Récit et photos Rotterdam Méditerranée 19-29 mai 2005

Discussions générales sur les croisières.

Modérateurs : Vana, toutou

Avatar de l’utilisateur
Marie-Claude
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 4209
Enregistré le : mar., 12 oct. 2004, 7:43
Localisation : St-Eustache, Québec

Récit et photos Rotterdam Méditerranée 19-29 mai 2005

Messagepar Marie-Claude » jeu., 16 juin 2005, 9:59

Un beau bonjour à tous, et particulièrement à Toutou (qui a triché et a déjà lu mon récit en anglais :lol: ) à Pati et Karinete!!

Finalement… j’ai réussi à compléter mon récit de voyage en français (un peu long), et aussi mes albums photos sur le web (il me reste encore quelques photos à télécharger – celles de Venise et Dubrovnik, mais tout le reste y est!). Pour les photos voir le lien:
http://community.webshots.com/user/mcdessureault

Alors voici mes impressions sur cette fabuleuse croisière sur le Rotterdam – j’espère que vous apprécierez !

CROISIÈRE SUR LE ROTTERDAM de HOLLAND AMERICA LINE du 19-29 mai 2005 – Enchantement italien –


Sommaire:
Cabine et service: 5/5
Nourriture et service: 5/5
Itinéraire: 5/5
Activités: 4/5
Divertissement: 4/5

Expérience globale: 4.5/5


SÉJOUR PRÉ-CROISIÈRE À VENISE – 2 nuits

J’avais l’opportunité d’obtenir un billet d’avion grâce à mes points Aeroplan, donc nous avons décidé de réserver nos vols et hôtels par nous même. Nous sommes arrivés à Venise 2 jours avant l’embarquement sur le navire. C’était parfait pour nous permettre de récupérer du décalage horaire, et nous a donné l’opportunité de bien découvrir Venise. Nous avions réservé l’hôtel Abbazia dans le quartier Cannaregio. Nous avons adoré! L’hôtel est facile d’accès – si on sait qu'il faut prendre le vaporetto de la Piazzale Roma! On arrête au premier arrêt, Ferrovia, et on a qu’à faire une courte marche. Toutefois, on nous avait dit qu’on pouvait marcher jusqu’à l’hôtel facilement… alors on est partie à pied de la Piazzale Roma avec tous nos bagages… mais les trois ponts à traverser ont vite eu raison de nous et j’ai dû aller chercher de l’aide à l’hôtel. L’Abbazia est situé tout près de la station de vaporetto Ferrovia ce qui est très pratique. L’Abbazia est un ancien couvent de carmélites, récemment aménagé en hôtel. La cour intérieure est aménagée en jardins où on peut faire une promenade ou encore y prendre son petit déjeuner. Les fenêtres de la chambre donnent sur cette cour si calme et paisible… nous avons dormi comme des marmottes! Le personnel de l’hôtel était très serviable et nous offrait de bons conseils pour la visite de la ville, restaurants, passe de vaporetto, timbres etc. (www.abbaziahotel.com).

Venise est une ville extraordinaire, à explorer à son rythme. Pour cette première journée, après un bonne douche et une sieste de quelques heures, nous avons commencé notre exploration vénitienne! Nous avons acheté une passe touriste 24 hr pour les vaporettos (10.5 €). Cette passe nous permet de prendre tous les vaporettos, même ceux du Grand Canal et des îles Murano et Burano. Donc nous sommes partis pour la Place St-Marc empruntant le vaporetto no 1 qui descend le Grand Canal tout du long. Bien que le no 1 fasse plusieurs arrêts, ça nous a permis de bien observer la grandeur des palais qui bordent le canal de parts et d’autres. Une fois à la Place St-Marc, nous nous sommes simplement assises pendant un moment, pour regarder le soleil descendre sur la place pendant que des centaines de touristes et pigeons valsaient autour de nous! Ensuite, nous avons emprunté les rues des Merceries, un quartier rempli de boutiques chics, de Cartier à Gucci, en passant par des bijouteries haut de gamme et de boutiques de verre de Murano. C’est aussi plutôt cocasse de voir les vendeurs de rues qui vendent des sacs de contrefaçon Louis Vuitton ou Gucci, juste en face des magasins du même nom… Les Merceries nous ont mené jusqu’au pont Rialto. Nous avons fait un arrêt pour un souper rapide mais délicieux dans un petit campo près du pont. On a mangé des pastas (quoi d’autre!). Ensuite, on a repris le vaporetto pour remonter le Grand Canal à la brunante. Le retour à l’hôtel était le bienvenu après cette longue journée de voyage, le manque de sommeil, le décalage et le trajet incroyable pour se rendre à l’hôtel avec tous nos bagages… Une première journée bien remplie mais tellement merveilleuse!

Notre seconde journée à Venise débuta par un bon petit déjeuner à l’hôtel, nécessaire pour l’exploration de San Marco qui était à l’agenda pour ce matin. J’avais réservé sur Internet une heure d’entrée (10h00) pour la Basilique afin d’éviter les files. On a donc pris le vaporetto no 82 qui devait être plus rapide mais nous sommes arrivés en retard. On a donc décidé de commencer la journée par la visite du Palais des Doges. Heureusement pour nous l’entrée au Palais était à demi prix aujourd’hui. On a payé 5.50 € pour l’entrée et 7 € pour un audio guide (avec deux paires d’écouteurs). La visite a duré 2.5 heures et était extrêmement intéressante. On a vu les salles du Palais, toutes plus somptueuses les unes que les autres, remplies de toile du Titien, Véronnèse et Tintoretto, les salles d’armes, les prisons, desquelles seul Casanova s’est échappé et le fameux Pont des Soupirs…

Une fois la visite terminée, nous avons fait un pique-nique sur la Piazza San Marco. C’était super!! On s’était fait un lunch le matin et on s’est assise sous les arcades du Palais face au Campanile pour manger nos sandwiches et prendre le pouls du moment. Après notre lunch, on s’est attaqué à la Basilique San Marco. Il y avait une longue file… Maman a proposé d’aller voir le préposé pour voir s’il honorerait notre réservation Internet ce qu’il fît avec plaisir, donc ça valait la peine d’avoir cette réservation. Les mots sont insuffisants pour décrire la beauté de ce chef d’œuvre d’architecture et d’art. Partout où le regard s’arrête, même les planchers sont incroyables. Une chose nous a tout de même surprises, les fenêtres ne portent aucuns vitraux – tout de même curieux pour une ville reconnue pour son verre! Nous avons été voir le retable d’or, une pièce d’orfèvrerie de 12 pi par 4 pi tout en or, et garnis de centaines de pierres précieuses qui est caché derrière l’autel. On doit même payé 1 € pour aller le voir. Vers 14h00 nous sommes sorties de la basilique un peu fatiguées. On a donc décidé d’aller à Burano. Le trajet de vaporetto d’une durée de une heure nous donnât la chance de récupérer un peu. Quelle petite île magnifique! Renommée pour ses petites maisons colorées, peintes de bleu, rose, jaune, vert, et pour les dentellières, cette excursion était parfaite pour une randonnée d’après-midi. Nous nous sommes promenées dans le village tout en faisant un peu de shopping. Après un moment, on est arrêté dans une boulangerie et on a mangé une pâtisserie locale à la confiture. La petite île est parsemée de canaux et les pêcheurs y rangent leur chaloupe de pêche. C’est tout à fait bucolique. Après un tour du marché, on est retourné vers le quai pour reprendre le vaporetto de 4h30 vers Venise. Le trajet de retour a duré aussi près d’une heure. C’est un peu loin, mais le voyage en valait la peine. De retour à l’hôtel, on s’est reposé un peu avant d’aller souper dans le sestieri de Cannaregio, près de notre hôtel. Après souper, on a repris le vaporetto no 1 pour une randonnée sur le Grand Canal de nuit. C’est une toute autre expérience, et ça vaut le coup pour voir les Palazzo illuminés. Il faut aussi faire l’expérience de la Piazza San Marco by night! Les gens dansaient sur la Piazza aux sons des orchestres des différents cafés de la place St-Marc. C’était vraiment fabuleux!

Vers 7h15 le matin suivant, les cloches de l’abbaye nous réveillèrent tout comme à notre premier matin : 120 coups bien sonnés, de 7h15 à 7h18!! Et au cas où on serait pas bien réveillé, ils remettent ça pour 120 autres coups à 8h15. Après notre petit-déjeuner, nous sommes allées marcher dans le quartier de Dorsuduro et San Polo. Ces quartiers sont moins touristiques car c’est là qu’habitent les vénitiens. Nous avons été visiter les églises S. Maria dei Frari et S. Rocca. C’était agréable de simplement marcher dans les rues étroites. On s’est rendu jusqu’au Grand Canal à la station S. Toma et on a décidé de reprendre le vaporetto, pour un dernier tour avant de partir. C’était fantastique car le trafic était très frénétique sur le Canal – les gondoles de livraison UPS et Guinness, les vaporettos, les taxis etc. On est passé près du marché à légumes et celui des poisons. Vers 11h00 on était de retour à l’hôtel pour ramasser nos bagages. Cette fois-ci, on a choisi le vaporetto pour rejoindre la Piazzale Roma afin de prendre une navette qui nous amènera jusqu’au port. HAL n’avait pas de navette mais on nous a dit de monter à bord de n’importe quelle navette. Costa en avait une au 15 minutes. On était 6 pour le Rotterdam, et quelques minutes plus tard on était au terminal des croisières.


JOUR 1 - EMBARQUEMENT

Une fois arrivées au terminal nous avons dû apporter nos bagages au hangar. Le portier nous a fait comprendre qu’un pourboire serait fortement apprécié pour que nos valises soient dans nos chambres rapidement. Nous l’avons obligé et je ne sais pas si ça y était pour quelque chose, mais nos 4 valises étaient dans la cabines à notre arrivée! Après le dépôt des bagages, nous nous sommes rendues au terminal pour faire l’enregistrement. Il était maintenant midi. La file pour l’enregistrement n’était pas vraiment longue, et comme j’avais rempli les documents d’immigration sur Internet, j’ai passé immédiatement. On nous a remis nos papiers et cartes-clé, puis un numéro d’embarquement. On a attendu 1.5 heures avant que notre numéro soit appelé… un peu long, surtout qu’on commençait à avoir très faim. Toutefois, une fois notre numéro appelé, le processus était très rapide : prise de photo pour la carte, sécurité, remise du passeport, prise de photo souvenir puis hop sur la navette qui nous amène au navire. En moins de 5 minutes, on était dans la cabine, avec toutes nos valises qui nous attendaient!


DÉPART DE VENISE

Une fois installées dans notre cabine et un léger lunch au Lido, on s’est trouvé un bon emplacement sur le pont Sports pour le départ de Venise. C’est un must absolu que de prendre part à ce départ majestueux. La conférencière d’escales a commenté au microphone sur l’histoire de Venise, ce qu’on voyait au passage, la vie vénitienne etc. Le défilé des palais, la place Saint-Marc, le palais des Doges, le pont des soupirs, tout ça vu du navire est une expérience inoubliable. Une fois dépassé l’île de Venise, nous sommes descendues au Lido près d’une grande baie, bien installées dans des fauteuils de rotin pour voir défiler la lagune remplie de chaloupes de pêche et les îles, Lido, Murano, Burano etc. On y est resté jusqu’à 19h00. Ce départ restera un moment inoubliable et sûrement inégalable!


NOTRE CABINE

Nous avions réservé un cabine garantie de catégorie F, et environ 10 jours avant notre départ, nous avons reçu notre assignation pour la cabine 1831 de catégorie E sur le pont 1 Dolphin. Bien que nous ayons été surclassé de 2 catégories, nous étions un peu déçues de voir que nous étions sur le dernier pont. Toutefois, cette cabine s’avéra être dans une situation idéale. Elle était près des ascenseurs avant, et à seulement un pont de la passerelle de sortie – très pratique quand on revient des excursions fatiguées! La cabine était très spacieuse. Toutes les cabines du Rotterdam ont reçues les améliorations du programme ‘Signature of Excellence’ de HAL, incluant un téléviseur à écran plat, un lecteur DVD (super pour visionner les photos qu’on a fait transférer sur un CD), de la literie de coton égyptien, des serviettes plus grandes et épaisses, et les nouveaux matelas Euro-top. Ah ces lits… ces matelas sont absolument merveilleux, super épais et moelleux. Les peignoirs de ratine étaient déjà dans la cabine ainsi qu’un panier de fruits frais qui fut renouvelé chaque jour. Plusieurs placards : 3 garde-robes avec cintres, 2 placards avec tablettes, un bureau avec 3 tiroirs et en plus, 2 tables de nuit avec tiroirs qui verrouillent! La cabine avait un coffret de sûreté mais pas de frigo. Cette cabine était très confortable et nous l’avons adorée!

Notre garçon de cabine, Hermanto est rapidement venu se présenter aussitôt revenues à notre cabine après le départ de Venise. Il était très efficace et amical, toujours serviable quand on avait besoin de quoique ce soit. Nous avons beaucoup aimé les animaux en serviettes qu’il préparait chaque soir – je sais que certaines personnes trouvent ça un peu enfantin, mais j’avoue que j’avais toujours hâte de rentrer à la cabine pour voir qui nous y attendrait!! Je dois aussi admettre avoir conservé l’éléphant pendant quelques jours… il était tout simplement trop adorable!


PINNACLE GRILL

J’avais fait des réservations pour le restaurant Pinnacle Grill pour la première soirée à bord, pensant que ça commencerait bien la croisière. De plus, le tarif est à demi prix pour le premier soir (10$US pp plutôt que 20$US pp). Quel régal que cette soirée! Nos serveurs étaient non seulement amicaux et courtois, mais surtout extrêmement professionnels. Après que le serveur nous ait montré les coupes de viandes et de poissons, nous avons arrêté notre choix sur le petit filet mignon. On nous a d’abord servi des amuse-bouches, un spécial du chef : présentés sur trois cuillères en porcelaine blanche, un sushi de légumes, un tartare de saumon au caviar et un fromage aux noix. C’était délicieux. Ensuite, place aux entrées : chaudrée de palourdes, croquettes au crabe, salade aux poires – tous aussi délicieux pour les yeux que la langue! Notre filet mignon cuit à la perfection sur un grill à 1800 degrés F était savoureux, ce qui n’est pas toujours le cas. Il était accompagné d’une sauce béarnaise divine, ainsi que de portobello et d’asperges grillés, et d’un gratin dauphinois. Tout était absolument parfait; une cuisine savoureuse et créative. On avait pas vraiment de place pour le dessert, mais on avait tellement entendu parler du gâteau au chocolat volcanique qu’on se devait d’au moins y goûter… ce qu’on fit, et sans regret! C’était exquis. Une expérience 5 étoiles. Quelle façon incroyable de débuter cette croisière!


LE NAVIRE

Nous avons tout simplement adoré le Rotterdam! Notre seule autre croisière avec HAL était sur le Zuiderdam en août dernier. Bien que nous ayons apprécié cette croisière et surtout notre mini-suite avec terrasse sur l’arrière du bateau, nous sommes tombées en amour avec le Rotterdam. La plus petite taille de ce navire est tellement plus agréable. Le décor est classique, avec plusieurs espaces publics où on peut écouter une variété de musique ‘live’ ou simplement relaxer. Le nouveau Café Exploration est génial! C’est un bar-café-librairie-café internet-salle de lecture! On peut y trouver et emprunter une panoplie de bouquins, des ouvrages de références aux livres de voyages en passant par les best-sellers et les nouveautés. En plus, on peut y trouver tous les magazines et hebdomadaires des quatre coins du monde. Il y a plusieurs stations internet. C’est un endroit merveilleux pour relaxer en feuilletant un magazine ou en consultant un atlas etc. J’ai beaucoup aimé les memorabilia sur le patrimoine maritime de HAL, sur l’histoire de la navigation, les œuvres représentant les différents navires qui ont précédé le Rotterdam VI, et les autres de la flotte. Ce navire qui a été construit en 1997 avait vraiment l’air tout neuf, grâce aux rénovations qui ont été apportées au navire durant une cale sèche de 18 jours en avril dernier (on nous a dit que HAL avait investit $25 millions pour ces améliorations). Les salles de bains publiques étaient toujours impeccables, on y trouvait toujours des serviettes à main en ratine. Les fleurs fraîches sont omniprésentes. On les retrouve sur toutes les tables, comptoirs dans tous les restaurants, bars, toilettes etc. Il y avait même des orchidées sur chacune des tables du Lido, dans le restaurant et autour de la piscine. Chaque espace public était orné d’arrangements floraux dignes des plus grands fleuristes. Les boutiques étaient beaucoup plus grandes que celles du Zuiderdam, particulièrement la bijouterie qui comptait une collection impressionnante de bijoux de toutes sortes. Le Queen’s Lounge, la salle de spectacle était accessible des ponts 4 et 5, et on avait une bonne de vue de la scène de partout. Le cinéma Wajang était confortable, on y présentait des films récents tous les jours (4 représentations par jour avec pop-corn chaud en prime!). Le cinéma était aussi utilisé pour les démonstrations culinaires car derrière l’écran on y a aménagé une cuisine de démonstrations complètes. Des buanderies libre-service sont disponibles sur les ponts 3 et 4 et ce fut assez facile de les utiliser les jours en mer ($2 pour le lavage, et $1 pour le séchage – savon inclus). L’atrium s’élève sur trois ponts et l’horloge astronomique en son centre est d’une grande beauté. Le Rotterdam est un navire classique de pure tradition maritime, et nous serions enchantées de refaire une croisière à bord. Ai-je dit que nous adorions le Rotterdam??


SALLE À MANGER LA FONTAINE

SOUPER :
Nous avions demandé et avons reçu une table au deuxième service mezzanine à 20h00, parfait pour une croisière ou les escales sont fréquentes et longues. Je ne sais pas comment les gens qui choisissent le premier service à 18h00 font pour arriver à temps… mais moi, j’ai besoin d’un petit répit entre la rentrée d’excursion et le repas du soir! Nous avions demandé à partager une table à 6, mais on nous a donné une table pour deux. Nous étions un peu déçues car on aime bien faire de nouvelles connaissances, et partager nos expériences de voyages avec d’autres. Toutefois, on a gardé notre table car elle était très bien située, et on a quand même pu fraterniser avec les gens d’à côté. Notre table no 78 était sur le côté de la mezzanine et on avait une vue sur l’étage du bas et sur le balcon des musiciens. C’était tout un spectacle que de voir les serveurs du bas préparer la salle pour le service de 20h30, et de voir les passagers défiler vers leur table, habituellement au moment où nous attendions notre premier service! Nos serveurs, Henri et son assistant Sapto étaient très amicaux, amusants et extrêmement courtois et attentifs. Après le premier soir, ils avaient mémoriser toutes nos habitudes et goûts particuliers. Leur service était impeccable et professionnel : ils ont désossé les poissons et crustacés dans nos assiettes, ce que ne firent pas tous les serveurs. Que dire de la nourriture… elle était succulente. Les plats étaient variés et créatifs, la nourriture toujours savoureuse, tous les signes d’un très grand Chef. La qualité de la nourriture était de loin supérieure à celle que nous avions eu sur le Zuiderdam de la même ligne de croisière en août dernier. La seule catégorie qui n’était pas spectaculaire mais plutôt ordinaire était les desserts (ce qui au fond n’est pas une mauvaise chose pour la ligne…) mais à chaque soir un flambé était au menu, et tous ceux que nous avons goûtés étaient exquis. Je dois dire que les queues de homard étaient tout à fait exceptionnelles. Des queues de homard du Maine plutôt que les queues de langoustes habituelles… elles étaient tendres et sucrées comme on en n’avait rarement mangées en croisière. Absolument divin! Nous n’avons donc que d’excellents commentaires pour le Chef et la cuisine. Nous avons eu deux soirées de gala (contrairement aux 3 promises sur les billets) et aussi une soirée hollandaise – chapeau inclus mais sans sabots… on l’a échappé belle!

DÉJEUNER :
Nous avons déjeuné à la salle à manger une seule fois. Le service était très bien. Les œufs Bénédicte étaient corrects sans plus. Toutefois, le parfait au yaourt était délicieux! Nous n’avons jamais utilisé la salle à manger au dîner.


BUFFET LIDO & GRILL LIDO

Le buffet du Lido était aussi très bien. Comme il n’y a que 1200 passagers à bord, on a jamais eu à faire la queue!! Ça fait tout un changement des autres croisières… Le menu déjeuner était très varié : saumon fumé presque tous les jours, omelettes sur mesure, crêpes, gaufres, pain doré, oeufs au plat, cuits durs ou brouillés, viandes froides en plus des bacon, saucisses et jambon… il y avait aussi un Muesli suisse fait d’avoine, de yaourt, de miel et de fruit tout à fait hallucinant! Des fruits frais, des viennoiseries, pains de toutes sortes, céréales chaudes et froides, jus d’orange fraîchement pressé, bref, difficile d’en faire plus! De plus, la nourriture était toujours fraîche et chaude.

Le lunch était aussi varié et savoureux. Sans oublier la tradition hollandaise du fameux pouding au pain, servi tous les jours! Ce pouding généreusement arrosé de crème anglaise toute chaude est absolument divin…mmm! À l’occasion, on a opté pour le grill du Lido où une variété de hamburgers, hot-dogs et pizza étaient offerts, en plus d’un bar à tacos.


‘ROOM SERVICE’

Quelle surprise de voir que le room service offrait un plein menu et ce à toutes heures du jour et de la nuit. On pouvait commander de tout pour déjeuner, pas seulement un déjeuner continental. Tout était livré à temps, frais et chaud! C’était parfait pour les journées d’excursion matinales!

Parlant d’excursions… voici maintenant venu le temps de vous raconter ce que nous avons fait dans ces fabuleux ports d’escales :

MESSINE - SICILE

Nous avons opté pour l’excursion offerte par HAL vers Taormina. Cette excursion d’une demi journée en valait grandement la peine. Notre guide Aldo a rendu le trajet de 45 minutes jusqu’à Taormina des plus agréables en nous racontant l’histoire de la Sicile de façon divertissante. Une fois arrivé à Taormina, nous avons pris un ascenseur qui nous a monté de 7 étages!! Nous avons traversé la ville par la rue principale en pavés, jusqu’au théâtre gréco-romain. Quel décor fantastique! Ce théâtre est sur un promontoire, et comme décor naturel, on voit au travers les arches de la scène, la mer qui fracasse la côte abrupte et le mont Etna fumant au loin. C’est tout à fait splendide. On pouvait facilement s’imaginer les tragédies qui y ont été jouées, il y a plusieurs siècles! Après la visite on nous a laissé près de 2 heures de temps libre pour explorer la ville, suffisamment de temps pour combiner un peu de shopping et un arrêt au café pour siroter un cappuccino et un canolli sicilien! Je n’ai pu m’empêcher d’acheter une marionnette sicilienne – je ne connaissais pas cet art traditionnel de la Sicile avant notre dernière croisière sur le Costa Magica, où il y en avait toute une collection dans le casino. Ces marionnettes représentent les chevaliers qui ont fait les croisades – les blonds sont les bons… et certains ont les traits musulmans!

De retour à Messine, je suis allée au centre de la ville pour y admirer son horloge astronomique. Le Duomo est complètement déclassé par son campanile de 60 mètres qui est orné d’une horloge astronomique crée en 1933 à Strasbourg. A une courte distance du port, la visite de la Piazza del Duomo en valait la peine. A mon retour au bateau, je suis allée voir quelques pêcheurs qui pêchaient au pied du Rotterdam. Ils m’ont fièrement montré leur prises le temps d’une photo qui les rendit bien fiers…


CIVITAVECCHIA

Comme nous avons toutes les deux visité Rome auparavant, nous avons choisi une excursion vers les villages étrusques de Tarquinia et Tuscania. Cette excursion de 9 heures comprenais un lunch dans un restaurant à Marta, village typique sur les rives du lac Bolsena. Au départ, nous sommes allés à Tarquinia où nous avons visité sa nécropole étrusque. On a pu y visiter 6 ou 7 tombes. Les fresques des murs, certaines en très bonne condition, représentent les scènes de la vie étrusques, et datent du 7ième siècle av.J-C.

Le site était magnifique, avec des champs remplis de coquelicots et de moutarde! La visite était aussi très intéressante. On y est resté environ 2 heures. Après la visite, on s’est rendu à Tarquinia pour visiter le musée archéologique étrusque. Une visite rapide du musée à été suivie de 15 minutes de temps libre. Puis, on a fait un trajet d’environ 40 minutes pour rejoindre Marta, sur les rives du lac Bolsena, un immense lac volcanique de toute beauté. Notre dîner était dans un restaurant familial, sur la terrasse, al fresco. Ce dîner était par contre bien long… 3 1/2 heures… mais la nourriture très bonne : pour commencer, un apéro au Campari, suivi des antipasto, d’une pasta aux tomates, pois et lardons, d’un risotto aux champignons, puis au tour des viandes grillées, bœuf, porc et poulet, avec pommes de terres rôties et légumes grillés, le tout bien arrosé de vin rouge et blanc, et finalement le dessert suivi de la ‘medicina’ ou les digestifs maison – l’amaro et l’aqua di lago! Ce fut un lunch on ne peut plus relax, à l’image des dîners du dimanche après-midi en Italie, mais je ne crois pas que personne s’attendait à passer la moitié de l’excursion assis au resto. En fait, plusieurs personnes sont parties après un moment et sont allées fouiner en ville et sur les rives du lac. Nous avons toutefois eu une belle surprise – toute la ville était réunie sur la place pour la célébration annuelle de leur poisson local. Et on a eu droit à une parade complète : majorettes, fanfares, défilé médiéval etc. C’était vraiment super! Vers 16h30 nous avons finalement quitté le restaurant – certains passagers étaient définitivement plus joyeux qu’à l’arrivée – la ‘medicina’ a fait son effet sur plusieurs!! Nous sommes ensuite allés à Tuscania, à 10 minutes de Marta. Notre guide nous a amené à travers la ville jusqu’à un magnifique point de vue afin d’admirer la plaine. Après une courte visite de la ville, nous sommes rentrés au bercail, à Civitavecchia et étions de retour sur le bateau vers 18h00. Bien que la journée ait été très intéressante le prix de l’excursion à 140$US pp semble un peu cher pour ce qu’on a vu… ça nous fait un lunch plutôt dispendieux!


LIVORNO

A cette escale, la majorité des gens sont partis pour Florence. Mais comme on a déjà visité Florence, on a décidé de voir Pise et Lucca. J’avais fait mes recherches avant le départ et j’avais toute l’information en main pour faire cette escale par nous-même. Mais à la dernière minute, j’ai eu la trouille, l’idée de prendre taxi , bus et train m’a effrayé et j’ai décidé de prendre les excursions offertes par le navire. Nous sommes allées à Pise en matinée et je suis allée à Lucca seule en après-midi. Maman en a profité pour se reposer un brin. Comme l’escale était jusqu’à 20h00, j’aurais espéré que HAL offre une excursion combinant ces deux villes, mais non, j’ai dû booké deux excursions et me taper le trajet de retour au navire à Livorno deux fois. Mais c’était tout de même mon choix… j’aurais pu le faire par moi-même!

Une fois arrivé à Pise, le car s’est stationné dans les stationnements principaux qui sont à 15 minutes de marche de la Piazza dei Miracoli au centre de Pise. Au retour, on a vu qu’il y avait une navette du stationnement à l’entrée de la Piazza – bon à savoir quand on a de la difficulté à se déplacer. Notre guide locale Antonella était fantastique – très colorée et passionnée de l’histoire de sa ville natale. Elle nous a donné en très peu de temps beaucoup d’histoire sur les Pisans, la construction de la Basilique, du baptistère et du campanile. A 10h00, dès son ouverture, nous avons visité la Basilique. On y a vu le chandelier qui a fait découvrir à Galilée le mouvement du pendule, puis la preuve que non seulement la tour s’effondrait durant la construction, mais aussi la Basilique. En effet on peut voir en haut de la nef, un escalier qui mène à une porte centrale, et l’escalier, bien qu’il semble droit, compte 15 marches d’un côté et 18 de l’autre! Après la visite, nous avons eu 1 heure de temps libre avant de retourner au point de rencontre. Nous sommes évidemment allées voir la tour de plus près, et on a pris des tonnes de photos. Du fond de la Piazza dei Miracoli, la tour donne vraiment l’impression qu’elle va tomber, et on peut très bien voir sa forme de banane. Comme tout le monde, on a aussi pris LA photo où on retient la tour de sa main – un classique! On a pris quelques minutes pour faire un peu de shopping (bien que nous ayons été tentées par les caleçons de David – faut voir la photo – je me suis acheté un foulard et un bijou! Pas de tour penchée en plastique pour nous…), et on a même eu le temps pour un café délicieux au bar ‘Meeting Point Café’ avant de retourner vers le stationnement avec le groupe. La route était magnifique – les rues sont bordées de magnifiques pins parasols et d’immense pins mugos. On a aussi longé la base militaire américaine qui fait des kilomètres de long.

J’avais environ 45 minutes entre les deux excursions donc j’ai pris une bouchée rapidement et je suis retournée au Queen’s Lounge pour rencontrer le groupe de Lucca.

Encore un trajet de 45 minutes. Arrivés à Lucca, nous avons rencontré notre guide locale et avons entrepris un tour à pied de la ville de plus de 2 heures. Le rythme était lent, ce qui nous a permis de bien apprécier les couleurs et saveurs de cette petite ville merveilleuse. Nous avons traversé les parties médiévales et Renaissance de Lucca. Après la place San Michele et son église aux colonnes incroyables (elles sont toutes différentes) nous avons traversé la place Napoléon, puis nos pas nous ont guidés vers la cathédrale San Martino que nous avons visitée et l’église San Frediano. Nous sommes aussi passés par l’ancien amphithéâtre romain, autour duquel on a construit des maisons et qui forment une piazza ovale, une curiosité qui a beaucoup de charme. Après le tour guidé, nous avons eu plus d’une heure de temps libre. Je voulais absolument marcher sur les remparts de la ville, ce que je fis. Les remparts sont aujourd’hui très larges, et facile d’accès. La façon idéale de les faire est à bicyclette – ce qui est très courant à Lucca. Mais je n’avais pas assez de temps pour trouver une location de vélo, alors, je suis partie à pieds. J’ai marché pendant un bon moment, puis je suis redescendue près de San Frediano et du palais Pfanner, avec ses jardins grandioses, pour reprendre les petites rues étroites bordées de boutiques. En fait, Lucca est une bonne destination de shopping. Les boutiques sont originales, et les prix très raisonnables. Particulièrement le cuir: j’y ai vu de magnifiques sacs à main, faits main, en cuir pour 70-80€. J’ai vu la même bourse que ma mère s’est achetée l’an dernier, une bourse en cuir fait main de Firenze, qu’elle a payée $200 et à Lucca, on la vendait 85€!!

J’ai vraiment beaucoup aimé cette excursion car le tempo était relax, ce qui nous a permis de bien apprécier cette ville, son histoire, son architecture tout en faisant nos propres découvertes!

MONACO

Après trois journées d’excursions bien remplies, nous étions un peu fatiguées et d’un commun accord, nous avions décidé de rester à bord du bateau pour cette escale à Monaco. On voulait en profiter pour faire un peu la paresse à la piscine, et peut-être faire une petite lessive. Nous sommes allées à Monaco et sur la Côte d’Azur à plusieurs reprises donc on n’avait que peu de regrets de manquer cette escale. Mais à notre réveil, quand nous avons vu le soleil magnifique et la vue spectaculaire de Monaco et de son port, on n’a pas pu résister, et on s’est décidé à descendre! Monaco était le seul port où nous étions ancrés au large, ce qui ajoutait à la majesté du site! La journée était splendide. Le soleil brillait de tous ses feux. Nous avons pris une des premières navettes. Tout près du débarcadère, se trouvait un petit kiosque d’information. Deux dames charmantes nous ont accueillies chaleureusement. Elles nous ont donné un livret spécialement destiné aux croisiéristes. Ce livret contient un plan de la ville et des transports, des cartes postales et un livret de coupon rabais pour toutes les activités de la ville. Comme on ne voulait pas en faire trop aujourd’hui, elles nous ont conseillé de prendre le petit train touristique et peut-être de flâner dans les jardins et place du Palais. C’est exactement ce qu’on a fait! On pouvait prendre le train de l’institut océanographique et son trajet dure environ 45 minutes. On avait même un coupon de réduction dans notre livret. Les dames nous ont aussi indiqué comment monter au Rocher en utilisant les ascenseurs des stationnements qui étaient très près du débarcadère (plusieurs personnes n’ont pas pu les trouver par elles-mêmes et ont finalement dû marcher jusqu’en haut…). Donc arrivées en haut du Rocher, à l’institut océanographique, nous sommes montées dans le petit train à 5€ par personne… une bonne affaire! Le tour nous a amenées un peu partout à Monaco-ville et Monte Carlo. Comme nous étions au lendemain du Grand Prix de Monaco, les échafaudages étaient encore montés, et une foule d’employés s’affairaient à les démonter. On nous a dit qu’il fallait 6 semaines à monter le circuit, et 3 semaines à le démonter. Incroyable… Monaco est le dernier circuit de F-1 qui reste dans les rues de la ville.

Une fois le trajet terminé, nous avons fait une balade dans les jardins de St-Martin en admirant les fleurs et plates-bandes bien manucurées, et les bronzes qui y sont parsemés ici et là. Cette balade était fort agréable et nous a permis de prendre un peu de fraîcheur dans cette journée si chaude. Puis nous sommes allées visiter la cathédrale de Monaco-ville où on a pu voir la tombe de Princesse Grâce tout juste à côté de celle de Prince Rainier III qui est décédé le 6 avril dernier.

Après une brève randonnée dans les petites rues du Vieux Monaco, on est arrivé à la Place du Palais, juste à temps pour la relève de la garde. On s’est arrêté tout près de là, sur une petite terrasse pour manger une pizza méditerranéenne. Après le lunch, on a descendu la Rampe Major, ce grand escalier à longues marches tout juste derrière le palais qui mène au bas du Rocher, à la Place d’armes. On a fait un brin de shopping sur la rue piétonne Princesse Caroline qui descend jusqu’au port de la Condamine. Malgré les détours et à travers les échafaudages, on a réussi à retrouver le débarcadère de la navette tout en admirant les yachts incroyables qui étaient à la marina de Monaco. On nous a dit que plusieurs personnalités étaient encore ici suite au week-end du Grand Prix. Nous sommes donc retournées au navire assez tôt pour pouvoir relaxer un peu et faire une petite brassée de lessive tout en profitant des transats sur le pont promenade – la vue était imprenable… Le départ était schédulé pour 23h00, et on ne l’aurait pas raté pour rien au monde! Nous sommes revenues sur le pont promenade pour pouvoir admirer Monaco ‘by night’!! Magnifique! La colline était toute illuminée, les yachts brillaient de tous leurs feux, c’était un spectacle à ne pas manquer. On pouvait même distinguer les lumières qui bordent les corniches! Et une fois l’ancre levée, nous avons pu voir les lumières se perdrent doucement dans la distance et l’horizon… Quelle soirée!


AJACCIO – CORSE

Dans mes recherches sur Ajaccio, on m’avait assuré qu’il était facile de découvrir cette ville par soi-même, et qu’il y avait un petit train qui faisait le circuit historique. Le train offre deux circuits : le premier fait le centre historique et dure 45 minutes, et le second en plus du centre va jusqu’au îles Sanguinaires et dure 90 minutes. On a opté pour le second. La ‘gare’ du train est sur la Place Foch au centre. Notre navire a accosté au terminal et était à une courte distance du centre. En fait, tout est à une courte distance à Ajaccio! Une fois arrivées à la Place Foch on nous a dit que le circuit long partait du port… on a donc rebroussé chemin pour retourner vers le navire. Mais pas de petit train en vue… En fait, on a découvert que le petit train était au quai des traversiers, un peu plus loin. On s’y est rendu de bon train de peur de manquer le départ! On a dû attendre 40 minutes avant qu’il ne parte… Finalement, le train est parti et fait son premier arrêt – devinez où - à la Place Foch pour prendre des passagers. On était furieuse! On a quand même pas laissé ce petit désagrément gâcher notre visite mais j’ai trouvé les gens qui travaillent pour ce train vraiment ignorants et insensibles. La distance n’est pas très grande, mais 20 minutes de marche rapide pour ma mère aurait pu lui être épargné… Enfin, après le départ de la Place Foch, on a vu quelques monuments dédiés à Napoléon – qui d’autres ! – et puis on a pris la route qui longe la côte vers les îles Sanguinaires. Cette route est spectaculaire. La couleur ‘bleu marine’ vient certainement du bleu de cette mer dans laquelle se mêle des courant turquoises… époustouflant! On a vu des cimetières intéressant – un peu comme en Nouvelle-Orléans – celui des marins et navigateurs et le cimetière civil où Tino Rossi est enterré. Nous avons fait un arrêt de 15 minutes aux îles où j’ai fait de très belles photos. Au retour, on a vu la cathédrale où Napoléon fut baptisé, sa maison natale, la Place Charles de Gaulle ou Place du Diamant avec la statue équestre de Napoléon et ses quatre frères, puis finalement de retour Place Foch. On a revu à pieds à peu près tous les monuments, on a pris un café Place du Diamant puis on est allé sur l’esplanade pour admirer les grands voiliers qui participaient aux régates impériales. Tout à fait magnifique! Comme la maison de Napoléon était fermée jusqu’à 14h00, on a décidé de retourner au bateau. Ajaccio est une petite ville et tout est centré sur Napoléon. Outre sa maison natale, il y a quelques petits musées pour les fanatiques de Napoléon, quelques statues mais peu d’autres choses d’intérêts. Je regrette un peu ne pas avoir pris une excursion d’après-midi dans la campagne corse. Toutefois nous avons pu admirer les magnifiques voiliers des régates impériales. Somme toute, notre journée fut réussie.


CAGLIARI – SARDAIGNE

J’avais eu beaucoup de difficultés à trouver de l’information sur Cagliari avant notre départ. On n’avait donc pas vraiment de projets. J’ai décidé de faire une excursion offerte par HAL, même si les prix étaient plutôt exorbitants. Tous les tours duraient environ 4 heures et les prix étaient très élevés – celui que j’ai choisi m’a coûté $133US! Maman elle a choisi de rester à bord et de se reposer un peu. Je suis donc partie pour l’excursion ‘Ruines de Nora et saveurs de Sardaigne’ toute seule. Je n’eut aucun regret! Après avoir quitté le port, nous avons traversé la lagune où des centaines de flamands roses ont trouvé refuge depuis quelques années. Tout un spectacle (sûrement que les gens de Floride ont trouvé ça assez banal, mais pour moi, qui vient du Québec, de voir ces oiseaux à l’état naturel était très impressionnant…). Après un trajet de 40 minutes sur une route qui sillonne les collines escarpées de la côte et le maquis sarde si odoriférant, nous sommes arrivés au site de Nora.

La ville-port de Nora fut fondée vers les IX-VIIIe siècle av. J.-C. par les Phéniciens, au pied d'une baie qui domine toute la zone sur le promontoire Capo di Pula. Ce site fut choisi car il offre trois ports naturels qui peuvent être utilisés en alternance dépendamment des conditions de la mer et des vents. Elle devient bientôt un important centre marchand. À la fin du VIIe siècle av. J.-C., Nora passe sous contrôle carthaginois pour être ensuite conquise par les Romains. Entre 456 et 466 de notre ère, le port subit les attaques de vandales et de pirates, ce qui entraîne son déclin. Cependant, des restes des dominations successives, comme les tombes carthaginoises, ont bien traversé le temps. Mais c'est la domination romaine qui a laissé les traces les plus remarquables : restes des bâtiments, nombreuses mosaïques avec l'utilisation presque exclusive de marbre blanc, noir et ocre. On trouve encore les ruines des thermes, de la place du forum pavée en andésite (falaise d'origine de volcanique), d'un temple à six colonnes et d’un théâtre presque intact dans lequel l’orchestre est orné de mosaïques magnifiques. Sous la scène on peut encore y voir une amphore immense utilisée pour créer des effets acoustiques.

Notre guide Stefania était très connaissante et intéressante. Après notre visite de Nora nous sommes revenus vers Cagliari pour aller au cloître San Giuseppe, un cloître de l’époque médiévale qui a été transformé en salle de réception. En fait, tous les sardes rêvent de pouvoir avoir leur réception de mariage à cet endroit, qui est tout à fait magnifique. On nous attendait avec un buffet de spécialités sardes : fromage Pécorino, fromage de lait de brebis, saucisson, bruschetta, pain plat salé, pain de campagne, vin blanc et rouge, eau minérale… tout ça sous la tente dans la cour intérieure du cloître. Cet endroit est tout à fait splendide, avec ses murs de pierres croulant sous les lierres et les bougainvilliers rouge et pourpre. Le goûter était savoureux, et le lieu rêveur! Une façon des plus relaxantes de terminer l’excursion tout en jasant avec les autres passagers. Vers 12h30 nous étions de retour au navire. Sans tarder, j’ai rejoint ma mère à la cabine et on est tout de suite repartie pour la ville pour faire quelques emplettes.

Les autorités portuaires de Cagliari nous ont offert une navette gratuite du port à la ville. À la sortie de la navette, deux jeunes filles nous ont accueillies en nous offrant des bonbons sardes, et en nous donnant des plans de la ville et une carte shopping donnant droit à un escompte de 10% partout! On pouvait aussi prendre un autobus, gratuitement, pour se rendre un peu plus loin en ville dans le quartier des boutiques. Les sardes savent comment accueillir et plaire aux visiteurs!! Comme on n’avait qu’une heure avant la dernière navette, on est resté sur la Via Roma. Nous sommes allées au magasin La Rinascente, un grand magasin tout près du terminal. Nous y avons trouvé de belles choses à des prix pas trop extravagants (L’€ nous coûte tellement cher…). Puis de retour sur la dernière navette pour retourner au navire, juste à temps pour se trouver un bon coin pour le départ du navire!

Les départs sont toujours impressionnants – quand on quitte le port, et qu’on voit les autres navires, les petits voiliers et les bateaux de pêches, les côtes qui s’éloignent… c’est là que réside tout le plaisir de la croisière!


DUBROVNIK – CROATIE

Notre navire a accosté au port de Gruz, à 2 km de la vieille ville de Dubrovnik. Nous nous sommes réveillées avec la vue magnifique du nouveau pont suspendu de Dubrovnik qui a été terminé en 2001. Nous avions planifié de visiter Dubrovnik par nous-même donc on s’est levé tôt pour prendre la première navette. Mais vers 7h30, on a annoncé que la navette ne serait pas avant 9h00. Nous étions un peu déçues car le départ du navire est tôt à 14h30, et on voulait profiter au maximum de notre temps ici. Nous sommes donc allées sur le pont promenade dans les transats afin de pouvoir admirer le paysage et faire un brin de lecture en attendant l’arrivée de la navette. Quelques artisans installaient leurs kiosques sur le quai. Vers 8h30 nous sommes descendues voir ce que les artisans offraient, et la navette est enfin arrivée, un peu plus tôt que prévu. À 8h45, on est arrivé à la porte Pile des remparts de Dubrovnik et quelques minutes plus tard on avait franchi les remparts, ainsi que beaucoup, beaucoup d’autres touristes! Difficile d’imaginer cette ville en haute saison touristique… ça doit être franchement hallucinant!

Dès la porte Pile franchie, on se retrouve près de la grande fontaine d’Onorio, un point de rencontre idéal si on en perd un! À gauche se trouve l’entrée principale pour accéder au sommet des remparts, pour ceux qui veulent bien marcher les 2 km. Apparemment on y a une vue spectaculaire de la vieille ville. J’aurais bien voulu faire les remparts, mais ma mère n’en avait pas le cœur donc on a décidé d’explorer la ville sur le plancher des vaches, plutôt que dans les hauteurs!! Le bureau de tourisme est facile à trouver, juste sur la gauche de la Placa mais on ne nous a pas vraiment aidé. On nous a remis un plan de la ville, mais rien d’autre. Je suis donc allé acheté un guide afin d’avoir une description et un peu d’histoire sur ce que nous visitions.

On a descendu la Placa, la rue la plus large de la ville intra-muro qui traverse la ville d’un bout à l’autre. Cette rue était autrefois un canal qui divisait la ville. Les autres rues sont toutes très étroites et impraticables pour les autos. Donc la partie intra-muro de la ville est piétonne, à part que pour quelques vélos et carts électriques. Au bout de la Placa on aperçoit la tour de l’horloge sur la place Luza. Au milieu de la place, la colonne de Roland (Orlando) est un autre point de rencontre populaire. Face à la colonne, l’église St-Blaise d’une part, et le Palais Sponza de l’autre. Dans le Palais Sponza, on présente une exposition émouvante sur la guerre de 1991, et un mémorial aux gens de Dubrovnik qui y ont perdu la vie. A droite de la Placa, en allant vers la Cathédrale on longe le Palais du Recteur et son musée. La queue était bien trop longue donc on a continué notre marche après une brève pause sous les arcades du palais, où un chien errant faisait la sieste parmi la foule de touristes qui devaient l’enjamber pour entrer au musée! Face à la Cathédrale, on est sorti par une autre porte des remparts pour se retrouver sur le vieux port de Dubrovnik. Le port est bordé de cafés, un endroit fort agréable pour se reposer un peu et prendre un verre, mais pas une place de libre… on a donc continué notre parcours. De retour dans la vieille ville, on s’est joint à un groupe de français qui faisait une visite de la cathédrale. On a pu bénéficier des quelques explications du guide, et visiter la chambre du trésor. Cette chambre, à la gauche de l’autel, contient une collection de plus de 200 pièces d’orfèvrerie, dont un calice et une balance en or et argent représentant la faune et la flore de la région, ainsi que des reliques, dont le bras de St-Blaise datant du 13ième siècle et d’un supposé morceau de la croix sur laquelle le Christ a été crucifié.

Après la visite, nous sommes allées dans un café sur la place derrière la cathédrale pour prendre une bonne bière! Les cafés étaient bondés. La journée était fabuleuse, ensoleillée et chaude. Alors même s’il n’était que 10h30, une bonne bière froide était la bienvenue après toute cette marche au gros soleil. De plus, le soleil est très éblouissant à Dubrovnik car toutes les rues sont pavées de marbre blanc, et les maisons sont toutes de pierres blanches. Donc le soleil reflète partout ce qui le rend encore plus intense!!

Notre marche nous a ensuite apportées à la place Gundulic où le marché matinal allait encore bon train. Puis nous avons déambulé dans les rues étroites en faisant du lèche vitrine. Je me suis acheté une belle écharpe tissé en Croatie. J’adore acheter des accessoires ou des bijoux car à chaque fois que je les porte, je revis un peu mes voyages! On s’est donc retrouvé à notre point de départ, à la fontaine d’Onorio avec un peu de temps devant nous. On a donc décidé de visiter le monastère franciscain. La visite nous donnait accès au cloître autour d’un magnifique jardin et à la pharmacie qui est en affaires depuis 1391!! Après cette visite d’une trentaine de minutes, nous avons retraversé la porte Pile pour rejoindre la dernière navette vers le navire.

Il ne faut absolument pas manquer le départ de Dubrovnik… C’est tout à fait spectaculaire. Le navire vogue juste en bas du pont suspendu, et longe les côtes de la Dalmatie pendant un bon moment – on était si près des côtes qu’on pouvait envoyer la main aux gens dans leur cour!


DÉBARQUEMENT et SÉJOUR POST-CROISIÈRE À VENISE (1 nuit)

Très tôt durant la croisière le bureau des excursions a exigé que nous achetions les transferts pour le retour à Venise, soit pour la Piazzale Roma, pour l’aéroport ou encore pour les hôtels pour ceux qui avaient pris le séjour en hôtel avec HAL. Comme nous avions notre propre vol pour le jour suivant le débarquement, nous avions acheté un transfert pour la Piazzale Roma ($10 US pp) dans l’espoir d’y trouver un autobus qui pourrait nous débarquer à notre hôtel qui est près de l’aéroport.

Un des avantages de HAL est qu’on peut rester en cabine jusqu’à ce que notre numéro de débarquement soit appelé. Nous avions demandé un des derniers numéros de débarquement comme nous n’étions pas pressées pour nous rendre à l’hôtel car le ‘check-in’ n’était qu’à midi. Je suis allée chercher à déjeuner au Lido très tôt vers 6h00 et j’ai ramené le déjeuner à la cabine. Ma mère avait eu un petit pépin avec ses jambes la veille et elle voulait se reposer le plus possible avant le débarquement. L’arrivée à Venise au petit matin est aussi impressionnante que le départ! Ça vaut vraiment la peine de se lever tôt. La lumière du lever du jour teinte La Serenissma d’une toute autre couleur. La lagune était remplie de petites barques de pêche qui bougeaient à peine quand notre immense navire les passait! C’était encore une fois tout un spectacle. La conférencière Barbara a de nouveau commenté ce passage dans les canaux de la lagune. Le bateau a accosté vers 7h00. Toutefois, il a fallu presque 45 minutes aux autorités d’immigration pour donner l’autorisation de débarquement. Le débarquement s’est fait très rapidement et notre numéro a été appelé à 8h30. Un autobus nous a amené vers le terminal où nous avons récupéré nos bagages. Comme il n’y avait que 1200 passagers à bord, il fut très facile de trouver toutes nos valises rapidement. Nous avons franchi les douanes sans problème. Les navettes étaient stationnées près du terminal et on s’est vite retrouvé à la Pizzale Roma.

J’ai tenté d’obtenir des directions pour se rendre à notre hôtel mais personne ne semblait savoir où c’était. On a donc pris le bus no 5 pour l’aéroport puisque notre hôtel était près de là. Une fois sur le bus, bondé de touristes et de leurs valises, une employée de Costa qui ne parlait pas français mais un peu anglais, m’a fait comprendre qu’elle me dirait où débarquer pour se rendre au Titian Inn. Un bref soulagement! Mais le trajet s’avéra être un vrai cauchemar. J’étais debout au centre du bus, avec toutes les valises qui tombaient sans cesse. J’avais une valise entre les jambes, je tentai de retenir les autres d’une main pendant que je me cramponnais à tout ce que je pouvais durant les virages maniaques du chauffeur… et il faisait si chaud… 32C à 9h00 et humide!!! Tout le monde grognait, une femme a même fait une scène à son mari jurant de ne plus jamais remettre les pieds dans un bus de transport en commun… Ah! Les joies du voyageur! Après plus de 20 minutes, on est finalement passé devant l’hôtel et comme prévu la dame de Costa me l’a montré mais l’arrêt suivant était beaucoup trop loin pour faire cette distance à pieds avec les valises… Donc on s’est rendu jusqu’à l’aéroport et on a décidé de prendre un taxi. En arrivant à l’aéroport, ma mère m’a suggéré de prendre quelques minutes à l’intérieur (lire à l’air climatisé!!) pour se reposer un peu avant de continuer – bonne idée! Maman trouve un endroit avec des sièges et comme on s’y dirige, on aperçoit Dave et Carolyn Lindgren, encore un hasard incroyable de les retrouver ainsi! Ce couple était sur notre vol Francfort-Venise, puis sur le même bus de l’aéroport à Venise, puis on s’est retrouvé sur le navire, et au moins 4 ou 5 fois par jour, on tombait sur eux – dans l’ascenseur, au théâtre, au cinéma, en file, c’était tout à fait bizarre. Après quelques jours on s’est finalement présentés et on a pris un verre avec eux. Donc on a jasé un peu avec eux. Ils étaient retournés à l’aéroport pour changer leur billet d’avion de retour (ils avaient fait une erreur et avaient réservé leur retour un jour trop tôt!), et pour réserver un hôtel.

On a donc pris un taxi pour se rendre à notre hôtel. Un trajet de 600 mètres, moins de 5 minutes qui nous a coûté 15 €!! Mais ça valait la peine pour ne pas avoir à ‘dealer’ avec nos bagages pendant ces quelques minutes. Donc nous sommes arrivées au Titian Inn vers 10h30. La situation de l’hôtel est idéale pour les vols tôt le matin, le nôtre est à 6h10 demain matin. De plus il offre une navette pour 5 € de plus pour la chambre. Nous avions réservé par Internet (www.titianinn.com) et avons été soulagées de voir que l’hôtel nous attendait, tel que planifié! La jeune fille nous a donné une chambre immédiatement même si nous étions un peu tôt. Le Titian Inn est relativement récent et bien que les chambres ne soient pas très luxueuses elles offrent tout ce qui est nécessaire et tout est très propre. Par contre, il n’y a pas grand chose aux alentours, pas même pour manger. Donc il faut planifier retourner à Venise ou faire un pique-nique.
Une fois installées dans la chambre, ma mère était plutôt fatiguée et elle ne pensait qu’à prendre ça relax! Mais l’idée de passer l’après-midi dans un hôtel alors que Venise attendait, à tout juste 20 minutes d’autobus m’était inconcevable! Je suis donc repartie pour la ville, toute seule comme une grande!

Comme on était dimanche, les autobus étaient moins fréquents et le no 5 ne passait qu’au 30 minutes. Je suis arrivée à Venise à la Piazzale Roma vers midi. J’ai acheté un billet aller simple pour le Grand Canal (5 €). Je suis descendue du vaporetto au pont Rialto, fait un peu de shopping sur le pont et dans le quartier San Polo jusqu’à ce que je tombe sur la station S. Silvestri. J’ai donc repris le vaporetto jusqu’à la Piazza San Marco. Après une visite rapido au Harry’s Bar, j’ai rejoint la place par les rues derrière où toutes les boutiques designers se succèdent.

Je suis tombée sur la Place St-Marc mais cette fois du côté opposé à la Basilique. La place était bondée mais la chaleur intense de la journée semblait encore plus assommante ici! Tout le monde courrait un petit coin d’ombre, et les touristes étaient étalés sous les arcades de la place à l’abri du soleil! Je suis passée par le Café Florian pour écornifler un peu, et écouter la musique de l’orchestre. Deux vielles dames japonaises, vêtues de tailleurs designers aux couleurs vives, de grands chapeaux et de gants blancs étaient assises près de la fenêtre et prenaient le thé… une scène presque surréaliste! Après m’être rafraîchie un peu, j’ai décidé de monter dans le Campanile. La file n’était pas trop longue et en 15 minutes j’étais dans l’ascenseur pour monter au sommet. Les 6 € en valent absolument la peine!! La vue est tout à fait spectaculaire. Et par une journée ensoleillée comme celle que nous avions, les contrastes entre le rouge des toits de tuile, le bleu pâle du ciel et le vert turquoise de l’eau de la lagune donnaient un tout autre coup d’œil sur cette ville. La brise était rafraîchissante et vivifiante. J’y suis restée une trentaine de minutes. J’ai même rencontré deux couples du Québec – le monde est tellement petit…

Après ma descente du Campanile je suis retournée vers le pont Rialto, puis j’ai marché dans les quartiers San Polo et Santa Croce, en déambulant tranquillement jusqu’à la Piazzale Roma. C’était fantastique de simplement sentir la ville, une dernière fois, en passant par ses petites rues étroites, sans trop savoir où j’allais. Chaque tournant me réservait une surprise : un ponceau traversant un petit canal où flottaient quelques gondoles, un campo où quelques vénitiens sirotaient doucement un verre de Prosecco, ce merveilleux vin mousseux italien, un balcon fleuri de géraniums où séchaient quelques chemises, une petite église toute simple, ou même un palazzo imposant… C’était tout simplement merveilleux. J’ai rejoint la Piazzale Roma vers 17h00 et j’ai pris le bus pour rejoindre notre hôtel. J’étais tellement épuisée que je n’ai pas pensé acheter un billet pour le bus – en fait j’étais habituée de me promener avec notre passe 24-hr… Mais juste après avoir quitté la P. Roma un contrôleur est monté à bord… ma chance! Nous avons pris le bus et vaporetto une douzaine de fois sur ces trois jours à Venise et pas une seule fois on nous a demandé notre billet, et la seule fois où je n’ai pas de billet je suis contrôlée… et comme il y a des affiches partout disant que si on n’a pas de billet validé on peut avoir des amendes… j’ai donc filé… je suis sortie par la porte arrière du bus juste comme le contrôleur arrivait à ma hauteur et j’ai couru pour pourvoir remonter à l’avant – il n’était pas question que je poireaute sur le bord d’une route au beau milieu de nulle part, sous le soleil cuisant! Le conducteur avait l’air un peu moqueur, mais il m’a fait payé mon passage en s’assurant que je valide bien mon billet. Ouf… quelle histoire! Pas besoin de vous dire que je suis revenue à l’hôtel complètement épuisée. Ma mère était bien contente de me voir revenir saine et sauve (les mères sont toujours inquiètes… mais c’est pour ça qu’on les aime!). On a pris une bouchée de notre panier pique-nique et une fois la douche prise et les valises bouclées, on s’est vite mises au lit car nous devions prendre la navette à 5h00 le lendemain matin.

Quand nous sommes descendues de notre chambre à 4h30, le commis nous a invité à prendre le café comme il sortait les croissants et les pains aux chocolat du four! On a donc pu prendre un bon déjeuner avant de partir pour l’aéroport. Tout compte fait, cet hôtel était tout à fait satisfaisant et pratique.

En terminant, que dire de plus que cette croisière fut une des meilleures que nous avons faites. Nous avons adoré le navire et l’itinéraire était parfait! Une vacances 10/10!!
Modifié en dernier par Marie-Claude le sam., 18 juin 2005, 8:59, modifié 1 fois.
A venir: ???

Croisières passées avec 296 jours en mer:
28 ) 2013, 12 décembre - Explorer of the Seas - Caraïbes - 10 jours
27) 2013, 24 octobre - Celebrity Infinity - Transatlantique Harwich à Miami - 14 jours http://bit.ly/1qVO5DG
26) 2013, 14 juillet - Celebrity Summit - Bermudes - 7 jours http://bit.ly/GzFYqY
25) 2013, 17 Mars - Celebrity Infinity - Amérique du Sud et Canal Panama - 15 jours http://bit.ly/18LXcey
24) 2012, 12 Octobre - Brilliance OTS - Québec à Québec (Terre-neuve, St-Pierre Miquelon, Maritimes) - 10 jrs http://bit.ly/1c1Q4hm
23) 2012 Mai - Celebrity Silhouette - Méditerranée et Adriatique - 13 jours http://bit.ly/1brWdAJ
22) 2011 Octobre - Celebrity Silhouette - Terre Sainte - 12 jrs:http://bit.ly/19TExKW
21) 2010 Décembre - Emerald Princess - Jour de l'An - Caraïbes Sud - 10 jrs: http://bit.ly/1g1to0P
20) 2010 Octobre - Celebrity Equinox - Transatlantique Rome-FLL - 16 jrs: http://bit.ly/15Hps3m
19) 2010 Juin - Azamara Journey - Fjords Norvégiens - 12 jrs: http://bit.ly/17pu4td
18 ) 2009 Octobre - Azamara Quest - Grèce, Turquie, Egypte, Rome - 14 jrs: http://bit.ly/GzAmwO
17) 2009 Janvier - Azamara Quest - Asie, 14 jrs: http://bit.ly/GzG0zh
16) 2008 Août - Princess Sea - Transatlantique Norvège, Islande, Groenland - 14 jrs: http://bit.ly/1520uct
15) 2008 Avril - Navigator of the Seas - Transatlantique Bermudes, Portugal, Espagne - 14 jrs: http://bit.ly/18LXVwg
14) 2007 Décembre - Princess Emerald - Caraïbes du Sud - 10 jrs: http://bit.ly/19fJzGt
13) 2007 Octobre - Serenade of the Seas - Hawaii - 15 jrs: http://bit.ly/16Fdwjr
12) 2007 Février - Princess Golden - Amérique du Sud et Cap Horn - 12 jrs: http://bit.ly/19VOUzf
11) 2006 Août - Princess Golden - Iles britanniques - 10 jrs: http://bit.ly/1520GrY
10) 2005 Novembre - NCL Star - Riviera mexicaine - 8 jrs: http://bit.ly/1hj6G1X / http://bit.ly/1c1QVyF
9) 2005 Mai - HAL Rotterdam - Mediterranée - 12 jrs: http://bit.ly/15HpQi8
8 ) 2005 Janvier - Costa Magica - Egypte, Turquie, Chypre et Grèce - 10 jrs
7) 2004 Août - HAL Zuiderdam - Caraïbes de l'est - 7 jrs
6) 2004 Mai - Princess Sun - Alaska - 7 jrs
5) 2003 Mai - Princess Regal - Baltique Russie - 12 jrs
4) 2002 Décembre - Celebrity Constellation - Caraïbes du sud - 7 jrs
3) 2001 Octobre - Princess Golden - Caraïbes de l'est - 7 jrs
2) 2001 Mars - Carnival Sensation - Caraïbes de l'ouest - 7 jrs
1) 1999 Avril - Costa Romantica - Caraïbes de l'ouest - 7 jrs


Suivez-moi sur: http://www.neptuneetgourmandise.ca

Image
Avatar de l’utilisateur
toutou
Modératrice
Modératrice
Messages : 4024
Enregistré le : sam., 27 nov. 2004, 23:29
Localisation : Montréal

Messagepar toutou » ven., 17 juin 2005, 10:40

Bonjour Marie-Claude,

J'ai pris plaisirs à lire votre compte-rendu (en français cette fois :lol: ). Je trouve qu'il est rempli de renseignements très utiles (#route, prix, conseils pratiques). Une vraie pro. Une chose est sûre, vous nous donnez vraiment le goût de visiter ces magnifiques villes, surtout à bord de beaux navires.

Merci encore milles fois pour ce récit.
Toutou

À venir:
NCL Bliss (Oct.18) Riviera Mexicaine
RCI Harmony OTS (Déc.19) Caraibes de l'Ouest


Beaux souvenirs:
HAL Koningsdam (déc.17), Carnival Vista (nov.16), Regal Princess (déc.15), RCI Quantum OTS (avr.15), Disney Wonder (nov.14), Royal Princess (oct.14), Carnival Breeze (fév.14), NCL Epic (oct.13), Carnival Breeze (mars. 13 & juin.13), Caribbean Princess (nov.12), Celebrity Eclipse (oct. 11), Emerald Princess (déc.10), NCL Epic (nov. 10), RCI Serenade OTS (avr. 10), NCL Jewel (oct. 09), Celebrity Galaxy (jan. 09), Crown Princess (oct. 08 ), NCL Dawn (avr. 08 ), RCI Serenade OTS (oct. 07), Caribbean Princess (avr. 07), Crown Princess (nov. 06) back-to-back, RCI Jewel OTS (nov. 05), Celebrity Century (juin. 04), Holland Oosterdam (jan. 04), Celebrity Constellation (jan. 03), Celebrity Infinity (déc. 01), Celebrity Millenium (jan. 01), Celebrity Century (déc. 98 ), RCI Majesty OTS (nov. 96 )
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 5027
Enregistré le : dim., 24 nov. 2002, 18:18
Localisation : Laval, Qc
Contact :

Messagepar Jacques » ven., 17 juin 2005, 12:14

À Marie-Claude

Tout comme le dit si bien "Toutou", moi aussi j'ai eu un grand plaisir à lire vos "récits quotidiens" de votre voyage, quels délices...

C'est vrai, plaisant à lire...

Dites donc, en plus de nous raconter les joies de votre voyage, vous m'avez fait réaliser que le Rotterdam est beaucoup mieux que je pensais.

Vous avez des talents journalistiques!!! :lol: :lol: :lol:

Merci beaucoup de nous faire partager cette croisière, c'est tout comme si nous y étions.

Chapeau :chef: , oui Chapeau
[align=center] :wink: BONNE CROISIÈRE :wink:
www.lemondedescroisieres.com ou www.lemdc.com[/align][align=left]Jacques
jacqueslmdc@gmail.com
Image
Laval, Québec[/align][align=left]_________________________________________________________________________________________________[/align]
[align=left] » » » Pour nos 247 jours de croisières ou 35 complétées, 166 albums, plus de 12,726 photos sur WEBSHOTS...
» » » Vues plus de 2,406,050 fois et photos téléchargées 16,105 fois - (09/11/2012)

_____________________________

» » » Membre Diamond Plus, Crown and Anchor de Royal Caribbean
» » » Membre Elite, Capitain Club de Celebrity ►
Cliquez ici...

_________________________________________________________________________________________________

Image
[/align]
Avatar de l’utilisateur
pati
Membre senior
Membre senior
Messages : 93
Enregistré le : ven., 19 nov. 2004, 15:29

Messagepar pati » lun., 20 juin 2005, 11:49

Bonjour Marie Claude,


J'ai été un peu débordée ces temps ci et je viens seulement de prendre connaissance de votre compte rendu.

Mon dieu quel travail de journaliste ( en reprenant les termes de Jacques), avec tous ces détails!

Votre récit est vraiment passionnant!

J'ai aussi commencé à regarder vos photos qui pour certaines me rappellent des souvenirs!

A bientôt

Patricia
  • Mars 2005 :
    méditérrannée orientale (Egypte, Turquie, Chypre et Grèce )
    Costa Magica
  • Mars 2004 :
    Méditérrannée occidentale (espagne, Maroc,Canaries, Madère)
    Costa Fortuna
  • Mars 2003 :
    Caraibes
    Costa Romantica
  • Nov 2001 :
    méditérrannée (sicile, malte, tunisie, corse)
    Van Gogh
Avatar de l’utilisateur
Marie-Claude
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 4209
Enregistré le : mar., 12 oct. 2004, 7:43
Localisation : St-Eustache, Québec

Messagepar Marie-Claude » lun., 20 juin 2005, 15:06

Bonjour Pati!!

Bien contente d'avoir de vos nouvelles!! C'est vrai que c'est un travail fou de faire ces récits et de mettre les photos en ligne. J'ai essayé de trouver un site ou je pourrais combiner les deux comme vous avez fait, mais le plus simple était encore de le faire ainsi avec des albums photos et le récit sur ce site, et sur cruisecritic.com.

Avez-vous décidé de vos vacances estivales?? Allez-vous faire une autre croisière??

Dans l'attente de vos nouvelles!
A venir: ???

Croisières passées avec 296 jours en mer:
28 ) 2013, 12 décembre - Explorer of the Seas - Caraïbes - 10 jours
27) 2013, 24 octobre - Celebrity Infinity - Transatlantique Harwich à Miami - 14 jours http://bit.ly/1qVO5DG
26) 2013, 14 juillet - Celebrity Summit - Bermudes - 7 jours http://bit.ly/GzFYqY
25) 2013, 17 Mars - Celebrity Infinity - Amérique du Sud et Canal Panama - 15 jours http://bit.ly/18LXcey
24) 2012, 12 Octobre - Brilliance OTS - Québec à Québec (Terre-neuve, St-Pierre Miquelon, Maritimes) - 10 jrs http://bit.ly/1c1Q4hm
23) 2012 Mai - Celebrity Silhouette - Méditerranée et Adriatique - 13 jours http://bit.ly/1brWdAJ
22) 2011 Octobre - Celebrity Silhouette - Terre Sainte - 12 jrs:http://bit.ly/19TExKW
21) 2010 Décembre - Emerald Princess - Jour de l'An - Caraïbes Sud - 10 jrs: http://bit.ly/1g1to0P
20) 2010 Octobre - Celebrity Equinox - Transatlantique Rome-FLL - 16 jrs: http://bit.ly/15Hps3m
19) 2010 Juin - Azamara Journey - Fjords Norvégiens - 12 jrs: http://bit.ly/17pu4td
18 ) 2009 Octobre - Azamara Quest - Grèce, Turquie, Egypte, Rome - 14 jrs: http://bit.ly/GzAmwO
17) 2009 Janvier - Azamara Quest - Asie, 14 jrs: http://bit.ly/GzG0zh
16) 2008 Août - Princess Sea - Transatlantique Norvège, Islande, Groenland - 14 jrs: http://bit.ly/1520uct
15) 2008 Avril - Navigator of the Seas - Transatlantique Bermudes, Portugal, Espagne - 14 jrs: http://bit.ly/18LXVwg
14) 2007 Décembre - Princess Emerald - Caraïbes du Sud - 10 jrs: http://bit.ly/19fJzGt
13) 2007 Octobre - Serenade of the Seas - Hawaii - 15 jrs: http://bit.ly/16Fdwjr
12) 2007 Février - Princess Golden - Amérique du Sud et Cap Horn - 12 jrs: http://bit.ly/19VOUzf
11) 2006 Août - Princess Golden - Iles britanniques - 10 jrs: http://bit.ly/1520GrY
10) 2005 Novembre - NCL Star - Riviera mexicaine - 8 jrs: http://bit.ly/1hj6G1X / http://bit.ly/1c1QVyF
9) 2005 Mai - HAL Rotterdam - Mediterranée - 12 jrs: http://bit.ly/15HpQi8
8 ) 2005 Janvier - Costa Magica - Egypte, Turquie, Chypre et Grèce - 10 jrs
7) 2004 Août - HAL Zuiderdam - Caraïbes de l'est - 7 jrs
6) 2004 Mai - Princess Sun - Alaska - 7 jrs
5) 2003 Mai - Princess Regal - Baltique Russie - 12 jrs
4) 2002 Décembre - Celebrity Constellation - Caraïbes du sud - 7 jrs
3) 2001 Octobre - Princess Golden - Caraïbes de l'est - 7 jrs
2) 2001 Mars - Carnival Sensation - Caraïbes de l'ouest - 7 jrs
1) 1999 Avril - Costa Romantica - Caraïbes de l'ouest - 7 jrs




Suivez-moi sur: http://www.neptuneetgourmandise.ca



Image
Avatar de l’utilisateur
pati
Membre senior
Membre senior
Messages : 93
Enregistré le : ven., 19 nov. 2004, 15:29

Messagepar pati » ven., 24 juin 2005, 2:47

Bonjour Marie-Claude,

Et bien je ne ferai sans doute pas d'autre croisière cette année. Pour juillet mon mari et moi ne pouvions posé des congés en même temps donc j'ai du abandonner l'idée.

Par contre je viens de faire une reservation pour un circuit d'une semaine début octobre et devinze où : au Canada.

Et oui je m'en viens visiter votre beau pays ( enfin en une semaine se sera une vue rapide!)

A bientôt,

Pati
Avatar de l’utilisateur
karinete
Membre intermédiaire
Membre intermédiaire
Messages : 38
Enregistré le : mer., 02 mars 2005, 16:37
Localisation : LA CADIERE D'AZUR

Messagepar karinete » ven., 24 juin 2005, 15:20

Bonsoir Marie-Claude,

Désolée de ne pas avoir donné de mes nouvelles plus tôt mais je suis très occupée et je n'ai pas pris le temps de venir faire un tour sur le forum.

quel bonheur de lire votre récit!!! On part réellement en vacances en vous lisant.
J'adore votre passage sur Venise car cela m'a vraiment replongé dans mon voyage il y a quelques années. J'ai visité cette ville quand j'avais 15 ans et j'en ai gardé un merveilleux souvenir.

En ce qui concerne le bateau, j'ai l'impression que cette expérience était meilleure au niveau de la nourriture par rapport au Magica!!!!
Je ne suis pas allée encore voir vos photos mais j'irai durant ce week end.

Elles doivent être très belles car vous les avez faites sous le soleil de la méditérrannée!!! Là au moins vous n'avez pas rencontré la neige.

A très bientôt!!!

Karinete.
Avril 2005
Costa Magica (Italie, Egypte, Chypre, Grèce)
Avatar de l’utilisateur
Marie-Claude
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 4209
Enregistré le : mar., 12 oct. 2004, 7:43
Localisation : St-Eustache, Québec

Messagepar Marie-Claude » lun., 27 juin 2005, 10:31

Bonjour à mes amies de la France!!

Je suis bien contente d'avoir de vos nouvelles! J'espère que votre été se déroule bien!

Alors Pati s'en vient de notre côté de l'Atlantique?? C'est super! Quelles villes seront sur votre itinéraire?? 1 semaine c'est bien court surtout avec le décalage duquel on doit se remettre! Mais Octobre est un super mois surtout pour voir les magnifiques couleurs des forêts canadiennes.
Je dois filer... mais j'espère qu'on pourra s'en reparler sous peu!

Bonne semaine à vous deux!!
A venir: ???

Croisières passées avec 296 jours en mer:
28 ) 2013, 12 décembre - Explorer of the Seas - Caraïbes - 10 jours
27) 2013, 24 octobre - Celebrity Infinity - Transatlantique Harwich à Miami - 14 jours http://bit.ly/1qVO5DG
26) 2013, 14 juillet - Celebrity Summit - Bermudes - 7 jours http://bit.ly/GzFYqY
25) 2013, 17 Mars - Celebrity Infinity - Amérique du Sud et Canal Panama - 15 jours http://bit.ly/18LXcey
24) 2012, 12 Octobre - Brilliance OTS - Québec à Québec (Terre-neuve, St-Pierre Miquelon, Maritimes) - 10 jrs http://bit.ly/1c1Q4hm
23) 2012 Mai - Celebrity Silhouette - Méditerranée et Adriatique - 13 jours http://bit.ly/1brWdAJ
22) 2011 Octobre - Celebrity Silhouette - Terre Sainte - 12 jrs:http://bit.ly/19TExKW
21) 2010 Décembre - Emerald Princess - Jour de l'An - Caraïbes Sud - 10 jrs: http://bit.ly/1g1to0P
20) 2010 Octobre - Celebrity Equinox - Transatlantique Rome-FLL - 16 jrs: http://bit.ly/15Hps3m
19) 2010 Juin - Azamara Journey - Fjords Norvégiens - 12 jrs: http://bit.ly/17pu4td
18 ) 2009 Octobre - Azamara Quest - Grèce, Turquie, Egypte, Rome - 14 jrs: http://bit.ly/GzAmwO
17) 2009 Janvier - Azamara Quest - Asie, 14 jrs: http://bit.ly/GzG0zh
16) 2008 Août - Princess Sea - Transatlantique Norvège, Islande, Groenland - 14 jrs: http://bit.ly/1520uct
15) 2008 Avril - Navigator of the Seas - Transatlantique Bermudes, Portugal, Espagne - 14 jrs: http://bit.ly/18LXVwg
14) 2007 Décembre - Princess Emerald - Caraïbes du Sud - 10 jrs: http://bit.ly/19fJzGt
13) 2007 Octobre - Serenade of the Seas - Hawaii - 15 jrs: http://bit.ly/16Fdwjr
12) 2007 Février - Princess Golden - Amérique du Sud et Cap Horn - 12 jrs: http://bit.ly/19VOUzf
11) 2006 Août - Princess Golden - Iles britanniques - 10 jrs: http://bit.ly/1520GrY
10) 2005 Novembre - NCL Star - Riviera mexicaine - 8 jrs: http://bit.ly/1hj6G1X / http://bit.ly/1c1QVyF
9) 2005 Mai - HAL Rotterdam - Mediterranée - 12 jrs: http://bit.ly/15HpQi8
8 ) 2005 Janvier - Costa Magica - Egypte, Turquie, Chypre et Grèce - 10 jrs
7) 2004 Août - HAL Zuiderdam - Caraïbes de l'est - 7 jrs
6) 2004 Mai - Princess Sun - Alaska - 7 jrs
5) 2003 Mai - Princess Regal - Baltique Russie - 12 jrs
4) 2002 Décembre - Celebrity Constellation - Caraïbes du sud - 7 jrs
3) 2001 Octobre - Princess Golden - Caraïbes de l'est - 7 jrs
2) 2001 Mars - Carnival Sensation - Caraïbes de l'ouest - 7 jrs
1) 1999 Avril - Costa Romantica - Caraïbes de l'ouest - 7 jrs




Suivez-moi sur: http://www.neptuneetgourmandise.ca



Image
Avatar de l’utilisateur
pati
Membre senior
Membre senior
Messages : 93
Enregistré le : ven., 19 nov. 2004, 15:29

Messagepar pati » lun., 04 juil. 2005, 11:34

Bonjour Marie-Claude,


Un rapide petit message pour vous indiquez les villes de mon circuit : Toronto, Niagara Falls, Ottawa, Montreal, Québec.

Ce ne sera qu'un court séjour, mais cela nous donnera un apperçu de votre pays.

A bientôt,


Pati

Retourner vers « Discussions sur les croisières »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités