus vraiment déçus. En fait, les menus étaient vraiment bizarres. Certains items revenaient sans cesse (melon proscuitto). On avait toujours une pâte, un poisson et une viande mais la cuisson des poissons et viandes n’était pas vraiment bonne (trop cuit, sec). De plus, vraiment rien de spécial pour les soirs de gala - comme dirait Big Ben, on a eu droit au festival de l’épaule de boeuf - bien que cette fois il était beaucoup plus tendre... Certains items étaient réussis, mais en général c’était plutôt ordinaire.

Windjammer:
Nous avons pris tous nos déjeuners et la plupart des lunchs au Windjammer. On trouvait habituellement une table assez facilement, bien que le service de nettoyage fût plutôt lent. Mais les serveurs nous offraient les boissons autant le café au déjeuner que les boissons froides au lunch - une touche agréable. De plus la sélection de boissons est excellente - jus d’orange et de pommes au déjeuner, limonade, thé glacé et punch aux fruits pour le reste de la journée.

Plusieurs serveurs étaient des îles Maurice et parlaient donc français. Nous avons eu plusieurs conversations vraiment plaisantes et agréables avec plusieurs d’entre eux.

Le buffet est divisé en deux - le Café Jade et le Windjammer. Le Café Jade offre des mets asiatiques et indiens (excellents), mais il y avait trois menus en rotation. Ça revient vite!

Quand au Windjammer, le menu était sensiblement le même à tous les jours. En fait, le déjeuner est toujours pareil et au lunch, un ou deux items qui changent. 14 jours, ça vient long! Mais ma plus grande critique est que la nourriture est toujours froide - comme si les réchauds ne fonctionnaient pas. Par contre, la table à dessert était toujours bien garnie.

Un autre point négatif est que le buffet n’est pas disponible en fin d’après-midi ni après 21h00. Comme on soupait à 20h30, il arrivait qu’on avait une petite faim vers 17h00, on n’avait d’autre choix que d’aller au Café Promenade, le seul endroit ouvert 24h. Finalement, aucun liquide pour les mains n’était disponible sur le bateau. Il y avait une noter chaque jour sur notre Compass rappelant aux gens de bien se laver les mains, mais je peux vous assurer qu’il y avait pas mal moins de monde à la salle de bain qu’au buffet…

Café Promenade:
Le Café Promenade fut un endroit préféré de plusieurs – en fait, on était presqu’assuré de rencontrer un visage familier car c’était toujours bondé! Ouvert 24 hr, on y sert des viennoiseries et des fruits le matin, et des sandwichs et pâtisseries le reste de la journée. Encore une fois, les aliments sont très bons, mais c’est la même chose à tous les jours : les mêmes sandwichs et petits empenadas chaud, et une sélection de biscuits (délicieux) et de gâteaux qui eux changeaient à chaque jour.
C’est aussi le seul endroit où on peut avoir du café et du thé à toute heure de la journée. C’est surement une des raisons de la popularité de cet endroit. On a aussi accès à un bar à café où on peut commander des cafés de spécialités et la crème glacée Ben and Jerry.

Le café est le même partout, c’est un mélange spécial de Seattle’s Best fait à partir de café moulu, contrairement à Princess qui sert du café liquide au Horizon Court. Mais la qualité est très inconstante – parfois il était très bon, d’autres fois il était soit trop fort, soit trop faible.

Le navire en soi :
Le Navigator date de 2002 et c’est un navire magnifique. La promenade royale donne un aspect centre-ville au navire qui est différent et très agréable. En plus du café, on y retrouve le Vintage, un bar à vin où on peut faire des dégustations presque toutes les après-midi. Il y a aussi le pub Two Poets qui sert des bières d’un peu partout avec un chansonnier irlandais certains soirs. Puis, il y a 4 boutiques assez conventionnelles et étonnamment vide! Avec tous ces jours en mer, j’aurais pensé qu’ils en auraient profité pour attirer la clientèle captive et les inciter à dépenser un peu, mais il y avait moins de choix que sur le Serenade en octobre dernier!

Une sculpture impressionnante de tiges de métal et de sphères de couleur trône au centre de l’atrium et lui donne un aspect plutôt cosmique. C’est très impressionnant.

Le bar Boléro, lieu de prédilection du grand nombre d’hispanophones sur le navire, était décoré d’immense fleur en verre de Murano. Tout à fait magnifique. A tous les soirs, le band de musique latine faisait danser une foule endiablée. Le seul hic c’est que ça fumait beaucoup et partout… on n’est plus vraiment habitué à sentir la cigarette comme ça.

Le Champagne Bar est aussi un bar agréable, à l’ambiance feutrée. Un endroit idéal pour lire durant la journée ou prendre un apéro le soir. C’était aussi le lieu de rendez-vous quotidien des ‘amis de Dorothy’ à tous les soirs à 19h30 – on a donc dû se trouver un autre spot pour l’apéro car ils remplissaient la place à tous les soirs!!

Le Schooner Bar, qui était mon bar préféré sur le Serenade, était beaucoup plus petit et moins invitant. A l’avant du bateau, près du théâtre il était souvent très achalandé le soir avec le piano man, et là aussi ça fumait beaucoup. Seules les tables le long du mur, de l’autre côté du corridor étaient non-fumeur. Vers la fin de la croisière, une odeur vraiment forte de feu s’y est installée et est restée pendant plusieurs jours, comme si on avait mis le feu au cordage… bizarre.

Mais comme sur les autres navires de RCL, le lieu le plus impressionnant est le Crowne bar qui offre une vue imprenable! Nous y sommes allés à quelques reprises pour entendre les participants du karaoke – toujours amusant!

Le Café Internet du pont 8 était juste à côté de notre cabine – très pratique. J’ai pris un forfait 55 minutes pour 38$ et j’ai réussi à lire et écrire mes courriels à tous les jours avec le forfait. La connexion était habituellement très rapide à part une fois ou je n’ai pas pu me connecter. Une imprimante est à notre disposition sans frais. Donc j’imprimais mes courriels pour les lire plus tard, plutôt que d’utiliser mes minutes pour lire!

La bibliothèque est juste en dessous du café Internet sur le pont 7. Elle était vraiment bien garnie et avait une sélection impressionnante de livres en français. Elle est ouverte 24 hr par jour et fonctionne avec le système d’honneur. Plusieurs fauteuils en cuir confortables nous invitent à se lover pour lire un peu – en fait, c’était notre coin de prédilection en fin de matinée durant les jours moins ensoleillés. A tous les jours on pouvait aller chercher des sudokus et des questions quiz. Durant la première semaine, on y avait droit en français, mais j’imagine que leur banque de questions s’est épuisée car au bout de quelques jours, ils n’étaient disponibles qu’en anglais.

Le casino semblait aussi très fréquenté… mais je laisse le soin à CNR99 de vous en parler –sa gang et lui ont eu un certain succès avec la table de roulette et les machines à sou!! Pas nous…

La vie en mer :
Quand nous avons acheté cette croisière l’itinéraire comptait 7 jours en mer, dont 4 de suite. Évidemment, quand ils ont retiré les Açores de l’itinéraire en janvier, nous nous sommes retrouvés avec 6 jours en mer d’affilée, mais comme j’étais pas mal fatiguée je voyais d’un bon œil ces jours de repos. Nous avons rapidement trouvé notre routine. Le matin après le petit-déjeuner, on allait à la conférence quotidienne à 9h00. Les sujets étaient variés : triangle des Bermudes, les pirates, les naufrages, l’histoire des Ocean Liners, la péninsule ibérique etc. Le conférencier était un peu éparpillé mais quand même, la plupart de sujets étaient d’intérêt. Puis, à 10h15 nous allions au Ixtapa Lounge pour le ‘Think Bowl Trivia’, un quiz de connaissance générale avec un thème différent à chaque jour et un pointage cumulatif tout au long de la croisière! Ensuite, notre rendez-vous à la bibliothèque pour lire un peu ou écrire, le lunch au WJ et enfin, on fait la paresse sur le pont lido près de la piscine ou au solarium pour une partie de l’après-midi!

Il était assez aisé de se trouver des chaises. Il est vrai que la température n’a jamais grimpé en haut de 17-18 C. Le soleil a été au rendez-vous la plupart du temps, à part 3 jours de pluie au début de la croisière, mais le vent était plutôt froid.

Les responsables de piscine étaient très vigilants et ramassaient tout ce qui trainait. En fait, c’est la première fois que je vois qu’on applique le règlement de ne pas réserver de chaise. J’ai vu les responsables retirer les serviettes sur des chaises vides régulièrement, et j’ai même eu connaissance qu’ils retirent des objets personnels (livres et chandail) sur des chaises non occupés depuis 1 heure.

Le changement d’heure s’est fait de jour, c'est-à-dire qu’à 11h30, on avançait l’heure à 12h30. Ça nous raccourcissait un peu la journée, mais on n’a pas vraiment été affecté par le décalage. Nous avons fait cette routine 6 fois durant le trajet.

Johnny Rockets :
Nous sommes allés dîner au Johnny Rockets vers la fin de la croisière. Situé sur le pont 12, il y a autant de banquettes à l’extérieur qu’à l’intérieur, ce qui est vraiment agréable surtout avec le beau soleil qu’on avait. Aussitôt assises, on nous a apporté une assiette de frites et de rondelles d’oignon succulentes – on avait faim alors ça tombait bien!! Puis on a mangé un super burger, du chili et le fameux sundae aux Oreo… on a bien trop mangé, mais c’était super bon! On a eu droit à la petite danse des serveurs et serveuses sur la musique de Donna Summer ‘Last Dance’. Le coût pour aller manger au JR est de 3.95$ par personne pour le repas et on doit aussi payer pour les boissons – même pour le thé et le café. Les membres Gold de C&A ont droit à un repas gratuit – on a un coupon dans notre livret.

Restos alternatifs :
Chops (25$) et Portofino (20$) - Nous ne sommes pas allés à aucun mais nos compagnons de table ont soupé un soir au Chops et ont beaucoup apprécié leur repas – en fait, ils nous ont dit que c’était le meilleur souper qu’ils avaient eu sur cette croisière.

Les deux restaurants sont au pont 11, de part et d’autre dans l’entrée du Windjammer.

Divertissements :
J’avoue que du côté divertissement, RCL nous étonne toujours. Nous sommes allés à presque tous les spectacles, et tous étaient uniques en leur genre et de bonne qualité. Il y a eu une brochette variée d’artistes de toutes sortes : hommage à Elton John, magicien, pianiste fou, comédien imitateur, chanteuse classique, chanteuse pop, musicienne etc. Il n’y a eu que deux spectacles de la troupe de production durant les 14 jours, et en fait ce sont les spectacles que nous savons le moins aimés. Mais le clou est le spectacle sur glace offert par la troupe de patinage artistique – Wow… c’est impressionnant de voir ce qu’ils peuvent accomplir sur une si petite surface.

Le directeur de croisière, Kieron Buffery, me semblait un peu rustre aux premiers jours, mais j’ai rapidement changé d’idée à son sujet. En fait, il était très près des gens. Nous l’avons vu dans les rues de Lisbonne et il s’est arrêté pour parler un peu. Finalement il semble faire du bon boulot – pas facile avec autant de passagers, surtout quand ils deviennent captifs avec peu d’escale… il a du réagir rapidement et organiser de nouvelles activités.

Nous sommes aussi allés à la soirée du Liar’s Club, une adaptation du jeu Balderdash, mettant en vedette le directeur de croisière, son assistant Cuddy, le magicien et le comédien – une soirée divertissante mais où la maîtrise de l’anglais était de rigueur.

Le traditionnel ‘Quest’, ou chasse au trésor pour adulte, fut encore une fois hilarante. Il a eu lieu au Studio B, la salle de spectacle sur glace. Encore une fois, des dizaines de passagers ont fait des pieds et des mains pour trouver les objets demandés par le directeur de croisière sans craindre d’avoir l’air ridicule pour la plus grande joie des spectateurs!

Installations sportives :
RCL est reconnu pour offrir des activités sportives variées. En effet on pouvait patiner presque tous les jours. On pouvait aussi faire du patin à roues alignées ($) ou tenter de franchir le mur d’escalade. Il y avait un court de basketball, on pouvait jouer au tennis, au mini-golf, faire un 9 ou un 18 au simulateur de golf ($). Pour les moins sportifs, il y a toujours le shuffle board sur le pont promenade.

Le gymnase était bien équipé avec une salle pour l’aérobie, et un immense jacuzzi intérieur.
Le club de marche était aussi très populaire.

Excursions :
Comme d’habitude, j’avais étudié notre destination et nous avions décidé de faire nos excursions par nous-mêmes. Toutefois, une fois à bord, et avec toutes les péripéties de notre départ, nous avons décidé de prendre les excursions offertes par RCL pour ne pas avoir à se casser la tête. On a donc fait notre sélection et nos choix sur le système interactif de la télé. Ce système est génial. On peut gérer nos excursions, avoir accès à notre compte etc. Le lendemain on avait en main tous nos tickets livrés à notre chambre.

Bermudes :
Au moment où on a fait nos choix, les deux excursions qui nous tentaient n’étaient plus disponibles. On a donc décidé de se débrouiller par nous-mêmes.

Le bateau était accosté à King’s Wharf, ou Royal Dockyard, à l’extrême ouest de l’île. Un service de ferry nous permet d’aller un peu partout sur l’île. La passe de ferry/autobus coûte 12$ par jour par personne. Un ticket aller est 4$ - donc si vous ne faites que l’aller retour, mieux vaut prendre des tokens. Un petit train nous amenait du navire au bout du quai – la distance n’était vraiment pas très grande, mais comme il pleuvait des cordes, on a pris le train pour se rendre au quai du ferry. Le trajet pour se rendre à Hamilton a pris une vingtaine de minutes. Malheureusement la pluie et le brouillard ne nous offraient pas une très belle vue.

Une fois à Hamilton, on s’est baladé un peu, mais les boutiques étaient encore fermées et il pleuvait toujours… On s’est rendu au vieux bureau de poste, à la cathédrale qui s’avérât un bon refuge. On a fait quelques emplettes à l’épicerie puis on a pris le bus #7 qui revient vers le Royal Dockyard en empruntant la route côtière. Le bus arrête à toutes les plages le long de la route – s’il avait fait beau, ça aurait été parfait!! Tout de même, le trajet a été agréable et nous a permis de voir la vie aux Bermudes, les beaux quartiers, les hôtels, et la côte magnifique bordée de plage de sable rose et d’eau turquoise.

De retour au bateau on a pris une petite bouchée et on est reparti pour voir les boutiques du Royal Dockyard – la pluie tombait toujours comme des cordes… on est revenu vraiment trempée jusqu’aux os!

Comme le navire quittait les Bermudes, le soleil s’est pointé et on a pu profiter de notre balcon pour voir le bateau quitter cette terre – la dernière qu’on verrait pour les 6 prochains jours!

Lisbonne :
Vers 4h00 du matin, j’ai commencé à voir des lumières au loin – enfin la terre!! On n’avait pas vu grand-chose à l’horizon depuis plusieurs jours, c’était rassurant de voir qu’on arrivait enfin quelque part! J’étais tellement excitée que je n’ai pu me rendormir! Vers 5h30 la côte était vraiment plus proche et on a fait notre entrée sur le fleuve Tage. Tout doucement, le Navigator s’est faufilé sur le fleuve en passant devant les monuments importants de la ville de Lisbonne – la tour de Belem, le monument aux découvreurs, le Christ de Lisbonne. Voir ces monuments sur ciel rose de l’aube était vraiment majestueux. Puis nous sommes passés sous le pont du 25 avril, la réplique du Golden Gate. Après avoir fait demi-tour, le bateau s’est accosté juste au dessous du pont, face au Christ de Lisbonne, réplique du Christ de Rio, encore tout illuminé.

Tout le monde était fébrile et avait hâte de sortir – le Windjammer était pas mal plein! Notre arrivée était prévue pour 9h00 mais les douanes ont donné l’autorisation de sortir un peu plus tôt, les gens ont donc pu débarque à 8h30.

Le port avait peu à offrir. Bien que le quartier soit en voie de revitalisations, les anciens entrepôts ont presque tous été convertis en restaurant. Pour un lunch de fruits de mer ça peut aller, mais pas grand-chose d’autre à faire.

Des navettes étaient disponibles pour se rendre au centre de la ville. RCL vendait les billets 6$ par trajet, mais les billets étaient remboursables si on ne les utilisait pas.

Notre rendez-vous pour l’excursion – Tour de ville Lisbonne – était au théâtre Metropolis à 8h45. Nous avons pris place jusqu’à ce qu’on reçoive les instructions. Finalement, un responsable des excursions a pris le micro pour dire aux gens qu’il appellerait les tours un à un. On devait descendre jusqu’à l’avant pour récolter notre sticker par un côté du théâtre, puis aller s’asseoir de l’autre côté jusqu’à ce qu’une escorte soit disponible pour nous faire sortir. Le premier tour qu’il a appelé s’est bien déroulé. Mais quand il a appelé notre tour, des centaines de personnes se sont ruées en même temps ce qui a crée une congestion monstre. Une seule personne donnait les stickers pour tout le monde dans le théâtre… et une seule escorte faisait sortir les gens… c’était le bordel total! On a finalement eu nos stickers et on est tout simplement sorti. On a retrouvé notre autobus, et on a gentiment attendu que tous les autres arrivent… une vingtaine de minutes plus tard! Tous les bus étaient en retard.
Notre guide était jeune et très dynamique – grâce à elle, on a appris beaucoup sur l’histoire du Portugal. Elle était vraiment fantastique. Notre premier arrêt fut à la tour de Bélem, puis au monument des découvreurs. Ensuite, nous sommes allés au monastère Jeronimo. Avant la visite, on a eu 30 minutes de temps libre pour se restaurer. On est allé à la célèbre pâtisserie ‘Pasteis de Belem’ pour goûter au fameux petit gâteau de Bélem et prendre un bon café. Quel bel endroit! La pâtisserie était bondée, mais on a réussi à se trouver une table dans l’une des nombreuses salles, toutes ornées de belles tuiles bleues et blanches avec des scènes de la vie portugaises. Les gâteaux sont en fait une tartelette de pâte phyllo remplie de crème pâtissière et ils nous ont été servis tout chauds… un vrai délice! Nous avons ensuite rejoint le groupe au monastère pour la visite vraiment intéressante de ce monument d’architecture manuéline.
Nous avons repris le bus pour faire un tour de ville. On a vu les quartiers commerciaux, les beaux hôtels, on s’est arrêté au haut d’une des sept collines d’où on avait un point de vue magnifique sur Lisbonne. Puis on s’est arrêté près de la Cathédrale dans le plus vieux quartier de Lisbonne, l’Alfama. De là, on a fait un tour à pied de ce quartier aux petites rues étroites, un peu comme dans un souk. Les devantures de maisons, toutes ornées de tuiles colorées et de balconnets de fer forgé sont vraiment magnifiques. Finalement, comme nous avions opté pour rester en ville, on nous a débarqué à la place commerciale, une grande place bordée d’arcade commerciale au centre de laquelle une imposante arche nous menait sur la rue Augusta, une rue piétonnière de boutiques, cafés et restaurants. On a fait un peu de lèche-vitrine puis on s’est trouvé une petite terrasse pour prendre une bonne bière. Le soleil était radieux, mais c’était quand même un peu frisquet. En fait, c’était très facile de différencier les touristes des gens de la place qui eux étaient habillés de costumes foncés, de manteaux et même de foulard. Nous avons pris la dernière navette disponible pour retourner au bateau, vers 16h00. Le trajet a été plutôt long, car nous étions pris dans un embouteillage au port.

A part une désorganisation incroyable de la part des responsables d’excursion qui a parti la journée d’une façon un peu exaspérante, nous avons adoré notre journée à Lisbonne qui est une ville magnifique. Elle a encore la naïveté des villes européennes d’antan bien que le modernisme semble vouloir la rattraper. L’architecture de ses monuments et de ses maisons est tout à fait unique et colorée.

Débarquement / Montserrat / Barcelone :
Nous avions décidé de passer deux jours à Barcelone. J’avais fait mes réservations d’hôtel sur le site web venere.com 9 mois d’avance et avais ainsi eu un bon prix pour cet hôtel 4 étoiles (150 euros par nuit). Les hôtels se sont remplis vite car nous étions à Barcelone le week-end du Grand Prix. J’ai choisi un hôtel sur la Ramblas près de la Place de Catalogne car c’est vraiment le lieu névralgique de la ville – accès aux autobus, métro, lieu de départ des bus touristiques, grands magasins etc. L’hôtel Royal Ramblas s’est avéré être parfait. Les chambres étaient spacieuses (assez rare en Europe), bien aménagées avec télé écran plat, lits confortables et une grande salle de bain très moderne. Le restaurant de l’hôtel était ouvert très tôt et très tard et on y servait un excellent petit déjeuner (9 euros). Bien que les fenêtres de la chambre donnent sur la Ramblas qui peut être assez vivante jusque très tard la nuit, les fenêtres sont hyper isolées donc une fois fermées, plus un son! On a dormi comme des bébés!

Comme on ne peut jamais avoir nos chambres tôt, nous avons décidé de prendre une excursion à la sortie du bateau pour aller à Montserrat avec retour à la Place de Catalogne. Le tarif était assez raisonnable (59$). Surtout que l’euro est assez cher (1,65), payer en $ était avantageux.

Le débarquement en soi s’est fait rapidement. On devait aller au Studio B chercher nos stickers d’excursion, et aussitôt remis, on pouvait descendre à notre guise. On était dans le terminal en moins de deux! Le terminal est très moderne et bien aménagé. Plutôt que de mettre les bagages par couleur dans un hangar, il y a des carrousels à bagages comme dans les aéroports. Nous avons eu 2 de nos trois valises immédiatement. Ma mère est donc sortie pour aller rejoindre notre bus. J’ai du attendre 40 minutes avant de recevoir la troisième valise! Après quelques minutes, le terminal est devenu bondé et les gens de notre carrousel, tous des gens qui allaient en excursion, étaient vraiment mécontents car les bagages ne sortaient pas et tous avaient peur de rater leur excursion. Une fois la valise fantôme réapparue, je suis sortie sans même passer aux douanes. Là, le bordel était pris. Tous les autobus étaient là, mais pêle-mêle sans que les numéros se suivent. Les guides d’information n’avaient aucune idée où se trouvait les bus, donnaient de mauvaises indications aux gens, et des centaines de passagers avec tout leur bagage tentaient de se faufiler parmi tout ce cafouillis pour retrouver leur bus. Vraiment, côté organisation, ils ne l’avaient pas, mais pas du tout! Tout ça a eu pour effet de faire partir toutes les excursions avec presqu’une heure de retard.

Heureusement, notre guide était extrêmement intéressante et généreuse. Le trajet pour se rendre à Montserrat a pris environ 45 minutes – comme c’est samedi il n’y a pas de trafic – et tout au long, la guide nous a parlé de l’histoire de la Catalogne, de la vie passée et présente. Puis on est arrivé aux abords du Montserrat, une montagne de 1200 m aux formes vraiment intéressante. La pierre est dévale les versants en gros replis. La route en lacet, digne de la côte amalfitaine par endroit, est bordée de cyprès qui donnent l’effet de colonnes effilées tout au long de la route. Le paysage est vraiment spectaculaire. Une fois arrivé au sommet, la guide nous a mené jusqu’à la Basilique où il y avait une messe. Après la visite on a eu du temps libre pour parcourir les boutiques tenues par les moines, où ils vendent plusieurs confiseries, turrons, miels, pâtisseries, et évidemment les liqueurs de Montserrat dont la renommée n’est plus à faire. Il y a aussi un marché où les villageois des environs viennent y vendre des fromages artisanaux qu’ils vous font goûter sans hésitation, des miels de toute sorte et des couronnes de noix. Du haut de Montserrat, on pouvait voir à l’horizon les Pyrénées françaises avec leurs sommets enneigés. En fait la France n’est qu’à 1½ heure de là. Le retour s’est fait par une autre route afin que nous puissions voir l’autre versant du Montserrat, un peu moins escarpé, mais bordé de parcs magnifiques, envahis par les barcelonais en ce samedi ensoleillé. Nous sommes arrivés à la Place de Catalogne vers 1h30. Le bus s’est garé pour qu’on puisse récupérer nos valises dans la soute. On pouvait voir notre hôtel de là à seulement quelques pas, donc pas besoin de prendre un taxi! La Ramblas était bondée de monde. Bien que nous soyons à quelques pas de l’hôtel, frayer à travers tout ce monde était un peu sportif!

Après notre enregistrement à l’hôtel, on s’est reposé un peu mais on est vite ressorti car on nous avait dit que le dimanche, les magasins étaient fermés. Le jour du Seigneur est encore bien en place en Espagne! La siesta aussi – la plupart des boutiques ferment tous les jours de 14h00 à 17h00. Donc samedi après-midi était notre seule opportunité de faire un peu de magasinage – comme on n’a pas fait beaucoup d’escale, on était un peu en manque!! On s’est donc rendu au El Corte Inglès, le Harrods de l’Espagne – un de mes magasins préférés au monde!! Tous les designers européens y sont et les designers espagnols font vraiment des choses vraiment flyées et uniques. On s’est régalé! J’avais lu qu’au sommet des 13 étages du magasin il y avait un restaurant avec une vue magnifique. On est donc allé dîner là. En effet, non seulement la bouffe était vraiment bonne (le meilleur flan catalan que j’aie jamais mangé) mais la vue est époustouflante! J’ai fait de très belles photos de là haut! Après notre petite escapade magasinage, on est retourné à l’hôtel pour refaire le plein d’énergie avant le souper. J’adore le rythme espagnol – on dine à 14h00, on fait à siesta jusqu’à 17h00 puis on soupe à 22h00!! Après notre siesta, on a remis nos souliers de marche et on est parti explorer la Ramblas. Chaque section de cette avenue met en vedette une activité particulière – face à notre hôtel on avait le marché aux oiseaux, puis le marché de fleurs, les statues vivantes etc. Et de part et d’autres on peut trouver des boutiques, bars, cafés et restaurants. C’est vraiment vivant! On s’est finalement trouvé un restaurant sur la Ramblas le Xerinola. Je le nomme car c’était vraiment bien et vraiment abordable. Les serveurs étaient super sympathiques. On a mangé une paella absolument exquise!! Le riz était fondant, avec la belle couleur doré du safran… les fruits de mer avaient une saveur intense… parfait! On a continué notre marche et on a pris le café au Café de l’Opéra un peu plus loin sur la Ramblas, un café historique où les artistes du théâtre de Liceu se donnaient rendez-vous.

Jour 2 à Barcelone :
Après un excellent et copieux petit déjeuner au restaurant de l’hôtel, on s’est rendu à la Place de Catalogne pour acheter nos billets pour le bus touristique (20 euros par personne pour 24 hr). Comme il y avait une parade dans les rues de la ville aujourd’hui, l’arrêt de la Sagrada Familia était annulé jusqu’à 15h00 – on a donc pris l’autre circuit (le bleu) qui en fait est le plus intéressant. Le soleil était éclatant mais assis au 2e étage au grand vent, c’était plutôt frisquet! Ce circuit nous a menés sur le Passeig de Gracia, cette magnifique avenue bordée de palais dont plusieurs de style moderniste et la fameuse Casa Mila ou La Pedrera de Gaudi, avec une architecture tout en courbes et rondeurs complètement éclatée! Ensuite, on est monté sur le Montjuïc, cette colline où sont situés les installations olympiques et un des grands musées de Barcelone. La vue panoramique de là haut était vraiment spectaculaire. Puis on a traversé le port commercial, la marina et port de plaisance, le vieux port de la Barceloneta et le village olympique, maintenant un quartier de condos de luxe puis les plages de Barcelone. De là, on est revenu vers le quartier de la Ribera. On a pu visiter l’église Santa Maria del Mare qualifiée comme la plus jolie de Barcelone dans tous les guides de voyage. En effet, cette immense église est impressionnante, non pas pour son faste mais plutôt par sa simplicité. Elle date du 15e siècle. A notre arrivée la messe était en cours. On en a profité pour se reposer un peu pendant le service du dimanche. C’était vraiment apaisant d’être dans cette église avec les gens du quartier en ce beau dimanche de fête. Quelques boutiques étaient ouvertes sur la place derrière l’église on a donc fait un peu de lèche-vitrine et quelques achats (mon dieu que ça coûte cher… surtout l’euro).
On a repris le bus jusqu’au Barri Gotic. Ce quartier de l’époque médiéval est hallucinant. La place de la cathédrale était bondé… des danseurs catalans dansaient sur la place, et tous les cafés et terrasses étaient remplis de visiteurs et de gens de la place venus voir ce spectacle. La visite du cloître de la cathédrale (gratuit) vaut la peine! La tradition veut que cette cathédrale soit protégée par 13 oies représentant le Christ et ses 12 apôtres. Les oies sont installées dans les jardins du cloître. Elles étaient vraiment mystérieuses car elles regardaient toutes dans la même direction, et une d’elle était juchée sur le rebord de la fontaine – comme si elles étaient à la messe et écoutaient attentivement leur pasteur! On a continué de se perdre un peu dans ce quartier pour finalement retrouver notre bus. Une fois le circuit bleu terminé on a changé du parcours pour l’après-midi. On pouvait maintenant débarqué à la Sagrada Familia. Certainement la construction la plus bizarre que j’aie jamais vu! En fait c’est très impressionnant d’être les témoins d’une telle construction – on se sent un peu comme à l’époque médiévale où ce type de construction était plus courante. Aujourd’hui, on transforme plutôt les églises en condos, alors de voir cette immense cathédrale en construction est vraiment étonnant. Évidemment l’architecture est complètement éclatée et il est impossible de saisir tous les détails qui composent cette structure. Mais de voir la pierre grise érigée par Gaudi côtoyer la pierre blanche et rose qui vient tout juste d’être apposée est très émouvant. On a terminé le circuit qui nous a menés plus au nord de la ville, dans le Barrios Altos, le quartier de l’élite, au Parc Güell, et finalement de retour à la Ramblas. Après un repos bien mérité, on est reparti du côté du Barri Gotic pour voir la Place del Pi et son église célèbre pour sa rosace. Un petit marché d’artisans avait lieu sur cette place minuscule. On y vendait des herbes médicinales, des poteries catalanes, des fromages et des jouets d’enfants. Après notre souper de tapas et paella on a continué notre découverte de la Ramblas.

Nous avons quitté notre hôtel lundi matin vers 7h00. Le taxi de l’hôtel à l’aéroport a coûté environ 30 euros et a pris 20 minutes. L’aéroport de Barcelone n’est pas un très grand aéroport, donc l’enregistrement fut très facile et rapide. Le remboursement de la VAT se fait aussi très facilement. Le bureau des douanes est tout près de la porte, et la banque juste à côté. Nos vols avec Swiss ont été impeccables et à l’heure.

Conclusion :
Les moins :
- l’état et la propreté de la cabine
- le service du maître D
- la cigarette omniprésente dans tous les bars
- la résolution de problème au Purser Office
- pas de service dentaire au centre médical
- le manque d’organisation du bureau d’excursions
- la qualité et variété de la nourriture
- évidemment l’annulation de 3 escales sur 5 – je n’aurais jamais choisi de faire 12 jours en mer sur 14, peu importe le prix… c’est un peu long!


Les plus :
- les processus d’embarquement à FLL – le plus facile et rapide à ce jour!
- le navire en soi, décor, salons, etc.
- les activités et les divertissements sur le navire
- la chance de vraiment relaxer pendant les jours en mer
- les compagnons de table charmants et sympathiques
- le service attentionné à la salle à manger
- le prix abordable des excursions et la qualité des guides locaux
- Barcelone!!

Ce résumé (encore un peu long...) reflète évidemment mon appréciation de cette croisière, et on sait que ça varie beaucoup d'une personne à l'autre, j'espère donc que les autres membres vous offiront aussi leur compte-rendu!

N'hésitez pas si vous avez des questions!!

Marie-Claude
Modifié en dernier par Marie-Claude le lun., 05 mai 2008, 19:03, modifié 1 fois.
A venir: ???

Croisières passées avec 296 jours en mer:
28 ) 2013, 12 décembre - Explorer of the Seas - Caraïbes - 10 jours
27) 2013, 24 octobre - Celebrity Infinity - Transatlantique Harwich à Miami - 14 jours http://bit.ly/1qVO5DG
26) 2013, 14 juillet - Celebrity Summit - Bermudes - 7 jours http://bit.ly/GzFYqY
25) 2013, 17 Mars - Celebrity Infinity - Amérique du Sud et Canal Panama - 15 jours http://bit.ly/18LXcey
24) 2012, 12 Octobre - Brilliance OTS - Québec à Québec (Terre-neuve, St-Pierre Miquelon, Maritimes) - 10 jrs http://bit.ly/1c1Q4hm
23) 2012 Mai - Celebrity Silhouette - Méditerranée et Adriatique - 13 jours http://bit.ly/1brWdAJ
22) 2011 Octobre - Celebrity Silhouette - Terre Sainte - 12 jrs:http://bit.ly/19TExKW
21) 2010 Décembre - Emerald Princess - Jour de l'An - Caraïbes Sud - 10 jrs: http://bit.ly/1g1to0P
20) 2010 Octobre - Celebrity Equinox - Transatlantique Rome-FLL - 16 jrs: http://bit.ly/15Hps3m
19) 2010 Juin - Azamara Journey - Fjords Norvégiens - 12 jrs: http://bit.ly/17pu4td
18 ) 2009 Octobre - Azamara Quest - Grèce, Turquie, Egypte, Rome - 14 jrs: http://bit.ly/GzAmwO
17) 2009 Janvier - Azamara Quest - Asie, 14 jrs: http://bit.ly/GzG0zh
16) 2008 Août - Princess Sea - Transatlantique Norvège, Islande, Groenland - 14 jrs: http://bit.ly/1520uct
15) 2008 Avril - Navigator of the Seas - Transatlantique Bermudes, Portugal, Espagne - 14 jrs: http://bit.ly/18LXVwg
14) 2007 Décembre - Princess Emerald - Caraïbes du Sud - 10 jrs: http://bit.ly/19fJzGt
13) 2007 Octobre - Serenade of the Seas - Hawaii - 15 jrs: http://bit.ly/16Fdwjr
12) 2007 Février - Princess Golden - Amérique du Sud et Cap Horn - 12 jrs: http://bit.ly/19VOUzf
11) 2006 Août - Princess Golden - Iles britanniques - 10 jrs: http://bit.ly/1520GrY
10) 2005 Novembre - NCL Star - Riviera mexicaine - 8 jrs: http://bit.ly/1hj6G1X / http://bit.ly/1c1QVyF
9) 2005 Mai - HAL Rotterdam - Mediterranée - 12 jrs: http://bit.ly/15HpQi8
8 ) 2005 Janvier - Costa Magica - Egypte, Turquie, Chypre et Grèce - 10 jrs
7) 2004 Août - HAL Zuiderdam - Caraïbes de l'est - 7 jrs
6) 2004 Mai - Princess Sun - Alaska - 7 jrs
5) 2003 Mai - Princess Regal - Baltique Russie - 12 jrs
4) 2002 Décembre - Celebrity Constellation - Caraïbes du sud - 7 jrs
3) 2001 Octobre - Princess Golden - Caraïbes de l'est - 7 jrs
2) 2001 Mars - Carnival Sensation - Caraïbes de l'ouest - 7 jrs
1) 1999 Avril - Costa Romantica - Caraïbes de l'ouest - 7 jrs


Suivez-moi sur: http://www.neptuneetgourmandise.ca

Image
Avatar de l’utilisateur
JCC83
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 220
Enregistré le : ven., 03 août 2007, 2:35
Localisation : LES ARCS VAR

Messagepar JCC83 » dim., 04 mai 2008, 10:56

Bonjour Marie Claude et merci pour ce compte-rendu objectif.
Il est vrai que deux escales pour une croisière, c'est peu, surtout si la première se déroule sous la pluie.
Je vois que, comme moi, vous avez apprécié Lisbonne et Barcelone.
Encore merci
Jean-Claude
PS : aucune nouvelle de Monsieur CNR1999 ! Est-il si fâché après Royal Caribbean ?
A venir


Décembre 2010 MSC FANTASIA: Gènes, Barcelone, Lanzarote, Tenérife (Canarie) Funchal (Madère), Malaga, Rome, Gènes
Avril 2011 MSC POESIA : Gènes, Malaga, Cadix, Lisbonne, Gibraltar, Alicante, Barcelone, Gènes
Mai 2011 Costa Pacifica : Hambourg-Kiel, Stockholm, Helsinki, Saint Petersbourg (nuit à quai), Talinn, Riga, Klaipeda, Gdansk, Hambourg-Kiel
Décembre 2011 : Costa Déliziosa : Savone, Naples, Malte, Tunis, Ajaccio, Savone

Réalisées
Février 2010 Costa Pacifica : Retour en Terre Sainte Savone, Katakolon, Athènes, Rhodes, Limassol, Ashdod, Port Saïd, Alexandrie, Rome, Savone
Mai 2010 : Costa Méditerranéa Passage vers l'Est : Savone, Rome, Mykonos, Izmir, Istanbul, Costanza, Odessa, Yalta, Athènes, Katakolon, Savone
Novembre 2009 : Costa Europa Saveurs méditerranéennes Savone, Barcelone, Ajaccio, Savone
Septembre 2009 Costa Atlantica : Transat Savone-Québec Barcelone, Lisbonne, San Miguel (Açores) New York Newport, Charlottetown, Québec
Mai 2009 MSC Sinfonia : Monaco, Valence, Ibiza, Tunis, Catane, Naples, Livourne, Monaco
Décembre 2008 Costa Séréna : Iles et terres du Soleil Savone, Barcelone, Casablanca, Tenérife (Canarie) Funchal (Madère), Malaga, Savone
Mars 2006 Costa Victoria : visions de printemps Savone, Ajaccio, Tunis, Malte, Corfou, Dubrovnik, Venise
Mars 2007 Costa Concordia : tresors de l'histoire Savone, Katakolon, Athènes, Izmir, Rhodes, Limassol, Alexandrie, Rome, Savone
Novembre 2007 Costa Magica : les colonnes d'Hercule Savone, Malaga, Cadix, Lisbonne, Gibraltar, Alicante, Barcelone, Savone
Mai 2008 Costa Atlantica : capitales baltiques Amsterdam, Copenhague, Stockholm, Helsinki, Saint Petersbourg (nuit à quai), Talinn, Amsterdam
janobu
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 456
Enregistré le : mar., 24 avr. 2007, 10:46
Localisation : Laval, Québec

Messagepar janobu » dim., 04 mai 2008, 11:11

Bonjour Marie-Claude,

Merci pour ce compte-rendu. J'aimerais savoir comment était la mer pendant la traversée. C'est ce qui me retient d'effectuer une transatlantique.

Comme vous, nous avons adoré Barcelone. C'est une ville magnifique. :)
Bonne journée,
Jeanne

À venir :
Crown Princess, Caraïbes de l'ouest, 7 jours, mars 2012

-------------
Passées :
Emerald Princess, Caraïbes du sud, 10 jours, janvier 2011
Celebrity Millennium, Caraïbes du sud, 10 jours, mars 2010
Rhapsody of the seas, Hawaii, 12 jours, septembre 2009
Legend of the seas, Caraïbes, 7 jours, février 2008
Brilliance of the seas, Méditerranée, 12 jours, septembre 2006
SS Veendam, Bermudes, 7 jours, mai 1981
SS Veendam, Caraïbes, 14 jours, décembre 1980
Avatar de l’utilisateur
slbateau
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 702
Enregistré le : mer., 10 oct. 2007, 19:18
Localisation : Terrebonne

Messagepar slbateau » dim., 04 mai 2008, 11:23

Bonjour Marie-Claude
Encore une fois bravo pour votre compte-rendu tout a fait détailler,je pense un peu comme vous pour les journée en mer 12 jours sur 14 le temps deviens long mais je vois que vous avez très bien combler vos journée.Je dois vous dire chapeau a vous et votre mére en deux jours vous avez visité plus de chose que moi en une semaine wow :P :P :P aucune minute de gaspiller :lol: :lol: :lol: .Votre expérience m'apporte beaucoup car avant de faire une transat je vais y penser deux fois je crois que j'aimerais mieux partir directe d'Europe.

Merci beaucoup pour votre compte-rendu cela a été un plaisir de vous lire comme d'habitude j'avais hâte de savoir.

J'ai une question avez vous trouvé que 2 jours a Barcelone était assez ou vous auriez aimer en avoir plus.

Et le coût sont-ils très élever? Comme l'hôtel, la nourritue.......


Merci
Au Plaisir

SLBateau
Carnival Triumph Novembre 2000 ------ Carnival Destiny Janvier 2002
Carnival Spirit Janvier 2003---------RCCL Explorer Janvier 2004
RCCL Radiance decembre 2004----------Carnival victory Juillet 2005
Sea Princess Janvier 2006-----------------Carnival Elation Juillet 2006
Celeb. Constellation Mars 2007 ---------- Carnival Legend Juillet 2007
Princess Crown Janvier 2008-----------Costa Classica Juillet 2008
Azamara Journey Janvier 2009------------Carnival Triumph Juillet 2009
Holland Noordam janvier 2010----------Carnival Spirit Alaska Sept 2010
Carnival Spirit Hawaii Sept 2010---------------Royal Princess Janvier 2011
Emerald Princess Déc. 2011------------ Ruby Princess Janvier2013
Carnival Breeze Février. 2014------------- Carnival Breeze. Février. 2015
Avatar de l’utilisateur
vero
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 1514
Enregistré le : mar., 13 sept. 2005, 5:51
Localisation : Montpellier France

Messagepar vero » dim., 04 mai 2008, 11:42

Merci beaucoup Marie- Claude pour ce super compte-rendu, tu as dû y passer du temps, merci encore ( un peu de crème anti-douleur pour les doigts ??? :lol: :lol: :lol: )

Je ne comprends pas que RCI serve de la daube comme bouffe, cette compagnie était pourtant excellente, heureusement les desserts sont extraordinaire ( hein Alain ???)

Ils se reposent sur leurs lauriers pensantq ue la clientèle est aquise, pas si sûr que ça !!!

Et la psicine indoor, ,tu t'y es baignée ???

C'est la 3 ème fois que je ré-écris ce post, si tu vois un petit OVNI noir passer dans le ciel du Canada, c'est que j'aurais réussi à balancer très loin mon ordi portable :P
Mai 2001 - Costa riviera -Savone- Cagliari-Civitavecchia (Rome)- Livourne ( Pise- Florence )- Savone

Juin 2001 - RCI Spendour of the sea - Venise- Athènes- Rhodes - Dubrovnik- Venise

Juin 2002 - Festival le Mistral - Marseille- Valence- La valette- Palerme- Civitavecchia( Rome)- Gênes- Marseille

Mai 2003 - Festival l'European Star- Marseille - Naples- Messine- Tunis- Palma de Majorque- Barcelone- Marseille

Juin 2004 - MSC Armonia - Venise- Bari- Corfou-Santorin-Athènes-Katakholon-Dubronik-Venise

Avril 2005 - Costa victoria- Savone- Ajaccio-Palma de Majorque- Barcelone- Savone

Mai 2006 - Costa Atlantica- Savone-Ajaccio-Tunis-La Valette-Naples-Savone

Novembre 2006 - Costa fortuna- Savone- Barcelone- Casablanca- Lanzarote- Santa-Cruz-de -Ténérif-Funchal- Malaga-Savone

Mai 2007 - RCI Brilliance of the seas - Barcelone - Villefranche - Livourne (Pise) - en mer - Split ( a failli voir ) - Venise ( 2 jours ) - Dubrovnik - en mer- Naples - Rome ( 2 jours ) - en mer - Barcelone

Novembre 2007 - RCI Legend of the seas - Civitavecchia -en mer- Mykonos - Kusadasi-Rhodes ( 2 jours ) en mer - Alexandrie - en mer - Athènes - en mer - Naples- Civitavecchia

Mai 2008 - Costa mediterranea - Savone- Malaga - Cadix - Lisbonne - Vigo - Douvres - Amsterdam - Copenhague

Octobre 2008 - RCI Brilliance of the seas - Barcelone -Cannes - Livourne (Florence )- Civitavecchia ( Rome ) - Naples ( Capri ) - en mer - Venise 2 jours - Split ( a encore failli voir ) - en mer - La Valette - en mer - Barcelone
Avatar de l’utilisateur
toutou
Modératrice
Modératrice
Messages : 4024
Enregistré le : sam., 27 nov. 2004, 23:29
Localisation : Montréal

Messagepar toutou » dim., 04 mai 2008, 12:47

Super compte-rendu Marie-Claude,

Tu es incroyable dans ta façon de décrire les choses vécues, on n'a toujours l'impression de faire partie du voyage. Malgré les inconvénients et désagréments, tu es toujours tempérée dans tes propos. Avec toi, c'est net, clair et précis et bourré de renseignements utiles.

Super travail, bravo...

Véro, si ton mari trouve les desserts de RCI extraordinaire, je te conseil fortement de ne pas embarquer sur Princess ou Celebrity car après, il risque de ne plus vouloir faire de RCI. Big Ben et certainement Marie-Claude pourraient lui parler longtemps des fameux soufflés Princess, imbattable :lol: :lol:
Toutou

À venir:
NCL Bliss (Oct.18) Riviera Mexicaine
RCI Harmony OTS (Déc.19) Caraibes de l'Ouest


Beaux souvenirs:
HAL Koningsdam (déc.17), Carnival Vista (nov.16), Regal Princess (déc.15), RCI Quantum OTS (avr.15), Disney Wonder (nov.14), Royal Princess (oct.14), Carnival Breeze (fév.14), NCL Epic (oct.13), Carnival Breeze (mars. 13 & juin.13), Caribbean Princess (nov.12), Celebrity Eclipse (oct. 11), Emerald Princess (déc.10), NCL Epic (nov. 10), RCI Serenade OTS (avr. 10), NCL Jewel (oct. 09), Celebrity Galaxy (jan. 09), Crown Princess (oct. 08 ), NCL Dawn (avr. 08 ), RCI Serenade OTS (oct. 07), Caribbean Princess (avr. 07), Crown Princess (nov. 06) back-to-back, RCI Jewel OTS (nov. 05), Celebrity Century (juin. 04), Holland Oosterdam (jan. 04), Celebrity Constellation (jan. 03), Celebrity Infinity (déc. 01), Celebrity Millenium (jan. 01), Celebrity Century (déc. 98 ), RCI Majesty OTS (nov. 96 )
Avatar de l’utilisateur
vero
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 1514
Enregistré le : mar., 13 sept. 2005, 5:51
Localisation : Montpellier France

Messagepar vero » dim., 04 mai 2008, 13:17

Marie - Claude, tu ne dis pas comment va ta maman ?
J'espère qu'elle a malgrè tout bien apprécié sa croisière et qu'elle a pu bien se reposer

M'dame Toutou, si tu pouvais supprimer ton post, ce serait bien, je ne voudrais pas qu'Alain le lise :lol: :lol: :lol:

D'autant plus que si j'ai bien compris , à partir du 1 octobre on n'a même plus le droit de fumer sur les balcons des cabines sur Celebrity cruise, mais j'ai peut-être mal compris
Mai 2001 - Costa riviera -Savone- Cagliari-Civitavecchia (Rome)- Livourne ( Pise- Florence )- Savone



Juin 2001 - RCI Spendour of the sea - Venise- Athènes- Rhodes - Dubrovnik- Venise



Juin 2002 - Festival le Mistral - Marseille- Valence- La valette- Palerme- Civitavecchia( Rome)- Gênes- Marseille



Mai 2003 - Festival l'European Star- Marseille - Naples- Messine- Tunis- Palma de Majorque- Barcelone- Marseille



Juin 2004 - MSC Armonia - Venise- Bari- Corfou-Santorin-Athènes-Katakholon-Dubronik-Venise



Avril 2005 - Costa victoria- Savone- Ajaccio-Palma de Majorque- Barcelone- Savone



Mai 2006 - Costa Atlantica- Savone-Ajaccio-Tunis-La Valette-Naples-Savone



Novembre 2006 - Costa fortuna- Savone- Barcelone- Casablanca- Lanzarote- Santa-Cruz-de -Ténérif-Funchal- Malaga-Savone



Mai 2007 - RCI Brilliance of the seas - Barcelone - Villefranche - Livourne (Pise) - en mer - Split ( a failli voir ) - Venise ( 2 jours ) - Dubrovnik - en mer- Naples - Rome ( 2 jours ) - en mer - Barcelone



Novembre 2007 - RCI Legend of the seas - Civitavecchia -en mer- Mykonos - Kusadasi-Rhodes ( 2 jours ) en mer - Alexandrie - en mer - Athènes - en mer - Naples- Civitavecchia



Mai 2008 - Costa mediterranea - Savone- Malaga - Cadix - Lisbonne - Vigo - Douvres - Amsterdam - Copenhague



Octobre 2008 - RCI Brilliance of the seas - Barcelone -Cannes - Livourne (Florence )- Civitavecchia ( Rome ) - Naples ( Capri ) - en mer - Venise 2 jours - Split ( a encore failli voir ) - en mer - La Valette - en mer - Barcelone
Avatar de l’utilisateur
toutou
Modératrice
Modératrice
Messages : 4024
Enregistré le : sam., 27 nov. 2004, 23:29
Localisation : Montréal

Messagepar toutou » dim., 04 mai 2008, 16:02

Véro, tu as raison en ce qui concerne la nouvelle politique de Celebrity. Je viens de la lire sur leurs site Internet. Reste Princess et leurs fameux soufflés, hummmmm.......
Toutou

À venir:
NCL Bliss (Oct.18) Riviera Mexicaine
RCI Harmony OTS (Déc.19) Caraibes de l'Ouest


Beaux souvenirs:
HAL Koningsdam (déc.17), Carnival Vista (nov.16), Regal Princess (déc.15), RCI Quantum OTS (avr.15), Disney Wonder (nov.14), Royal Princess (oct.14), Carnival Breeze (fév.14), NCL Epic (oct.13), Carnival Breeze (mars. 13 & juin.13), Caribbean Princess (nov.12), Celebrity Eclipse (oct. 11), Emerald Princess (déc.10), NCL Epic (nov. 10), RCI Serenade OTS (avr. 10), NCL Jewel (oct. 09), Celebrity Galaxy (jan. 09), Crown Princess (oct. 08 ), NCL Dawn (avr. 08 ), RCI Serenade OTS (oct. 07), Caribbean Princess (avr. 07), Crown Princess (nov. 06) back-to-back, RCI Jewel OTS (nov. 05), Celebrity Century (juin. 04), Holland Oosterdam (jan. 04), Celebrity Constellation (jan. 03), Celebrity Infinity (déc. 01), Celebrity Millenium (jan. 01), Celebrity Century (déc. 98 ), RCI Majesty OTS (nov. 96 )
Avatar de l’utilisateur
Vana
Modératrice
Modératrice
Messages : 717
Enregistré le : dim., 17 déc. 2006, 22:32

Messagepar Vana » dim., 04 mai 2008, 16:21

Marie-Claude,

Bon retour. Merci pour le résumé. On avait déjà eu un avant-goût avec les commentaires de la belle-mère qui, en passant, était au meet & mingle mais n'a pas entendu personne parler français. Elle pense qu'à cause du changement d'heure à 11h30 certaines personnes ne se sont pas rendues en temps opportun. Nous avons compris que le NOS était dans la "schnout" quand nous sommes partis de Lisbonne le 23 avril au matin et avons vu que le bateau était encore à quai....Nous avons eu une petite pensée pour vous tous. Ma belle-mère a bien l'intention de ne jamais voyager avec RCI même si elle obtient un crédit de 20%. Elle préfère de loin X.

Nous nous servirons de tes précieux conseils pour Barcelone car nous avons réservé une nouvelle croisière pour octobre 2009 au départ de Barcelone. Nous tentons quand même avec RCI mais sommes bien contents que la prochaine en 2008 soit avec Celebrity: définitivement une coche plus haut....

Au plaisir,
Vana


Déjà du passé: 06/14/2005: Baltique (Century) - 05/06/2006: Transat Galveston-Rome (Galaxy) - 10/14/2006: Bermudes (Zenith) - 02/10/2007: Caraibes de l'ouest (Voyager of the seas) - 10/12/2007: Hawaii (San Diego) (Summit) -04/08/2008: Transat Brésil-Portugal (Splendour of the seas) - 10/30/2008: Bermudes-Antilles (Constellation) - 04/17/2009: Transat San Juan - Barcelone (Summit) - 10/01/2009: Méditerranée (Brilliance of the seas) - 03/01/2010: Panama (Journey - Azamara) - 10/31/10 - Transat Rome-FLL (Equinox) - 04/14/11: Sydney - Hawaï (Rhapsody) - 11/06/2011: Croisière inaugurale Caraibes (Silhouette) - 05/21/2012 Venise & Grèce (Voyager of the seas): ANNULÉE par RCL! - 04/21/2012: Transat - FLL à Southampton (Eclipse) - 09/17/12: Venise à Rome (Silhouette) - 02/17/2013: Asie du sud - Hong Kong à Singapour (Millenium) -09/30/2013: Croisière vinicole: UK - France - Espagne - Portugal (Infinity) - 01/31/2014: Caraïbes du sud: NY - NY (Explorer of the seas) - 05/10/2014: Transpacifique - Tokyo à Vancouver (Millennium) - 10/23/2015: Asie - Tokyo à Hong Kong (Millennium) - 10/06/16: Alaska - Vancouver à Vancouver (Infinity) - 25/10/16: Transat 3 continents - Barcelona à FLL (Equinox) - 09/03/17: Am. du Sud (around the Horn) - Valparaiso à Buenos Aires (NCL - Sun) - 3/11/16: Ultimate Caribbean cruise (Reflection) -

À venir: Pleins de projets en tête... Il ne manque que le OK de mon boss
7/04/18: Transat Port Canaveral-Barcelone (NCL Epic)
Avatar de l’utilisateur
Marine
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 1687
Enregistré le : lun., 04 sept. 2006, 18:23
Localisation : Repentigny

Navigator of the seas

Messagepar Marine » dim., 04 mai 2008, 16:39

Bonjour Marie-Claude,

WOW, quel récit intéressant. Et rassures toi, tes compte-rendu ne sont jamais trop longs. J’ai imprimé ton post sur Word et ça donne 9 pages. J’ai pu le savourer bien assis dans mon gros fauteuil.

LE NAVIRE :

Tu as très bien décris les + et les -. En ce qui concerne les problèmes rencontrés dans ta cabine, ça m’a fait pensé à des gens qui en 2005 avaient fait une croisière sur le Carnival Destiny. On avait quitté Puerto Rico ensemble, eux sur le Destiny et moi sur le Golden Princess. On les a revus le lendemain lors de la première escale (St-Thomas). C’était au début de la croisière et tout le monde semblait enchanté. On les a revus à Aruba, notre dernière escale. Je dois dire que les taquets étaient pas mal plus bas. Un monsieur de Toronto, nous a parlé de sa cabine qui avait les rideaux déchirés et le couvre-lit élimé. De plus il y avait une odeur de moisi qui sentait le négligé. Il avait beau se plaindre, mais il est resté dans cette cabine tout au long de la croisière. D’autres passagers se plaignaient du manque de café et de jus au buffet. Ils disaient qu’il ne restait jamais rien et qu’il fallait toujours courir après le personnel pour faire faire du nouveau café. D’autres n’était pas satisfaits du service etc etc. Et ces passagers nous demandaient si nous avec Princess nous avions de genre de difficultés? Eh bien non! Heureusement on a jamais rencontré ce genre de difficultés lors des 5 croisières déjà effectués. Tout ça pour dire que ça peut arrivé sur n’importe quel navire. Peu importe la compagnie.

LES ESCALES

Pour tes escales, je garde l’imprimé, car il me servira de référence lors de mes visites à Lisbonne et Barcelone dans moins de 6 mois. Tu m’as mis l’eau à la bouche. Il paraît que la fameuse cathédrale inachevée de Gaudi, est tellement énorme, que si on veut prendre un photo complète, il faut être au moins à ½ km? Et pour visiter Las Rampas, est-ce qu’on peut le faire depuis le navire sans prendre de taxi.?

En conclusion, je trouve ton récit très objectif et intéressant. Tu nous a bien démontré que ce navire avait du potentiel et plus de « PLUS » que de « MOINS ». Merci encore Marie-Claude, c’est toujours un plaisir de te lire.

Bon retour et bonjour à Mariette.

Marine :sailor: :sailor:


PS VERO: C'EST VRAI QUE LES SOUFFLÉS AU CHOCOLAT DE PRINCESS SONT À COUPER LE SOUFFLE HA! HA!
2004: Costa Classica - Iles du vent (21 au 27 mars) 7 jours
2005: Golden Princess - Antilles du sud (28 février au 5 mars) 7 jours
2006: Sapphire Princess - Riviera Mexicaine (1er au 8 avril) 7 jours
2007: Coral Princess - Canal de Panama (9 au 19 mars) 10 jours
2008: Emerald Princess - Caraibes de l'Est (25 mars au 4 avril) 10 jours
2008: Emerald Princess - Méditérannée + transat du (3 au 21 oct.) 18 jrs
2009: Carnival Spirit - Honolulu - Vancouver (24 avril au 6 mai) 12 jours
2010: Star Princess - Scandinavie-Russie (1er au 11 juin) 10 jours
2011: Norwegian Epic - de Miami à Barcelone (7 au 22 mai) 15 jours
2012: Sea Princess - Alaska (22 juin au 2 juillet) 10 jours
2012: Norwegian Dawn - Can. - E-U (28 sept. au 12 oct.) 14 jours
2013: Carnival Legend - Norvège - Pays-Bas (1 au 13 sept.) 12 jours
2014: Celebrity Infinity - France - Esp. - Portu. (19 sept au 1 oct.) 12 jours
2016: Regal Princess - Transat Danemark New-York (10 au 24 sept) 14 jours
2017: CTMA Vacancier - Montréal - Îles de la Madeleine (14 au 21 juillet) 7 jours
À venir
2018: Regal Princess - Transat de Floride au Danemark (15 au 29 avril) 14 jours
Image
Avatar de l’utilisateur
FRITZ
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 377
Enregistré le : mar., 18 sept. 2007, 7:14
Localisation : Guadeloupe

Messagepar FRITZ » dim., 04 mai 2008, 17:46

Merçi M.Claude pour ce compte rendu, tu restes fidèle à toi même.
Le récit est toujours aussi bien raconté on se croirait dans un roman; et c'est vrai que tu restes modérée dans tes propos malgré certaines déceptions : c'est très SAGE de ta part.
Je suis surprise de l'état d'usure du bateau c'est étonnant car il n'est pas si vieux que ça???
C'est navrant tout de même de la part de RCL de négliger l'entretien de ses cabines et l'odeur dont tu parles je trouve ça aberrant.
Je suis surprise aussi de la qualité de la nourriture car notre dernière expérience sur RCL était impeccable niveau repas.
Enfin vous avez ta maman et toi tirer le meilleur de cette croisière et c'est l'essentiel.
merçi encore de nous faire partager tes aventures...




MAIS OU SE TROUVE LA BAND A CNR 1999??????? :?: :?: :?:
Fritz

Celebrity Equinox, Caraibes Est, Mars 2010
Independence of the Seas, Caraibes Est, Mars 2009
Liberty of the Seas, Caraibes Ouest, Février 2008
Carnival Valor, Caraibes Ouest, Aout 2005
Avatar de l’utilisateur
Marie-Claude
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 4209
Enregistré le : mar., 12 oct. 2004, 7:43
Localisation : St-Eustache, Québec

Messagepar Marie-Claude » lun., 05 mai 2008, 7:53

janobu a écrit :J'aimerais savoir comment était la mer pendant la traversée. C'est ce qui me retient d'effectuer une transatlantique.


Vraiment une bonne question!! :roll: J'ai peine à croire que j'ai omis d'en parler!!!

La mer a été très calme tout du long - les plus hautes vagues ont été de 6-7 pieds. En fait, CNR1999 et moi on en parlaient lors de la croisière, et je crois que les navires de RCL sont peut-être plus stable que ceux de Princess. De notre cabine, j'avais parfois l'impression qu'on était arrêté, même en pleine mer!!!
J'imagine que ça n'est jamais pareil, mais pour nous ça a été très calme!!

MC
Avatar de l’utilisateur
Marie-Claude
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 4209
Enregistré le : mar., 12 oct. 2004, 7:43
Localisation : St-Eustache, Québec

Messagepar Marie-Claude » lun., 05 mai 2008, 7:59

slbateau a écrit :J'ai une question avez vous trouvé que 2 jours a Barcelone était assez ou vous auriez aimer en avoir plus.

Et le coût sont-ils très élever? Comme l'hôtel, la nourritue.......


2 jours... définitivement pas assez... je pense qu'au moins 3 jours et préférablement 4 seraient parfait!
En deux jours on a 'vu' plein de chose, mais on a fait qu'en surface. J'aurais aimé aller visiter le palais Guell, et marcher dans le parc, visiter le musée Picasso, etc. Donc 2 jours ça donne un très bon aperçu, mais pour aller un peu plus en profondeur, il faut rester un peu plus longtemps.

Quant au coût, avec l'euro à 1,65 $ pour nous, c'est pas mal cher.
En fait, mon observation générale est la suivante: les prix étaient à peu près comme au Canada, mais en Euro... donc un repas avec vin pour deux, dans un petit café/resto (rien de chic) nous coûtait environ 70 euros... Quant à l'hotel, il nous a coûté 150 euros par nuits, mais réservé 9 mois à l'avance. Mais en Europe, on n'y échapppe pas! C'est cher!

MC
Avatar de l’utilisateur
Marie-Claude
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 4209
Enregistré le : mar., 12 oct. 2004, 7:43
Localisation : St-Eustache, Québec

Messagepar Marie-Claude » lun., 05 mai 2008, 8:01

vero a écrit :Et la psicine indoor, ,tu t'y es baignée ???


Allo Vero:
Comme je me tape des heures d'avion ces jours-ci, j'en profite pour écrire!!

Il n'y a pas de piscine Indoor sur le Navigator, le solarium n'est pas couvert. La piscine était soit très très froide, ou très très chaude... donc je n'ai pas fait de baignade cette fois-ci....:(

MC
Avatar de l’utilisateur
Marie-Claude
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 4209
Enregistré le : mar., 12 oct. 2004, 7:43
Localisation : St-Eustache, Québec

Messagepar Marie-Claude » lun., 05 mai 2008, 8:05

toutou a écrit :...on n'a toujours l'impression de faire partie du voyage. ... Big Ben et certainement Marie-Claude pourraient lui parler longtemps des fameux soufflés Princess, imbattable :lol: :lol:


Allo toutou! on s'est pas mal ennuyé de vous deux!! On aurait aimé ça que vous fassiez partie du voyage!!! ;)

Pour les desserts, c'est vrai que Princess est champion... on n'a eu qu'un seul soufflé sur RCL et c'était le deuxième soir et ni Mariette ni moi étions en forme...donc on l'a manqué... J'ai très hâte de réessayer Celebrity!!

MC

Retourner vers « Comptes rendus »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités